Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 09:49
 - La dévotion au rosaire se développe abondamment à travers les confréries érigées par les dominicains, très actifs au lendemain de la Réforme catholique.
     La donation du rosaire à saint Dominique (1175-1221) et à sainte Catherine de Sienne (1347-1380) est sans doute le thème le plus illustré dans les tableaux des églises françaises au 17e siècle. Ici, les saints ne sont pas accompagnés des donateurs, souvent présents sur les peintures de la première moitié du 17e siècle.

Source.http://patrimoine.region-bretagne.fr/sdx/sribzh/main.xsp?execute=show_document&id=PALISSYIM56006251

- Dans une vie du Saint écrite en anglais, il est dit que « c'est à la Drèche, près d'Albi, que St Dominique reçut de Marie, l'arme si redoutable du rosaire".
Source.

- “Il me semble toutefois qu'un ajout serait opportun, tout en le laissant à la libre appréciation des personnes et des communautés, cela pourrait permettre de prendre en compte également les mystères de la vie publique du Christ entre le Baptême et la Passion.” Concrètement: “Pour que l'on puisse dire de manière complète que le Rosaire est un ‘résumé de l'Évangile’, il convient donc que, après avoir rappelé l'incarnation et la vie cachée du Christ (mystères joyeux), et avant de s'arrêter sur les souffrances de la passion (mystères douloureux), puis sur le triomphe de la résurrection (mystères glorieux), la méditation se tourne aussi vers quelques moments particulièrement significatifs de la vie publique (mystères lumineux)” (n. 19).
          “Si l'on veut indiquer à la communauté chrétienne cinq moments significatifs — mystères ‘lumineux’ — de cette période de la vie du Christ, il me semble que l'on peut les mettre ainsi en évidence: 1. au moment de son Baptême au Jourdain, 2. dans son auto-révélation aux noces de Cana, 3. dans l'annonce du Royaume de Dieu avec l'invitation à la conversion, 4. dans sa Transfiguration et enfin 5. dans l'institution de l'Eucharistie, expression sacramentelle du mystère pascal.” (n. 21)
     Une autre question se pose: quel jour donner pour ces mystères lumineux, vu que toute la semaine est déjà occupée? “Considérant que les mystères glorieux sont proposés deux jours de suite, le samedi et le dimanche, et que le samedi est traditionnellement un jour à fort caractère marial, on peut conseiller de déplacer au samedi la deuxième méditation hebdomadaire des mystères joyeux, dans lesquels la présence de Marie est davantage accentuée. Ainsi, le jeudi reste opportunément libre pour la méditation des mystères lumineux.” (n. 38).
Source.
- Lettre apostolique de S.S. Jean-Paul II (1920-2005), sur le Rosaire: Rosarium Virginis   Mariae en date du 16 octobre 2002

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Saint Michel Archange 25/02/2009 12:55

Notes très interresante! merci de nous rappeler la signification des mystères du Rosaire!
Bon carême!