Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 11:07

   "Regarde ce Coeur qui a tant aimé le monde et que les hommes n'ont pas aimé en retour"

  C'est pour instituer et propager le culte de Son Sacré Coeur que Jésus-Christ Se choisit, au monastère de la Visitation de   Paray-le-Monial, une servante dévouée en Marguerite-Marie Alacoque (1648-1690) : une des gloires de la France est de lui avoir donné naissance.
   Prévenue par la grâce divine dès ses premières années, elle conçut de la laideur du péché une idée si vive, que la moindre faute lui était insupportable; pour l'arrêter dans les vivacités de son âge, il suffisait de lui dire: "Tu offenses Dieu!"
    Elle fit le voeu de virginité à un âge où elle n'en comprenait pas encore la portée. On raconte qu'elle aimait, tout enfant, à réciter le Rosaire, en baisant la terre à chaque Ave Maria. Après sa Première Communion, elle se sentit complètement dégoûtée du monde; Dieu, pour la purifier, l'affligea d'une maladie qui l'empêcha de marcher pendant quatre ans, et elle dut sa guérison à la Sainte Vierge, en échange du voeu qu'elle fit d'entrer dans un Ordre qui Lui fût consacré. Revenue à la santé, elle oublia son voeu, et, gaie d'humeur, expansive, aimante, elle se livra, non au péché, mais à une dissipation exagérée avec ses compagnes.
    De nouvelles épreuves vinrent la détacher des vanités mondaines; les bonnes oeuvres, le soin des pauvres, la communion, faisaient sa consolation.
    Enfin elle entra à la Visitation de Paray-le-Monial. C'est là que Jésus l'attendait pour la préparer à sa grande mission. Le divin Époux la forma à Son image dans le sacrifice, les rebuts, l'humiliation; Il la soutenait dans ses angoisses, Il lui faisait sentir qu'elle ne pouvait rien sans Lui, mais tout avec Lui. "Vaincre ou mourir!" tel était le cri de guerre de cette grande âme. Quand la victime fut complètement pure, Jésus lui apparut à plusieurs reprises, lui montra Son Coeur Sacré dans Sa poitrine ouverte: "Voilà, lui dit-Il, ce Coeur qui a tant aimé les hommes et qui en est si peu aimé!" "Par toi Mon Coeur divin désire répandre Son amour partout sur la terre."
   On sait l'immense expansion de dévotion au Sacré Coeur qui est sortie de ces Révélations.
   La canonisation de la Sainte a eu lieu le 13 mai 1920. (Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950. )

  Jésus lui fit au moins douze promesses dont les plus importantes sont : qu'Il bénirait ceux qui honorent Son Sacré-Coeur, qu'Il leur accorderait toutes les grâces dont ils ont besoin, qu'Il leur donnerait la joie de mourir en état de grâce s'ils recevaient la Communion chaque premier vendredi du mois : « Je te promets, dans l'excessive miséricorde de mon Cœur, que son amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis du mois, neuf mois de suite, la grâce de la pénitence finale, qu'ils ne mourront point dans ma disgrâce ni sans recevoir leurs sacrements, et que mon divin Cœur se rendra leur asile assuré aux derniers moments ».

  Autre révélation : "Fais savoir au fils ainé de mon Sacré-Coeur (le roi Louis XIV) que, comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de ma sainte Enfance, de même il obtiendra sa naissance de gloire éternelle par sa consécration à mon Coeur adorable. Mon Coeur veut régner dans son palais, être peint sur ses étendards et gravé dans ses armes pour les rendre victorieuses de tous ses ennemis et de tous ceux de la sainte Eglise. Mon Père veut se servir du roi pour l'exécution de Son dessein, qui est la construction d'un édifice public où serait placé le tableau de mon Coeur pour y recevoir les hommages de toute la France".

 

Origine

http://apotres.amour.free.fr/page4/margueritemarie.htm

 

et aussi :

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/2028/Sainte-Marguerite-Marie-Alacoque.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article

commentaires