Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 15:10
Tout est parti de cet article  ci :
Alain TEXIER . Fasce à la déliquescence  et à la nocivité  de la république française, si on essayait un roi

CRIL 17   http://cril17.org/ Le réalisme et la lucidité politiques n'autoriseraient-ils pas plutôt la question :
" ... et si on essayait un Régent en la personne de Mgr le Duc d'Anjou, Louis de Bourbon ? "
------
Alain TEXIER. Rien n'interdit cette hypothèse dans nos travaux mais j'hésite à dire qu'ils la facilitent étant donné le peu de visibilité , encore, de la solution royale en France
CRIL 17.  Merci pour votre très précieuse réaction qui m'autorise à poursuivre cet échange public impromptu !

  C'est justement parce que la solution royale manque encore de visibilité que cette idée de régence, incarnée par le Prince Louis de Bourbon, pourrait être séduisante pour l'esprit, si elle était portée par une élite royaliste organisée, issue du pays réel, tel qu'il est aujourd'hui !...

   Et à cet égard le séisme en cours dans la société française avec le projet de loi qui touche aux fondements mêmes de la société pourrait générer une immense vague sur laquelle cette élite pourrait surfer, à condition de se donner des objectifs dignes de ce nom, grâce à un minimum d'intelligence et d'humilité !...

   En un mot, il s'agirait de créer " un mouvement régentialiste " qui aurait pour vocation de faire une synthèse aussi heureuse que possible entre providentialisme, survivantisme, légitimisme, orléanisme (oui ! ) , et même quelques mouvements de patriotes républicains de bonne foi et réalistes, sur la base de la mise en oeuvre des principes de subsidiarité et de capillarité qui nous sont chers !...

* * *

   Et auxquels nous  croyons utile de répondre  ce  qui suit et  qui ne manquera sûrement pas de  donner lieu à de nouveaux approfon-dissements.

Alain TEXIER. L'intérêt de la  solution proposée  par le CRIL17 est certain tant par le moment  où il la propose  que par  son contenu .

* Quant au moment . La république jette le masque . Sa recherche effrénéee de  suffrages qui pourraient permettre à un clan plutôt  qu'à un autre de se maintenir au pouvoir la  conduit à rechercher les suffrages foncièrement  minoritaires (homosexuels, lesbiennes, étrangers à l'union Européenne). Ceci quand  bien même , ils porteraient atteinte "aux fondements mêmes de la société".
  Ce faisant, elle met en péril non seulement la survie physique des ces membres: (Remboursement à 100% de l’avortement et de la pilule pour les jeunes filles mineures, jeunes filles  qui ne  votent pas en core .. de la "pure" perversité donc, Encouragement de la pornographie par tous moyens et tous canaux, Projet de légalisation de certaines drogues, Développement programmé  de  ce  qu'il est  convenu d'appeler une mort digne). Mais elle  court  aussi le risque d'envoyer  ceux  qui en bénéficient  en enfer . Là est d'ailleurs la principale justification de l'existence du roi trés chrétien, permettre à ces sujets de faire   plus facilement leur salut.                                                                                                                                                  
* Quant au contenu.
   Le CRIL 17 ne propose pas directement la restauration de la Royauté , mais l'instauration d'une régence  , ce qui laisse  entiere la possibilité de restaurer le roi cher aux providentialistes lorsque Dieu  estimera  que les prières et la conversion paralléle de ses enfants  le permettent.

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-prier-a-pontmain-ou-vous-unir-d-intention-le-17-novembre-2012-112539456.html

   Il propose  que cette régence  soit  confiée  à Louis de Bourbon, duc d'Anjou, incontestable ainé  visible  des Bourbons. Cette régence n'est naturellement , comme toute régence, que temporaire . a) Si in fine la Providence nous fait  savoir , par les moyens  dont  elle nous a accoutumé dans l'histoire de France, que Louis doit être  couronné Roi, la régence cessera et la Restauration commencera. b) Si la Providence  révèle un aîné salique en la présence  de la descendance de Louis XVII, Louis de Bourbon, dans la soumission à la volonté  divine  qu'il affirme  journellement dans le Notre Père, pourra s'effacer sans déshonneur.

  S'agissant de la vocation de ce mouvement "régentialiste " : opérer une synthèse aussi heureuse que possible entre providentialisme, survivantisme, légitimisme, orléanisme...Elle parait devoir s'inspirer de la doctrine sociale de l'Eglise. Ce cap étant  fixé, le seul fait de retirer, en plaçant le Régent à la tête de l'Etat, le pouvoir suprême des luttes d'influence des partis et des promesses deshonorantes qu'il convient de faire pour tenter  d'accéder aux palais nationaux et  aux "fromages"  qui vont avec entraînera nécessairement une forte  amélioration . C'est cette première  amélioration qui donnera envie aux Français , aprés une   certaine péridode de  désintoxication, d'en savoir d'avantage sur les  bienfaits de la Royauté.



   Alain TEXIER

  Charte de Fontevrault

http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article

commentaires

Alain TEXIER 28/11/2012 11:58

Commentaire posté à une autre adressse le 26 novembre 2012 par le GOUVERNEUR de la CHARTE DE FONTEVRAULT, Jeanine LE DERFF

....ce que je pense depuis un certain temps , c'est que nous devons trouver les bons compromis AVEC CELUI QUI EST VISIBLE, pour rassembler le plus d'éléments possibles, afin que d'une part ceux qui
auront mission de dire le DROIT puissent l'appliquer avec l'aide de DIEU le jour ou la question se posera, ce sera alors à la juridiction canonique seule compétente qu'il appartiendra de
trancher

D' autre part le jour très proche ou une crise encore plus grave que toutes les autres arrivera, les Français se mettrons à genoux pour demander à DIEU de l'aide en ce jour

LE TRES HAUT nous enverra le ROI .

Et ce grand ROI saura à qui demander des missions afin que la FRANCE redevienne ce qu 'elle était à la mort de LOUIS XVI.

Cest dans les prophéties du Pape PIE XII : il voyait pour la FRANCE: " une sorte de révolution à l'envers avec le retour d' une monarchie musclée mais néanmoins éclairée ."

Pour l'instant je crois que le très bon CONSEIL DANS L'ESPéRANCE DU ROI ( CER) accomplit un excellent travail ,marianne étant dans un coma plus que dépassé c'est urgent de préparer sa succession
avec l' aide de DIEU.

Union de prières .

Alain TEXIER 28/11/2012 11:38

En complément du commentaire N°1.

Le régentialisme vient de naître, en la fête du Christ-Roi, sur le site de la Charte de Fontevrault ! Vive le Prince Louis, un Régent pour la France !



C’est ce que nous venons de découvrir à l’instant, en lisant cet article publié hier par l’universitaire Alain Texier, sur son blog La Charte de Fontevrault, que nous avons l’habitude d’appeler le
vaisseau amiral de la flotte royaliste providentialiste !



Dimanche 25 novembre 2012

2012.Déliquescence finale (?) de la république. LE CRIL 17 CREE L’EVENEMENT EN PROPOSANT LA FONDATION D’ “UN MOUVEMENT REGENTIALISTE” autour du PRINCE LOUIS de BOURBON.

Dix-sept mille mercis, cher Alain Texier, pour votre réaction spontanée, dont nous venons de prendre connaissance avec joie et une immense reconnaissance !
...
la suite- fort intéressante- de l'analyse sur :

http://cril17.info/2012/11/26/le-regentialisme-vient-de-naitre-en-la-fete-du-christ-roi-sur-le-site-de-la-charte-de-fontevrault-vive-le-prince-louis-regent-pour-la-france/

Alain TEXIER 27/11/2012 22:08

Dans le commentaire N° 4 ci-dessus, Denis Bataille a bien voulu faire part des reflexions que lui inspirait la proposition du CRIL 17 (http://cril17.org/) de fonder une structure d’accueil dans
l’attente de la Restauration, structure d’accueil confiée au prince Louis de Bourbon , sur le fondement du régentialisme.

Vous trouverez ci-après, en reprenant le plan du commentaire ci-dessus, les remarques de la Charte de Fontevrault ( en la personne d’Alain TEXIER) que les observations de Denis Bataille ont suscité
:

1)La proposition du CRIL 17 ne s’adressait pas qu’aux seuls membres du CER (Conseil dans l’espérance du Roi ) même si celui-ci fait un travail remarquable.
https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/

2)La proposition du CRIL 17 ne s’adressait pas qu’aux seuls membres du CER (bis) même si son initiateur se trouve par ailleurs être également membre du CER. Par ailleurs il est certain que comme
Denis Bataille le dit : le choix du souverain, qui est le principe diviseur essentiel de notre famille de pensée N’EST PAS D’ACTUALITE. Aussi bien , nous ne choissisons pas un souverain mais un
régent et ce pour une période limitée dans le temps, c’est très différent.
Je ne comprends pas très bien ce que l’UMP vient faire dans l’histoire … ? Nous n’avons jamais cru que l’UMP, la droite et d’ailleurs aussi la gauche demanderaient au roi de revenir. Pour nous le
Régent arrivera au pouvoir a) quand la République aura fait la preuve de sa nuisance … c’est quasiment fait dans l’esprit du plus grand nombre b) Quand les royalistes auront compris qu’il ne sert à
rien de se diviser sur le choix du roi à venir mais que le rôle d’un régent non inféodé à l’une quelconque des sensibilités royalistes est la meilleure voie pour permettre le retour du roi élu de
Dieu, C’est en cours.

3) La formule « encore faut-il que son entourage( celui du prince Jean) ne lui brouille pas la vue avec des ambitions illégales » ne me parait pas très judicieuse dans une période où nous devons
tous faire effort pour faire travailler tous les princes ensemble . Nous ferons donc comme si elle n’avait pas été écrite.

4 ) Quand à savoir comment les républicains pourraient envisager la régence comme vous le demandez in fine ; je dois dire que je ne me pose pas la question étant donné que ce que nous vivons en ce
moment contribue à réduire comme peau de chagrin le nombre de républicains convaincus. Ceux-ci n’accepteront jamais la Régence , occupons nous d’abord des royaliste et enfin des « républicains
faute de mieux».

Alain TEXIER 27/11/2012 15:14

Commentaire ci –après de Denis Bataille- commentaire mis entre ( ),précédé de ** et signé DB reçu à une autre adresse
Mes réponses (Alain Texier) seront données dans le commentaire qui suit (commentaire à venir après celui-ci en reprenant le plan interne (1,2,3) attribué par nos soins à cette importante
contribution de Denis Bataille

------------------------

1- Alain TEXIER. Rien n'interdit cette hypothèse de régentialisme dans nos travaux mais j'hésite à dire qu'ils la facilitent étant donné le peu de visibilité , encore, de la solution royale en
France.
**(Mais nous sommes là, cher Alain, pour cela ! à condition, je me répète mais ça va dans le sens de ce que vous dites, que les visiteurs du CER ne soient pas les seuls « roycos » déjà convaincus.
DB)

2-Alain TEXIER. En un mot, il s'agirait de créer " un mouvement régentialiste " qui aurait pour vocation de faire une synthèse aussi heureuse que possible entre providentialisme, survivantisme,
légitimisme, orléanisme (oui ! ) , et même quelques mouvements de patriotes républicains de bonne foi et réalistes, sur la base de la mise en oeuvre des principes de subsidiarité et de capillarité
qui nous sont chers !...
** (Idée intéressante, mais la première question est : est-il plus facile d’être régentialistes, que royalistes travaillant comme nous, au CER, qui disons : le choix du souverain, qui est le
principe diviseur essentiel de notre famille de pensée N’EST PAS D’ACTUALITE. Il faut savoir que même cette position est critiquée par certains courants (je l’ai constaté vendredi lors d’une
conférence légitimiste).
Et la deuxième question est : comment le régent arrivera-t-il au pouvoir au plus tard en 2017, puisque l’UMP, qui semble avoir perdu la présidentielle volontairement (voyez le livre « Ça m'emmerde
ce truc » d’Eric Mandonnet et Ludovic Vigogne) pour pouvoir se présenter comme des agneaux purs en 2017 en ayant laissé les socialistes détruire encore un peu plus la France. Et notre pays et les
Français dans tout ça ? Si vous doutiez que l’UMPS s’en fout ! en voici une nouvelle preuve. (« Bonnet rouge et rouge bonnet …phrygien »)
Comment ? certainement pas par la démocratie ? alors, un coup d’Etat ?
La troisième question est : on pourrait aussi poser la question au prince Louis ? Mais le fait qu’il ait déclaré « si les Français m’appellent, je suis prêt » me suffit pour le moment. Il parle là
de la restauration. DB)

3-Alain TEXIER Il ( le CRIL 17) propose que cette régence soit confiée à Louis de Bourbon, duc d'Anjou, incontestable aîné visible des Bourbons. Cette régence n'est naturellement , comme toute
régence, que temporaire . a) Si in fine la Providence nous fait savoir , par les moyens dont elle nous a accoutumé dans l'histoire de France, que Louis doit être couronné Roi, la régence cessera et
la Restauration commencera. b) Si la Providence révèle un aîné salique en la présence de la descendance de Louis XVII, Louis de Bourbon, dans la soumission à la volonté divine qu'il affirme
journellement dans le Notre Père, pourra s'effacer sans déshonneur.
** Il y aura suffisamment à faire pour Louis dans ce cas au sein du pouvoir ; de même que dans le cas de Louis étant roi de France, Jean d’Orléans a largement de quoi s’occuper avec le patrimoine
culturel de la France, puisque c’est sa passion. (encore faut-il que son entourage ne lui brouille pas la vue avec des ambitions illégales.) DB.

4- Alain TEXIER. C'est cette première amélioration , résultant de l’instauration dela Régence, qui donnera envie aux Français , aprés une certaine péridode de désintoxication, d'en savoir
d'avantage sur les bienfaits de la Monarchie.
** Oui mais vous ne répondez pas à la question : comment instaurer la régence ?
Comment les républicains pourraient-ils l’envisager ?
Il n’est de voir que lorsque j’ai voulu organiser une conférence au titre volontairement provocateur « faut-il canoniser Louis XVI ? » dans un village de 2.000 habitants, le pouvoir m’en a empêché.
(rassurez-vous elle eut lieu et avec plus d’assistance ; le diable porte pierre.) DB

Alain TEXIER 27/11/2012 15:11

Je viens d'effectuer la correction demandée ( Monarchie/ Royauté) et je promets d'être plus attentif à l'avenir.