Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 17:58
  Nous nous exprimions, il y a peu, de la façon provocatrice suivante :
LE PRESIDENT NICOLAS SARKOZY FAIT CHANOINE D’HONNEUR DE SAINT JEAN-DE-LATRAN EN LIEU ET PLACE DE… mais au fait en lieu et place de qui ?

Source.
http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-29585834.html


   Revenons-y en reprenant  les deux termes  composant le titre de ce nouvel  article.

I. La Charte de Fontevrault n’entend pas répondre à la question : qui doit régner sur la France ?
    Elle ne le fait pas  pour deux raisons principales :
Une raison politique  d’abord. Instaurer   un dialogue entre militants servant un prince différent afin de  combattre le seul véritable ennemi suppose un respect mutuel de tous.
   Dès lors  commencer la discussion par  "aïeul régicide” ," prince étranger", " descendant  d'un évêque"  ou « pseudo  représentant de la survivance" ne peut  conduire à le  convaincre de servir un jour un autre prince que le sien si Dieu en a ainsi décidé.
- Une raison religieuse  aussi et  surtout. Personne ne peut être sûr que Dieu, en restaurant la Monarchie en France, ne  choisira pas  une hypothèse  disqualifiée par le raisonnement et les recherches, parce que  si une personne  croit  en être  sure  alors c’est qu'elle est plus  forte que Dieu.

Voir LE PATER DE LA CHARTE DE FONTEVRAULT.
Source.
http
://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-28814363.html


II. La Charte de Fontevrault entend poser la question : qui doit régner sur la France ?
      Que l’on nous comprenne bien. Nous ne  nous posons pas la question à nous-même puisque nous venons d’indiquer dans le paragraphe I que seul Dieu avait la réponse à ce questionnement. Nous posons la question au « Roycoland » qui n’a pas l’air de  voir le problème.
    Il est légitime qu’un mouvement  royaliste soutienne un prince   plutôt qu’un autre. Il ne l’est pas  que, se fondant  sur  ce soutien, on choisisse  toutes les occasions, y compris les mariages, pour en dire du mal. Et ne  croyez pas que disant  cela, nous désignions à la  vindicte populaire une  composante  du mouvement  royaliste plutôt  qu’une autre. Dans  ce domaine-là aussi, les torts  sont assez partagés.
    La question de savoir qui doit  régner  sur la France se pose  donc  et  vous aurez  sûrement  remarqué  que  c’est même la première  demande que  vous adresse un non-royaliste  lorsque  vous lui dites  que  vous êtes monarchiste.
    De la  diversité  et  de la  contrariété des réponses qui lui sont alors  apportées  naît  immanquablement dans son esprit la  certitude  que nous ne sommes pas  crédibles et l’hypothèse de restauration monarchique avec.

    La Charte est donc dans son rôle  de mouvement providentialiste  lorsqu'elle propose à tous les royalistes de réfléchir  à la question rappelée en titre en gardant  bien à l’esprit la triple  donation de Jeanne d’Arc à Saint Benoît-sur-Loire, le 21 juin 1429 … car le royaume de France appartient à Dieu avant  d‘appartenir à Son lieutenant, quel qu’il soit.

Source.
DIEU, JEANNE d'ARC ET LE DAUPHIN; La triple donation de Jeanne d'Arc : Saint Benoit-sur-Loire, 21 juin 1429.

 http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-28822185.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires