Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 17:33

   La  vile de Limoges - chef-lieu de la région Limousin- fait partie de  ces cités, somme  toutes  assez nombreuses, à qui nos  rois  , désireux d’en développer le  commerce  et , partant , leur  richesse, ont concédé des foires,

Les limougeauds doivent  donc   au roi Charles IX (1550- 1560-1574) deux foires  exactement :

-       La  foire  dite de la saint Loup au jour  de la fête de  ce  saint  limousin, le 22 mai.

-       La  foire des saints Innocents, le 28 décembre

Encore marquées  de nos jours, ce qui constitue une sorte de  record, ces deux  foires se  caractérisent  surtout par la place qu’elles  font aux  commerçants ambulants  qui investissent en ces occasions les trottoirs et les rues du centre-ville. Jusque-là il n’y aurait  rien de particulier à noter  si la  ville de Limoges  administrée depuis plus d’un siècle par  des maires  socialistes, pour le moins, n’avait pas  entendu prévenir  le  bon peuple des  difficultés de  circulation par l’apposition de panneaux  mentionnant  «  manifestation commerciale des Innocents »

    Oui vous avez  bien  lu, la mention de «  saints »  dans l’intitulé « saints innocents » a été  occultée de peur  sans  doute de donner  des idées  aux  braves  gens… des fois  qu’ils se mettent à croire en autre  chose  que dans la recherche d’une  jouissance "maximisée".

     Et  comme si cela ne suffisait pas, le Populaire du Centre a annoncé l’événement  dans sa livraison du 27 décembre p. 9 dans les termes suivants : «  C’est sans doute  la meilleure  chose  qu’il ait  fait  de sa  courte  vie! Dans les années 1560, la France de Charles IX  est littéralement  dévorée par les guerres  entre  catholiques et protestants. Le roi, avant  d’y mettre un terme sanglant  en décidant  d’éliminer  tous les protestants  (au cours  de la  tristement  célèbre  Saint-Barthélemy) en 1572 a en effet  créé  la foire des Saints-Innocents  , à Limoges, par Edit, en 1566 ».

    Nous ne  voudrions pour rien au monde   risquer d’ébranler les  certitudes de l’auteur  de l’article, qui n’est en rien responsable de  ce  qu’on  lui a appris mais des  « saint Barthélémy »  la République en a commis un certain nombre :

- le 10 août 1792, l’invasion des  Tuileries par la populace fit de 300 à 400 victimes

- les massacres de septembre 1792  cinq jours durant coûtèrent  la  vie  1000 à 1000 personnes (estimation au plus juste)

-fin décembre 1793 le village de la Chapelle  Basse-mer  est mis à sac.  800 habitants (sur 3200) sont massacrés

- le 28 février 1794, le village des Lucs (Vendée) est incendié. 564 personnes  âgées de 15 jours à 84 ans y trouvent la mort  dont 110 enfants de moins de sept ans

- A la Noël 1794, 400 victimes furent  exterminées dans la nuit de Noël dans l’église de Pouzauges (Vendée)

                                                 Jean de l’Habit


Partager cet article

Repost 0

commentaires