Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 21:59
   Les  aventures  que vit la France  depuis  plus de deux siècles  vous paraissent relever d’un roman-feuilleton pas très  bon, alors  changez-vous la vie  en suivant Charlotte pas à pas; jour après  jour...

Retrouvez les  épisodes précédents  sur ce  blog même : 20-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-28016957.html
19-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27980981.html
18-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27907872.html
17-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27869880.html
16-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27826369.html

Liens permettant de lire.. et relire sur ce  blog, les épisodes 1 à 15.
http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27942688.html


Acte III. Que faire de  sa mort ?

    Le  crime fait la honte et non pas l’échafaud.

Thomas Corneille (Thomas et non Pierre ….) « Le  comte d’Essex ». Ce vers paraît directement issu  de l’adage de Tertullien : «  martyrem facit causa, non poena »

    C’est demain à huit heures  que l’on me juge ».

Le 16 juillet.
Corday

    Le lendemain, mercredi 17 juillet 1793 donc, à 8 heures  du matin, Charlotte  fut  conduite  au tribunal. Elle y reconnut  tout :
- et le meurtre : « oui, c’est moi qui l’ai tue »
- et le couteau, : « Je le reconnais, je le reconnais »
- et la préméditation :
- « Y avait-il longtemps que  vous aviez  formé ce projet ». « Depuis  l’affaire du 31 mai (1793), jour de l’arrestation    des députés »  (girondins).
- « Comment  saviez  -vous  que Marat  était un anarchiste » ?
« Je savais  qu’il pervertisait  la France . J’ai tué un homme pour en sauver cent mille ».
  
Et Charlotte poussa  même  l’honnêteté jusqu’à reconnaître  la relativité de son action.
« Croyez-vous avoir tué tous les Marat »
« Non, mais celui-là mort , les autres auront peur, peut-être. »

NDA. Alphonse Esquiros.Charlotte Corday.Paris. Legallois1841. I I éme partie p.140 ss.

              ( A suivre)                           A.T.

Partager cet article

Repost 0

commentaires