Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 21:37
       Aujourd’hui 1er mai, fête du travail et des travailleurs ; mais surtout Fête de Saint Joseph le Juste, l'époux de Marie de Nazareth, le père nourricier de Jésus qui, de ce fait, appartient   à sa lignée, celle de David.
     On sait par la tradition que la Vierge Marie se serait consacrée à Dieu très jeune  et de sa propre volonté, avec l'équivalent, selon l'usage juif de l'époque, des vœux religieux actuels de pauvreté et de chasteté … consécration à vivre dans le cadre d'une vie sociale ordinaire et non retirée du monde ou servant au Temple. Cela impliquant donc que son époux ou bien s'était lui aussi préalablement consacré à Dieu (ce que rapporterait la tradition orale), ou bien avait accepté et juré de respecter la consécration de sa femme et de la vivre avec elle. C'est pourquoi on peut affirmer ce qu'enseignent l'Église catholique et l'Église orthodoxe, à savoir que Joseph et Marie ont continué à vivre dans la chasteté après la naissance de Jésus;
        Joseph, homme modèle de dévotion au Christ et à la Vierge, séduit en particulier les franciscains, qui débattent pour savoir s’il est le dernier des patriarches ou le premier  des saints. Sorti de l’ombre à partir du 13ème siècle, l’Eglise instituera,  à la fin du 15ème siècle, une fête, placée au 19 mars, en son honneur. En 1621, le pape Grégoire XV éleva la fête au rang de fête d'obligation ; en 1642, le pape Urbain VIII en confirma à son tour le rang ; en 1661, après l'apparition et le miracle de la source de Cotignac, Mgr Joseph Ondedei, évêque de Fréjus, reconnut officiellement les apparitions de saint Joseph et en approuva le culte ;cette même année 1661, le roi Louis XIV consacrera la France à saint Joseph,chef de la Sainte Famille ; en 1955 le pape Pie XII reprit bien volontiers le principe de la fête du travail en instituant la solennité de Saint Joseph artisan et en la fixant au 1er mai  de chaque année ; Saint Joseph est ainsi l'un des saints que l'on fête deux fois dans l'année (19 mars et 1er mai) ; le pape Jean XXIII a ajouté son nom au Canon de la Messe.
     Saint patron des familles, des pères de famille, des artisans, des travailleurs, et des mourants, il est aussi le patron des affaires matérielles.
         Bien des livres de la Bible prennent soin de montrer que les événements ou les personnages dont ils parlent s’enracinent dans l’histoire passée, car toute la Bible tire sa force d’une continuité de l’histoire et d’une fidélité de Dieu à ses promesses. C’est le sens de cette “généalogie”, ou liste d’ancêtres.
         La liste arrive jusqu’à Joseph, le père adoptif de Jésus. Parmi les Juifs, cette adoption suffisait pour que Jésus soit tenu pour fils de David, comme Joseph.
         Le Sauveur est la fleur et le fruit de notre terre tout autant que de la race élue (Is 45.8).
      La généalogie ne veut pas seulement donner un renseignement d’archives, elle entend souligner la responsabilité du père qui transmet à la fois la vie et l’héritage d’une lignée.
Voilà pourquoi, nous royalistes, devons nous mettre à l’ouvrage, sous le saint patronage  de saint Joseph qui, parmi les protecteurs de notre Famille, doit pouvoir guider nos actions   et nos réflexions vers Dieu Père Fils et Esprit Saint par Marie Notre douce Mère désignée au pied du calvaire.

      “Glorieux saint Joseph, modèle de tous ceux qui sont voués au travail, obtenez-moi la grâce de travailler en esprit de pénitence pour l'expiation de mes nombreux péchés ; de travailler  en conscience, mettant le culte du devoir au-dessus de mes inclinations ; de travailler avec reconnaissance et joie, regardant comme un honneur d'employer et de développer par le travail les dons reçus de Dieu ; de travailler avec ordre, paix, modération et patience, sans jamais reculer devant la lassitude et les difficultés ; de travailler surtout avec pureté d'intention    et avec détachement de moi-même ayant sans cesse devant les yeux la mort et le compte;que je devrai rendre du temps perdu, des talents inutilisés, du bien omis et des vaines complaisances dans le succès, si funestes à l'œuvre de Dieu. Tout pour Jésus, tout pour Marie, tout à votre imitation, patriarche saint Joseph !
Telle sera ma devise à la vie à la mort. Ainsi soit-il”.

   Prière de saint Pie X au glorieux saint Joseph modèle des travailleurs

Envoi de Benoit Bolon de Treignac

Partager cet article

Repost 0

commentaires