Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 09:29
UN CHARNIER DE VICTIMES DE LA REVOLUTION DITE FRANCAISE DECOUVERT AU MANS
     Lors de sondages archéologiques réalisé au Mans, des charniers contenant les corps de vendéens abattus lors de la bataille du Mans, en décembre 1793.
      Ont été mis à jour. Les guerres de Vendée et les atrocités commis par les révolutionnaires refont surface. Lire  la  suite  sur :le  blog de l’URBVM. Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire.
SOURCE.
http://unionroyalistebvm.over-blog.com/article-28063765.html


CAMBODGE : EN ATTENDANT LE TRIBUNAL KHMER ROUGE, LES CHARNIERS DE CHOEUNG EK SONT PRIVATISES
.

Situé dans la banlieue de Phnom Penh, le site de Choeung Ek, surnommé “The killing field”, en référence au film “La déchirure” de Roland Joffé sur la tragédie, était le lieu d’exécution des prisonniers du centre de détention et de torture S-21.
Les Khmers rouges ont tué avec des moyens simples : marteau, machette, gourdin,… Les balles manquaient. Des hommes, des femmes, des enfants de tout âge y ont été assassinés, avec sauvagerie et sadisme.
Les bourreaux les ont enterrés pêle-mêle dans des fosses communes. A l’exception d’une qui ne contenait que les corps de femmes et d’enfants. Après la fin du régime khmer rouge, une partie des squelettes ont été exhumées et mises dans un stuppa en béton, récemment construit.
Si vous visitez Choeung Ek un jour, faites attention de ne pas fouler, de vos pas, les ossements traînant encore çà et là.
La municipalité de Phnom Penh, qui avait la charge du site - devenu lieu de pèlerinage des Cambodgiens -, vient de confier son exploitation “commerciale” à une société khmero-thaïlandaise.
SOURCE.
http://trungdungvo.blog.lemonde.fr/2006/12/13/cambodge-en-attendant-le-tribunal-khmer-rouge-les-charniers-de-choeung-ek-est-privatise/

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires