Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 14:41
     Les dramatiques événements  qui se  déroulent en Guadeloupe où agit  le  « Collectif contre la  vie chère et pour l’emploi » depuis le début  février 2009 viennent  de connaître un nouveau développement avec l’ouverture  d’une enquête judiciaire pour "provocation à la haine raciale"

    Les  propos  incriminés sont les suivants :  "Soit ils (les patrons) appliqueront l'accord, soit ils quitteront la Guadeloupe." "Nous n'arrêterons pas et je l'ai dit ce soir au préfet. Nous sommes très fermes sur cette question-là. Nous ne laisserons pas une bande de békés (anciens colons) rétablir l'esclavage."

   S’agissant de  ces événements,
- il n’est pas  inintéressant de rappeler  que la république française a tenu à faire de l ’esclavage un « crime  contre l’humanité »- voir in fine l’art 1  de la loi du 10 mai 2001- .  alors que la France est très loin d’en avoir eu l’exclusivité.
- Rappelons aussi la faute  contre l’esprit  qui consiste à juger une époque passée  avec  la mentalité  contemporaine. A ce train-là Corneille pourrait lui aussi encourir les foudres de la Halde  pour avoir écrit dans le Cid (acte IV, scène 3).
 « ….. Les Mores se confondent,
L'épouvante les prend à demi descendus;
Avant que de combattre, ils s'estiment perdus.
Ils couraient au pillage, et rencontrent la guerre »
- Indiquons enfin  qu’il est toujours facile  de battre  sa  coulpe sur la poitrine des autres en condamnant l’esclavage sans vouloir reconnaître  le traitement infligé aux  vendéens véritables esclaves de la  convention républicaine pendant la révolution dite française.

    Dès lors , peut-on en vouloir à quelqu’un qui a cru  que les  centres des anciens  esclavagistes étaient encore chaudes et  que , de la bête immonde , le ventre était encore fécond ?

Rappel.
  LOI du 10 mai 2001  tendant à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité.

Article 1er
    « La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l'Océan Indien d'une part, et l'esclavage d'autre part, perpétrés à partir du XV è siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l'Océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l'humanité ».


                                                Alain TEXIER. Universitaire
                                 http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires