Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 21:20

             Le 1 er décembre 2008, le grand duc Henri de Luxembourg a annoncé qu’il ne signera aucune loi autorisant l’euthanasie.

           Le 11 décembre, une proposition de loi dépénalisant l’euthanasie et le suicide assisté, émanant notamment d’un député vert fondateur de l’ADMD luxembourgeoise, devrait être discutée en deuxième lecture au Parlement luxembourgeois, malgré les très nombreuses oppositions qu’elle suscite.


        
Pour faire échec au grand duc Henri, le Premier ministre Jean-Claude Juncker envisage de modifier la Constitution afin de lui retirer le pouvoir de sanctionner la loi. Ce projet constituerait un véritable coup d’État constitutionnel.


        
En prenant cette
position courageuse, le grand duc s’est inscrit dans la ligne tracée par le roi Baudouin I er de Belgique, son oncle, en 1990, lors du vote de la loi belge autorisant l’avortement dont  le roi avait  estimé  qu 'il ne pouvait la sanctionner en conscience. Le gouvernement et le parlement belges , en accord avec le roi, avaient  alors "constaté que le roi se trouvait dans l'impossibilité de régner" durant quelques jours, et promulgué la loi sans signature royale.

       
         
Le Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker a annoncé mardi que le pays allait changer sa constitution et réduire les prérogatives de son souverain, le grand-duc, après le refus de ce dernier d'avaliser une loi légalisant l'euthanasie.

     
       A l'avenir, il ne devra plus approuver un texte pour pouvoir le promulguer.

"Parce que nous voulons éviter une crise institutionnelle mais en même temps respecter l'opinion du grand-duc, nous allons supprimer le terme 'sanctionner' à l'article 34 de la constitution et le remplacer par le terme 'promulguer'. 

Cela veut dire qu'il va seulement promulguer les lois pour qu'elles rentrent en vigueur", a déclaré le Premier ministre, après une réunion avec les chefs des groupes parlementaires du grand-duché


PETITION DE SOUTIEN AU GRAND DUC

http://www.liberte-politique.com/soutien_au_Grand_Duc_du_Luxembourg/php/appel.php


vendredi, 19 décembre 2008
Luxembourg - un référendum contre l'euthanasie ?

Il y a eu un Luxembourgeois à se saisir de la possibilité du référendum pour tenter de faire capoter ensemble la révision constitutionnelle et la loi sur l’euthanasie.

Voici donc LE Luxembourgeois qui s’oppose à tout l’establishment politico-médiatique qui voulait cacher la possibilité du référendum.
Il s’appelle Jeannot Pesché. Brasseur à la retraite, catholique pratiquant, il est connu au Luxembourg pour son blog sur les acouphènes. Il a été également signataire d’une pétition organisée par le conseil diocésain pour le maintien du dimanche comme jour de repos.
Dès le 4 décembre il lançait sur le forum de RTL un appel à tous les Luxembourgeois opposés à la révision de la Constitution de se présenter directement auprès de lui pour obtenir 25.000 signatures.
Car l’article 114 de la Constitution stipule que dans le cas d’une révision constitutionnelle, tout citoyen peut demander l’organisation d’un référendum s’il obtient au moins 25.000 signatures. Le référendum tient lieu alors de seconde lecture.
Concrètement, ce citoyen doit réunir un « comité d’initiative » composé d’au moins cinq citoyens, qui fait une demande écrite au Premier ministre dans les 14 jours qui suivent le vote en première lecture. Le Premier ministre vérifie la régularité de la demande. Il ne lui appartient pas d'en juger l'opportunité.
Une fois que le Premier ministre a donné son accord, chaque commune doit informer les électeurs qu'ils peuvent soutenir la demande d'organisation d'un référendum en apposant leur signature sur la liste d'inscription. Les listes sont closes au bout de deux mois.
Le Premier ministre a reçu hier la lettre de Jeannot Pesché.
Source . http://belgiqueetchretiente.hautetfort.com/

Voir  aussi dans ce  blog même un commentaire in situ :

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/pages/41DES_ANALYSES_ET_COMMENTAIRES_DAUTEURS_RECOMMANDES_PAR_LA_CHARTE-940425.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alain TEXIER 05/01/2009 10:24

Monsieur

C'est avec intérêt que j'ai lu votre article. Je suis moi-même très agaçé par Mme SG de cette usurpation du terme royaliste à laquelle elle ne peut prétendre.

Il est curieux par ailleurs de voir nos politiciens se parer des habits royaux au sens absolu du pouvoir...

Je préfère le Grand-Duc de Luxembourg aller à contre-sens de la facilité et prendre des risques dynastiques pour affronter, comme son défunt Oncle à qui la Belgique doit beaucoup, une bataille constitutionnelle pour le respect de la vie en refusant de signer une loi qui, en son âme et conscience ,est abjecte.

Belle conscience royaliste

Source. G