Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 13:58
     Qui pourrait  croire que le Saint Esprit, troisième Personne  divine avec le Père et le Fils  se soit  désintéressé  du choix du successeur de Pierre à la tête de l’Église du Christ,  à savoir le pape Benoît XVI, élu 265 e pape de l’Église catholique apostolique et romaine, le 19 avril 2005,
   C’est celui duquel le Christ  a  précisément  dit : Tu es Pierre  et ,  sur cette pierre, je  bâtirai mon église et les puissances de l’enfer ne prévaudront point  contre elles »
Source. Evangile  selon  saint Matthieu XVI.18.
   Alors, attention ! Qui attaque le pape  attaque, en l’occurrence, le Saint Esprit , troisième Personne  divine, qui ne peut  ni Se tromper, ni nous tromper.
Source. Acte de Foi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain TEXIER 29/11/2009 16:57


Commentaire reçu à une autre adresse le 8 avril 2009.

Pape et St Esprit ...
Dieu fait ou ...laisse faire.
Le Pape n'est porte parole du St Esprit qu'aux conditions énoncées par Vatican I sur l'infaillibilité (je ne les ai plus en tête...).

Ces conditions ne furent réunies ni pour Vatican II ( concile pastoral, sans prétention dogmatique ... malgré ceux qui auraient bien aimé que le dogme de
Marie Médiatrice y fût proclamé, mais la Sainte Vierge n'eut même pas droit à un "schéma" propre) ni pour l'essentiel des encycliques des papes précédents ( sauf celle de Jean Paul II sur le
célibat des prêtres)

Voir les exemples historiques de papes errant ...Et se corrigeant soit avant leur mort soit en cours de route ( là encore, je n'ai pas la documentation sous la main )
merci de vos lignes

A.S.


Alain+TEXIER 22/05/2009 15:39

Commentaire de G.H. reçu à une autre adresse.

Merci de rappeler ce qui devrait être évidence au moins pour les catholiques...
Sans oublier que toute phrase sortie du contexte....

k; 31/03/2009 13:55

Je reste sur mes positions. Il est aussi dit que de faux prophètes feraient de grandes choses au nom du Seigneur : je ne rentrerai pas dans le jeu du "notre seigneur a dit ceci" non, il a dit ceci aussi ! puis cela", se justifier à coup d'évangile ne me parait pas sain... Se servir des paroles de Dieu, c'est bien, mais là, c'est juste pour se donner raison, or le but est d'agir. Quoiqu'il en soit, la bonté n'exclue pas la prudence. Je ne juge pas, je me méfie. Je m'en tiendrai à ceci, ni plus, ni moins. Après si ça ne passe pas, tant pis.

Maxime 31/03/2009 07:53

Concernant le grand monarque,le grand ROI, celui qui viendra et qui rétablira tout, il est présent effectivement dans de nombreuses prophéties de toutes sortes dont certaines sont tout de même assez baroques.
Cependant, et cela est certainement plus sérieux, de nombreux Papes et de nombreux saints en ont parlé aussi, ce qui semble déjà être un signe de vérité.

Un Grand ROI de France, nous en rêvons tous, je crois,mais nous ne savons pas d'où il viendra ni comment. Je crois que DIEU nous le cache pour mieux nous le réveler.
Les deux seules choses que nous pouvons déjà faite en pensant à lui, c'est :
- de parler de l'idée monarchique, de l'idée du retour d'un ROI sur le trône de France, de ses avantages, de la longue lignée de nos ROIS de France, de leurs vaillances dans les difficultés, de la politique qu'un ROI pourrait mener
- de prier pour lui tant il devra être exceptionnel

Maxime 31/03/2009 07:46

C'est précisement pour cela qu'il est attaqué par le diable

"puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l'abîme et une grande chaîne dans sa main. 2 Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. 3 Il le jeta dans l'abîme, ferma et scella l'entrée au-dessus de lui, afin qu'il ne séduisît plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis. " apoc 20 1