Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 21:32

 Ce n’est  dans doute pas le retour de la  commémoration fidèle le 21 janvier prochain  de l'exécution du roi Louis XVI qui ramène les tenants  du roi sur la  scène  mais  force est  de  constater  que l’adjectif “ royaliste”et ses concepts associés   reprennent  eux du poil de la bête en ce moment. L’on en donnera  trois  brefs exemples . 


  - Un grand  classique  d’abord, le retour annoncé   d’une  mise en oeuvre   d’un  pouvoir qualifié de  pouvoir personnel   et pour cette raison affublé de  “dérive monarchique” des institutions . L’incantation n’ayant  jamais tenue lieu de réflexion juridico –politique, on se dispensera  d’en dire plus long.

- Un peu plus originale,  et sans  doute motivée  par la proximité de la galette des rois,  la  sortie du congélateur  de la phrase  attribuée  à Marie –Antoinette: ”S’ils n’ont pas de pain , qu’ils mangent  de la  brioche”, phrase assortie des commentaires assassins  pour les tenants de la monarchie que l’on  imagine . Or  tout le monde  sait ou devrait  savoir  que Jean-jacques Rousseau  cite déjà  cette phrase dans   le Livre VI de ses  Confessions  publiées en  1736  et   qu’il  en fait lui même  remonter la paternité  à une époque plus ancienne. Il devrait  donc être  totalement  impossible  d’en attribuer de bonne foi  la  maternité à la reine de France lors des émeutes  des 5/6 octobre 1789 à Versailles ... de  bonne foi !

- Tout à fait nouveau et intéressant, en revanche, est le  qualificatif  de “ royalistes” donné  aux partisans de Ségolène Royal. 
           A première vue, ce qualificatif  est  parfaitement adapté  comme  le  sont  tous les mots en “iste”  formé à partir de la racine adaptée (Capital = capitaliste; Jospin= Jospinistes; idéal= Idéaliste) donc pourquoi pas Royal =Royaliste ? 
     C’est que la réalité  est  sensiblement  différente pour trois raisons au moins ,
     le mot  royaliste n’est  pas neutre, il renvoie à une histoire plus souvent  tragique  qu’ heureuse . C’est la  Révolution qui a paradoxalement  donné  naissance au concept.  Sous l’Ancien régime il n’existait pas  de royaliste, ceux  qui servaient le  roi  était  ses sujets. 
    Le mot royaliste évoque une  très longue histoire, 216 ans de  fidélité ininterrompue le 21 janvier prochain, rien à voir  donc avec la lutte engagée  pour un quinquennat  victorieux. 
    Le concept de parti royaliste  en ce  qu’il désignerait  des personnes  soutenant l’ancienne  candidate à l’élection présidentielle  est de plus  une  grave  faute  sémantique, un parti c’est nécessairement   la réunion d’un certain nombre de personnes  contre d’autres, le parti divise , le roi réunit .
    Pour toutes ces raisons,  le terme de  “Ségolénistes “ aurait  donc été préférable  à celui de “ royalistes”. S’il a été  fait un choix différent, c’est probablement pour  attacher  aux  basques  de l’ex candidate une  casserole ou un grelot  que l’on se réservait de faire   tintinnabuler le moment venu . Il était  déjà hautement  farfelu que des militants engagés  dans  la  conquête  d’un pouvoir  éminemment  républicain puissent être  qualifiés sans  dégâts, essentiellement  subliminaux dans un premier temps , de royalistes, concept  rappelons le une dernière  fois  qui est  loin d’être neutre . La situation apparaît encore plus  claire  depuis que les  qualificatifs  désobligeants  s'abattent  sur  la présidente de la région Poitou-Charentes et  sur  ceux  qui la servent.  Jugez en Les "royalistes" ont "dans le sang ce poison de la division dans des proportions que l'on n'a jamais connues auparavant" (Benoît  Hamon). Décidemment  oui,  qualifier  quelqu’un de  “royaliste “ n’est pas  fait pour lui rendre service.

    Il reste un dernier  point  à aborder. Pourquoi  les tenants du retour  du  roi en France  n’ont-ils  pas  réagis ?  Plusieurs raisons peuvent être avancées  dont  aucune n’est  à vrai dire pleinement  convaincante.  Ils pouvaient  d’abord ne pas  se sentir concernés, ils savaient  bien qu’ils n’avaient  rien à voir  avec ces  crypto royalistes . Ils le savaient  d’autant plus  qu’ ils  se  doutaient  qu’ on ne parlerait pas  toujours de  ces pseudo royalistes en bien . La  conquête du pouvoir en République  suppose le  combat et  l'élimination – dans les urnes – des adversaires. Enfin  là comme dans  beaucoup d’autres  domaines , l’original est toujours  préférable à la  copie.
    Les Royalistes, ceux de première origine, ont  connu les honneurs. Ils ne connaissent maintenant plus qu’un désintérêt  total de la part des  habitants de  ce pays q’ils ont  pourtant  contribué à bâtir .  Qu’importe,  ils sont  , tel Cincinnatus, retournés à leur  charrue. Peut-être leur  demandera  t’on  de revenir  aux affaires . Peut -être les laissera t’on  tracer leurs sillons solitaires ? Qu’importe , il n’est pas  nécessaire d'être majoritaires pour savoir qu’on a raison.

Alain TEXIER
charte.de.fontevrault.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alain TEXIER 04/02/2009 22:22

Commentaire reçu à une autre adresse électronique;
A. Texier
J'ai lu quelque part le terme de "royaliens", ce qui ne me paraît pas mal ; j'ai adopté le mot pour désigner les partisans de Mlle Royal.

Amitiés

A.

alain TEXIER 26/01/2009 19:51

Merci, chère amie, de votre intérêt et de vos remarques . Si ce blog a un intèrêt, et il en a plusieurs en vérité , c'est bien de nous permettre de passer outre enfin à l'obstruction qu'opposent les médias officiels aux gens de notre courant de pensée

alain TEXIER 26/01/2009 19:45

Reçu à une autre adresse.

Y a pas à dire, cher ami, avec cette couronne de Louis XV, ça vous donne une de ces allures ! J'ai, moi aussi, encore entendu cette histoire de brioche ces temps-ci ! Que faire pour contrer ces imbéciles ? Les débats avec les
auditeurs n'en sont pas car les intervenants sont soigneusement sélectionnés (plusieurs fois, j'ai tenté ma chance sur des sujets divers, toujours en vain !). Quant à Ségolène, comme je vous l'ai dit, ce "royalisme" me faisait
rire tout simplement...
P.

alain TEXIER 26/01/2009 16:11

Commentaire reçu à une autre adresse

Que d'humour-et d'humeur parfois- dans tout celà .C'est très bon, merci
R.

Alain TEXIER 12/01/2009 21:27

Commentaire reçu à une autre adresse éléctronique:

Excellent Alain !