Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 15:14
    Les  voyez  vous  chacun assis devant  sa table à jeux en acajou aux pieds Jacob et au tapis de feutrine  verte ?  Chacun s’occupe, se préoccupe ,de reconstituer le  visage idéal de la France monarchique  émiettée en plus de  deux cents morceaux par  le temps et les révolutions.

    Au début, la restauration du puzzle avançe très  convenablement même  si, à intervalles hélas fréquents , il s’en trouve  toujours un, et  ce n’est pas toujours le même, qui se lève, furieux, et  qui s’en vient  détruire le patient travail de reconstruction entrepris par son voisin. Il se trouvera longtemps des gens pour penser que  détruire le travail de ses  voisins  contribuera  à faire avancer le sien. Il n’en est rien, bien entendu, mais  qu’y faire, le péché originel  a laissé en nous  de grandes pesanteurs.
   
    Sur  chacune des tables  placées dans une  des rares  galeries du château royal qui avait  échappé  aux outrages des gens et des temps, le puzzle  était maintenant presque  complet. Plus que dix pièces à placer, puis  cinq, puis deux, et puis plus qu’une. Cette fois  plus aucune pièce  ne restait disponible  dans  la  boîte gainée de velours azur au couvercle  chargé de trois  fleurs de lys d’or.

    Le puzzle  était  donc  fini ? Hélas non. En plein milieu manquait encore une pièce  indispensable pourtant à la solidité et à la pérennité de l’ensemble. Où donc était la pièce  manquante ; Qui l’avait  prise ? Un des voisins sans doute  et  ce, d ‘autant plus  que leur puzzle était aussi défiguré par la même  béance !

    Interrogés, de façon assez peu amène, ceux-ci  jurèrent  leur  Grand Dieu qu’ils n’y étaient pour rien et  de  fait, la pièce manquante  qu’ils  cherchaient en vain, ils ne l’avaient  jamais eue. S’ils l’avait eue, d’ailleurs ils s’en seraient  souvenus. Pensez-donc, frappée  des  Saints Cœurs unis de gueules, le Sacré-Cœur  et le  Coeur immaculé de Marie, elle portait au verso une banderole sur laquelle  étaient  inscrits ces simples mots :« Soumission à la volonté  divine »
     Des mots simples  pour résoudre un problème  complexe, celui de savoir qui sera le Lieutenant  de Dieu sur le trône érigé en Sa terre de France. Des mots simples apparemment, mais  qui pourraient, eux seuls, assurer  la transformation du puzzle  interminable en une mosaïque achevée.


                                   Alain TEXIER
                          Président  fondateur de la
                            Charte de Fontevrault

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article

commentaires