Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 09:24
NDLRB. La Charte de Fontevrault ne s'investit pas  dans les discussions relatives au point de savoir qui doit  règner sur le trône de France. Pour autant, peut-elle refuser de passer les messages traitant de l'avenir de la France qu'elle reçoit de ses amis ?
    Nous avions déja ouvert  nos colonnes pour ces mêmes élections à l'Alliance Royale . Voici un autre point  de  vue dont l'argumentation pourra peut-être séduire tel ou tel. 

Cher Monsieur Texier,
 
     Chaque fois que je lis un de vos mots je me trouve au diapason et je trouve utile de vous le dire en ces temps où tout homme a besoin de se sentir accompagné, soutenu … d’éprouver le réconfort qu’avait certainement Jésus lorsqu’il était avec ses Amis [toute proportion gardée il va de soi].
Ainsi que vous le dîtes : “  Prenons  donc  donc  - LE TEXTE ORIGINAL DU TESTAMENT POLITIQUE DU ROI LOUIS XVI RETROUVÉ – comme un cadeau du ciel, comme il nous est  donné ; avec  simplicité ”…
Et, comme vous œuvrez sur le Net, oserais-je vous communiquer cette partie de l’encouragement de Notre Saint Père aux jeunes :
 
   “ … À vous, jeunes, qui presque spontanément vous trouvez en syntonie avec ces nouveaux moyens de communication, revient en particulier le devoir d’Evangélisation de ce « continent digital ». Sachez prendre en charge avec enthousiasme l'annonce de l'Évangile à vos contemporains ! Vous connaissez leurs peurs et leurs espoirs, leurs enthousiasmes et leurs déceptions : le don le plus précieux que vous puissiez leur faire est de partager avec eux la « Bonne Nouvelle » d'un Dieu qui s’est fait homme, a souffert, est mort et est ressuscité pour sauver l'humanité.
     Le cœur humain aspire à un monde où règne l'amour, où les dons soient partagés, où s’édifie l'unité, où la liberté trouve son sens dans la vérité et où l'identité de chacun soit réalisée dans une communion respectueuse. À ces attentes la foi peut donner réponse : soyez-en les hérauts! Le Pape est à vos côtés avec sa prière et avec sa bénédiction ”…

   Du Vatican, le 24 janvier 2009,en la fête de Saint François de Sales.
 
      car après tout vous êtes jeune, cela se sent, et ce sont bien les jeunes qui feront le monde de demain ; ce sont eux – avec nous – qui, par la Prière, obtiendront du Père que le Roy revienne
“ Demandant à DIEU un ROI selon Son Cœur pour la France afin qu'il rétablisse la prospérité, la justice et la paix dans notre beau Pays “ Fille aînée de l’Eglise ” …  et, sachant également, en toute humilité , sans flagornerie, sans querelle stérile, dire : “cependant, Père, que Votre Volonté soit faîte …” sans oublier de se confier à Notre Dame : “ Souvenez vous, Ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance et réclamé votre intercession, ait été abandonné…" (Saint-Bernard de Clairvaux) ”
     Rappelons-nous ce qu’écrivaient Bernard Demotz et Jean Haudry “ Les penseurs contre-révolutionnaires de tous les pays furent, à l’époque, les seuls qui tentèrent d’appréhender le phénomène dans sa totalité et d’en prévoir toutes les conséquences pour l’avenir.
   Loin de n’être que des nostalgiques ou de simples contempteurs des événements, ils étudièrent surtout la nature intrinsèque des forces en présence pour dégager ce qui, dans l’évolution de la pensée traditionnelle, valait d’être préservé ou justement évité ”  
     Aujourd’hui, que trouve-t’on ici ou là nous concernant nous catholiques … au-delà de ceux d’entre nous qui inclinent pour le Roy … où en sommes-nous ?

    Un exemple relevé dans Liberté politique.com : “Pour Monsieur Jérôme Fourquet directeur adjoint du département opinion de l’IFOP, qui, à l’approche des élections européennes, parle d’un sondage IFOP effectué pour La Croix [du 29 avril au 7 mai, auprès de 1071 personnes, selon la méthode des quotas] et confirme que les catholiques pratiquants votent toujours très largement à droite en France … qui dit que (pour lui)  le mouvement de droitisation des catholiques pratiquants s’explique par l’âge de ceux-ci qui « se trouveraient davantage dans les catégories les plus âgées » (a-t’il fréquenté quelque peu les chapelles traditionnalistes voire les Paroisses personnelles et des Abbayes comme celle de Fontgombault ou du Barroux ?)
     Mais M. Fourquet n’étaie son affirmation par aucun chiffre, sachant notamment que les familles catholiques pratiquantes sont aussi les plus nombreuses, donc les plus jeunes. En outre, il ne lui vient pas à l’idée que l’âge peut ne pas être le seul discriminant dans le vote chrétien, comme si les catholiques étaient tous vieux dans leur tête.
   Mais rien n’indique les motivations de cette frange majoritaire du catholicisme français, dont le jugement n’est sûrement pas homogène …
      On le savait déjà : le vote des catholiques pratiquants, ancré à droite, ne rejoint pas le vote des catholiques non pratiquants, qui épouse assez fidèlement celui de l’ensemble des Français. Pour l’ensemble des sondeurs, les catholiques pratiquants vont à la messe au moins une fois pas mois, soit 10 % du total des électeurs (14 % pour l’IFOP). Ils voteront à 42 % pour l’UMP, contre 26 % à 30 % pour la moyenne nationale. Les catholiques réellement pratiquants sont ceux qui se rendent à la messe tous les dimanches (d’où « messalisants ») sont estimés à 4-5 %, mais ils ne sont pas pris en compte ici.
    Deuxième enseignement de ce sondage, les catholiques pratiquants délaisseraient Jean-Marie Le Pen (4 %) pour les listes de Philippe de Villiers (14 %). À l’élection présidentielle de 2007, le président du Front national avait attiré 16 % des voix des catholiques pratiquants contre 4 % à son homologue du MPF.
       Les prises de distance du mouvement lepéniste avec la morale chrétienne (par exemple sur l’euthanasie ou l’homosexualité) ont sans doute ouvert les yeux des catholiques que le radicalisme outrancier des frontistes ne gênait pas.
     Pour nous prions Notre Seigneur, la Très Sainte Vierge et les saints Patrons de la France afin que les catholiques français retrouvent en leur for intérieur un peu de la Sagesse dont Dieu les a dotés … Aristote ne disait-il pas que : “ le commencement de toutes les sciences c'est l'étonnement de ce que les choses sont ce qu'elles sont " … Ce que Saint Thomas d'Aquin n’hésita pas à intégrer dans son enseignement : " L'homme a une fin, à laquelle toute sa vie et son action sont ordonnées, puisqu'il est un être agissant par intelligence dont le propre est manifestement d'opérer en vue d'une fin " … " Le bien et le salut d'une multitude assemblée en société est dans la conservation de son unité, qu'on appelle paix... Un gouvernement sera donc d'autant plus utile qu'il sera plus efficace pour conserver l'unité de la paix... Il est manifeste que ce qui par soi est un peut mieux réaliser l'unité de ce qui est multiple... Le gouvernement d'un seul est plus utile que celui de plusieurs " …

     Puisqu’il nous faut voter le 7 juin, parlons, à temps et à contretemps, à l’entour de nous, de ce qu’il convient de faire … si chacun des royalistes et des Amis de La Charte de Fontevrault parvient à entraîner dix personnes … imaginez le “ triomphe ” au dépouillement des urnes – enfin convenablement remplies –
   Pour Dieu, pour le Roy, pour la France,
       Dans une respectueuse amitié.

Bernard Martinage

Partager cet article

Repost 0

commentaires