Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 17:21

COMMUNIQUE DE LA COORDINATION DEFENSE DE VERSAILLES SUR LE REFERE DU PRINCE CHARLES-EMMANUEL DE BOURBON-PARME *. (Exposition Jeff Koons au château de Versailles)

   Devant  l’accumulation des provocations et des contrevérités entretenues par l’omerta officielle  - «  Et ceux qui persistent à se gausser du nouvel art officiel, au Goulag ! » ( Le Canard enchaîné du 24 sept.) » - la Coordination Défense de Versailles répond et invite l’AFP à dire enfin la vérité.

       N’ en étant plus à une contradiction près, la direction du château de Versailles, qui confond sous le même mot « baroque »  l’art classique de l’époque Louis XIV et la pornographie de Koons, vient de se déclarer consternée face à l’action en référé menée par le Prince Charles-Emmanuel de Bourbon alors qu’il y a quelques jours à peine Jean-Jacques Aillagon lui lançait crânement que s’il n’était pas content il n’avait qu’à s’adresser aux tribunaux...

    Craindrait-elle soudain que désormais, chose allant pourtant de soi en démocratie, les mandants se mettent enfin à mettre leur nez dans les affaires de leurs mandataires, en principe à leur service et non leurs maîtres superbes ?  Serait-elle enfin inquiet de voir le mouvement de résistance culturelle et la vérité gagner sans cesse du terrain ?  Et Château Versailles Spectacle ?  

      Les chiffres bidons de la fréquentation. Alors que Jean-Jacques Aillagon avait dit qu'en cas de Flop il ne recommencerait pas, il refuse toujours de prendre acte du Flop cuisant en laissant communiquer par l’AFP des affirmations aussi délirantes que « l’exposition, qui a attiré plus de 500.000 visiteurs depuis son ouverture le 10 septembre ». Ce qui voudrait dire que ZERO l‚ont été par le château. 


   L’omerta sur le caractère pornographique de l’exposition. Les media complaisants continuent à cacher le caractère pornographique de l‚exposition de Jeff Koons alors que celui-ci n‚a cessé de s’en faire un titre de gloire affirmant même « La sexualité, cest l’objet principal de l’art. » ( Le Monde, 30 août 2005). Ils font tout pour masquer le véritable objet pornographique principal de l’exposition, le fait que 14 des 17 objets exposés à Versailles sont de véritables « sex toys ». En particulier ils cachent le fait que deux objets proviennent de la galerie porno « Made in Heaven ».

 

….
       Le secret sur  le rejet de l’exposition par les touristes. 95 à 100 % des touristes déclarent que l’exposition n’est pas à sa place à Versailles. L’établissement Public va contre la volonté démocratique.  
     Autoritarisme, obscurantisme et exclusion antidémocratique.La Coordination Défense de Versailles prend acte de l‚autoritarisme de l’Etablissement Public qui, inversant les rôles et se prenant pour la victime du pouvoir qu‚était Baudelaire, alors qu‚il représente la main armée d‚un pouvoir imposant à 95 /100 % des touristes ( comme à la plupart de son personnel ) la censure de ses propres goûts culturels, il nous ramène aux temps de l’obscurantisme d’Etat décidant de tout et, en ce qui concerne les artistes d'aujourd' hui, en escamotant 99 % au nom d‚un soi disant « art contemporain » mot astucieux masquant la tragique réalité d’un art officiel d’ exclusion. Une politique culturelle d’exclusion faisant la promotion d’une aristocratie sur tranche dorée à la Koons, multimillionnaire, triomphaliste et ignorant la « prolétarisation » croissante de la masse des artistes non-subventionnés.  

    Quand à l’obscurantisme culturel consistant à comparer les immortelles Fleurs du mal de Baudelaire aux fleurs éphémères et fétides de la pornographie de Jeff Koons ( « 140 Culs ! »  ), nous en laissons le privilège aristocratique aux occupants du château qui oublient que leur mandat démocratique doit prévaloir sur leurs préjugés de classe, de fonctionnaires en sécurité, ou leurs goûts personnels. 

Contact presse : courrierposte@orange.fr

*Prince Charles Emmanuel de BOURBON-PARME - né Paris 3/6/1961 - ep. Dampierre 25/5/1991 Baronne Constance de RAVINEL (née 18/7/1971) - 4 enfants:
  1. Prince Amaury de BOURBON-PARME - né Boulogne-Billancourt 30/10/1991
  2. Princesse Charlotte de BOURBON-PARME - née Boulogne-Billancourt 18/7/1993
  3. Princesse Elizabeth de BOURBON-PARME - née Boulogne-Billancourt 12/6/1996
  4. Princesse Zita de BOURBON-PARME - née Boulogne-Billancourt 1/4/1999

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires