Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 21:36
   Les  aventures  que vit la France  depuis  plus de deux siècles  vous paraissent relever d’un roman-feuilleton pas très  bon, alors  changez-vous la vie  en suivant Charlotte pas à pas; jour après  jour...

Retrouvez les  épisodes précédents  sur ce  blog même :
26-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-28212968.html
25- http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-28212968.html
24-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-28179376.html
23.http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-28140298.html
22-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-28100595.html
21-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-28061538.html
20-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-28016957.html
19-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27980981.html
18-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27907872.html
17-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27869880.html
16-http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27826369.html

Liens permettant de lire.. et relire sur ce  blog, les épisodes 1 à 15.
http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-27942688.html


Acte III. Que faire de  sa mort ?


 Dans cette enceinte où l’héroïsme  côtoyait l’inconscience, on ne s’étonnera pas  que Charlotte  se soit  abandonnée  sans déplaisir  à l’attention d’un artiste

NDA. Le peintre était Hauer, commandant en second du bataillon des Cordeliers.Le portrait est  conservé au musée de Versailles.
Reproduction du tableau  par le lien suivant :
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article=161


qui dessinait  son portrait au crayon. On s’étonnera  peut-être d’avantage  de sa réponse  à une question de l’accusateur public : Fouquier-Tinville.
- Ne  vous-êtes vous pas  point essayée  avant de porter le  coup à Marat ?
- j’ai frappé comme cela  s’est trouvé, c’est un hasard.
- Il est  cependant  prouvé, par le rapport des hommes de l’art, que  si vous eussiez  porté le  coup en long au lieu de le porter  en large, vous n’eussiez point tué Marat

Alors, Charlotte  bondit et se cramponnant  à la barre placée devant elle s’écria :
« Oh le scélérat, il me prend  pour un assassin ! »

NDA. Alphonse Esquiros. Charlotte Corday. Paris. Legallois1841. I I éme partie p.142 ss.

              ( A suivre)                           A.T.

Partager cet article

Repost 0

commentaires