Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 19:09

20e Salon AR(T)Cheval de Saumur : les œuvres primées.


Vous pouvez prendre connaissance des œuvres primées au XX° Salon Ar(T)Cheval de Saumurn et sélectionnées pour l’exposition au siège de l’Éperon du 19 novembre 2012 au 11 janvier 2013 à Paris, en consultant le pdf joint.

http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/R_sultats-2012-2.pdf

1_44_300x0.jpg

Sinead Lucey -  Horse and Jockey .
Première sélection.  Peinture, 150x150 Huile sur toile.
 
  

Née le 31/12/1968 à Cork (Irlande). Après des études de Droit, d’Histoire et de Sociologie au Trinity College de Dublin en Irlande, Sinead Lucey continue ses études à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris, principalement dans l’atelier de Jean-Michel Alberola. Elle enseigne actuellement le dessin.
   En 1995 et en 1996, elle est récompensée par l’Académie des Beaux-Arts, à l’Institut de France, à Paris, en recevant le Prix de Portrait Paul-Louis Weller, puis l’année suivante, le Prix de Dessin David Weill.
   Depuis 1994 elle réalise et conçoit des décors, peintures, illustrations… pour des sociétés, agences, spectacles, ou événements comme le Bal de la Rose à Monaco, ou encore, pour la Maison Louis Vuitton.
  Depuis 1998, elle participe également à plusieurs expositions en France et en Irlande.
   Horse and Jockey : « Ce tableau est une exploration spatiale ; le cheval est situé en profondeur, loin de la surface du plan pictural. Plusieurs perspectives sont présentes ; le cheval, vu de coté, le tout petit jockey, en contre jour, vu en contre plongée tandis que les sabots sont vus d’en haut. Malgré son immobilité, qui peut faire penser à une figurine animalière, dans la tradition anglaise, il prête à l’espace autour d’une sensation onirique ; de potentialité comme état permanent. »

 http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=13147#.UJFpLRwyRvg

Partager cet article

Repost 0

commentaires