Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 11:07
    Sans nul doute  s’en trouve-t’il parmi vous un grand  nombre à  connaître le rôle du Pater dans les Guerres de Vendée! Mais le Pater n’a pas  fini d’être source de grâces pour qui veut bien en supporter le joug.
     « Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau léger."
Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu XI-30

    Fondée  le 25 août 1988 - jour de la fête de la saint Louis-    en l’abbaye royale angevine homonyme, la Charte de Fontevrault est héritière, au même titre  que les autres mouvements royalistes, de la tradition  royale, parce que chrétienne, de la Monarchie française.
    Pour son compte, elle entend assumer, avec une volonté farouche, cet héritage:

     D’où  l’appel qu’elle lance aux royalistes d’avoir, avant toutes choses, à se comporter en chrétiens en mettant en application dans leur vie politique ces deux commandements issus du Pater:
a) pardonner les offenses commises par les militants qui servent un autre Prince que le nôtre, « pardonnez – nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux  qui nous ont offensés »
b) s’en remettre à Dieu du point de savoir qui doit régner sur le trône de France; « Que la Volonté de Dieu soit faite sur la terre comme au Ciel ».

    L’action des Fontevristes  repose donc sur deux piliers :
- La soumission à la volonté  divine car  lorsque nous  prions « Que la Volonté de Dieu soit faite sur la terre comme au Ciel », pouvons-nous  oublier que  le trône appartient à la terre ?
- Et, en attendant, de faire en sorte  que les royalistes vivent  en catholiques, d’où le pardon des offenses.

    Nous savons  bien que  le royaliste  sert un homme et non pas un concept  comme le  font   les républicains par exemple. Il n’est certes pas donné à tout le monde de servir le principe plus que le prince mais est  ce pour  cela  que  la  volonté  des hommes  doit s’imposer à la  volonté de Dieu ?
   Un grand nombre  de royalistes agissent  sur le fondement  de  croyances et d’analyses parfaitement  respectables  et  beaucoup peuvent  croire en toute bonne fois avoir démontré les droits imprescriptibles  ou, au contraire, l’absence de droit  de tel ou tel prince.

   Or la Charte de Fontevrault  n’entend pas emprunter ce chemin.
Elle ne le fait pas  pour deux raisons principales :
-  Une raison politique   d’abord. Instaurer   un dialogue entre militants servant un prince différent afin de  combattre le seul véritable ennemi suppose un respect mutuel de tous.
   Dès lors  commencer la discussion par  "aïeul régicide” ," prince étranger", " descendant  d'un évêque"  ou « pseudo  représentant de la survivance" ne peut  conduire à le  convaincre de servir un jour un autre prince que le sien si Dieu en a ainsi décidé.
- Une raison religieuse  aussi et  surtout. Personne ne peut être sûr que Dieu, en restaurant la Monarchie en France,  ne  choisira pas  une hypothèse  disqualifiée par le raisonnement et les recherches, parce que  si une personne  croit  en être  sure  alors c’est qu'elle est plus  forte que Dieu.

  Un dernier point  de vue, et il est important, reste  à exposer : celui qui consiste à dire  que Dieu a déjà fait son choix et a investit une lignée.
   En voici  une formulation achevée
   Au fil des siècles, la Divine Providence a-t-elle créé les Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées par la mission naturelle et surnaturelle de sainte Jeanne d'Arc ? oui ou non ?

     A cela, la Charte de Fontevrault répond  volontiers  que si Dieu entend – ce qui n’est qu’une  hypothèse-  changer ces lois, il en a le  droit .
    La Charte ne dit pas que c’est ce qui va se passer,
    La  Charte ne l’annonce pas,
    La Charte  ne se pose même pas la question de savoir si elle le souhaite. 

  Comment le  pourrait-elle d’ailleurs ? Elle demande simplement à l’homme, au royaliste, au Chrétien de mettre ses  actions en accord avec ses croyances.

Pater Noster
Pater noster, qui es in caelis
sanctificetur nomen tuum
adveniat regnum tuum
fiat voluntas tua
sicut in caelo et in terra.


Panem nostrum quotidianum
da nobis hodie
et dimitte nobis debita nostra
sicut et nos dimittimus
debitoribus nostris

et ne nos inducas in tentationem
sed libera nos a malo.


                                                                         Alain TEXIER
                                                                    Président fondateur
                                                               de la Charte de Fontevrault

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Saint Michel Archange 09/03/2009 19:33

J'apprecie particulierement votre bon esprit. Le bon esprit n'est-il pas chrétien? Bravo! et bonne continiuation.
Vive Dieu! Vive le roi! Vive la France chrétienne!

10/03/2009 08:25


      La Charte et moi -en particulier- avons  besoin de vos prières. Vos en couragements  me touchent . Je me permettrai de reprendre  la conclusion de
votre message  pour terminer  mes interventions .