Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 21:58
     Les  aventures  que vit la France  depuis  plus de deux siècles  vous paraissent relever d’un roman-feuilleton pas très  bon, alors  changez-vous la vie  en suivant Charlotte pas à pas; jour après  jour...

Retrouvez les  épisodes précédents  sur ce  blog même :
18-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27907872.html
17-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27869880.html
16-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27826369.html
Liens permettant de lire.. et relire sur ce  blog, les épisodes 1 à 15.
http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27942688.html

Acte II. De la  vie à la mort.
...     
   Le 13 juillet 1793 au matin, alors qu’il faisait très chaud  et  qu’il n’ y avait pas un souffle de  vent, Charlotte fit tenir à Marat le  billet  suivant et elle le lui fit tenir en urgence  comme une  femme qui n’ a pas de temps à perdre :
    « Citoyen, j’arrive de Caen. Votre amour pour la Patrie  me fait présumer  que  vous  connaîtrez  avec plaisir les malheureux événements  de cette partie de la république. Je me présenterai chez  vous  vers une heure. Ayez la  bonté  de me recevoir et  de m’accorer  un moment d’entretien. Je  vous  mettrai à même de  rendre  un grand service à la France.

NDA. Alphonse Esquiros. Charlotte Corday. Paris. Legallois 1841.II éme partie p.79.

    Que nos  compagnes me pardonnent, mais cette lettre  illustre à merveille  ce qu’il est  convenu d’appeler  la  duplicité  féminine. Certes Charlotte  permettrait à Marat « de  rendre  un grand service à la France ", mais ce service, Marat allait le rendre à son corps défendant.

       (A  suivre)                                                           A.T

Partager cet article

Repost 0

commentaires