Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 10:54

   "666 est souvent associé à Lucifer du latin Lux, lucis = la lumière et Ferre = porter. Lucifer est donc le porteur de lumière qui symbolise l’homme désirant être l’égal de dieu par la connaissance."

   Cette phrase est essentielle dans la compréhension du monde actue! Méditez  sur ce sujet , je vous le conseille si vous souhaitez comprendre ce qui est devant nos yeux !

   Je vous présente une autre "porteuse de lumière ", la statue de la liberté  :

Source.http://www.bibleetnombres.online.fr/statlibe.html

 

   "666" les secrets révélés Par Gilles Bonafi

   Il existe de nombreux secrets, mais surtout, beaucoup d’idées fausses. 666 fait partie de ces symboles dans lesquels se mélangent croyances, mythes et science. Tout provient de l’apocalypse (qui veut dire révélation) selon St Jean, chapitre XIII, verset 18:

   « C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six. »

   Je vais donc tenter d’expliquer les « arcanes » de ce nombre mystérieux, une explication qui vous surprendra à plus d’un titre.

   Comme tout un chacun, j’ai été intrigué et les multiples recherches effectuées me laissaient sur ma faim. Wikipédia reste lui aussi très exhaustif. Même l’excellent ouvrage de référence de Marc-Alain Ouaknin « mystère des chiffres », étrangement (je sais pourquoi) n’en parle qu’à la page 333 en concluant : « pourquoi 666, une énigme à méditer ». Pour quelle raison faire autant de mystères ?

   Galilée affirmait que le monde était écrit en langage mathématique. D’ailleurs, le mot chiffre a une origine arabe : sifr (???) qui signifie « le vide » et qui est symbolisé par le zéro. Or, ce vide est au cœur de nos dernières théories expliquant l’univers. Edgar Gunzig éminent physicien résume pour nous :

   « La physique contemporaine correspond à une extension de la théorie d’Einstein qui emprunte à la théorie quantique ce qui lui manquait : la possibilité de créer et annihiler de la matière. Or, l’acteur central de cette démarche n’est autre que le... vide ! Non pas le vide (intuitif) de la physique classique qui correspond à l’absence de toute chose, mais le vide quantique qui est, lui, le siège d’une activité sauvage, de fluctuations incessantes et par principe inamovibles. »

   Vous commencez à comprendre où je veux en venir (NDLRB. Pas tant  que cela , en fait) . 666 est en effet un secret mathématique qui vient du grec « mathema » et qui signifie connaissance.

   Pour commencer, il faut comprendre la particularité du nombre 6. Le premier mot du livre de la Genèse « au commencement » s’écrit « bara chit », c'est-à-dire, « il a créé six » (source « Tiqouné Zohar »). Selon la Bible et le Coran, le monde a été créé en 6 jours et l’homme, qui a été créé le sixième jour (dans la genèse), doit travailler 6 jours (666).

   Il fait de plus parti des rares nombres parfaits (il est égal à la somme de ses diviseurs). En effet : 6 = 1 + 2 + 3, mais aussi, 6 = 1 x 2 x 3 (doublement parfait).C’est aussi un nombre triangulaire que l’on peut représenter par un triangle équilatéral. On peut aussi écrire,6 = 2 + 2 + 2.

   Cette relation au triangle est le grand secret du 666. En effet, le théorème de Pythagore cache un grand secret. Pythagore a découvert la formule du calcul de l’hypoténuse en se référant au triangle Isiaque Egyptien (triangle d’Isis) de l’Egypte ancienne qui symbolise la trinité et la création : le père, la mère et le fils.

   Le nombre impair symbolise l’homme et pair la femme. La diagonale quant à elle, est appelée diagonale d’Horus. Pythagore a ainsi découvert que : [5]2 = [3]2 + [4]2

   Mais, il a caché soigneusement le secret suivant : [3] 3 + [4]3 + [5]3 = [6]3

   Donc, 27 + 64 + 125 = 216 = 6 x 6 x 6. Nous y voilà. Mais il existe d’autres explications.

   Ainsi, les Babyloniens utilisaient un système sexagésimal donc : 600 + 60 +6 = 666.

   Quant aux peuples étrangers sous l’autorité du roi Salomon, ils étaient obligés de payer des impôts : « Le poids de l’or qui arrivait à Salomon chaque année était de 666 talents d’or. » (Bible, 1 Rois 10.14).

   L’étoile de David était d’ailleurs surnommée le sceau de Salomon car elle symbolisait le nombre 666. Elle possède ainsi 6 triangles, 6 pointes, 6 angles au centre (hexagone). Il faut noter que les angles de chaque triangle mesurent 60 degrés, soit : 60 x 6 = 360° ce qui symbolise le cercle, le soleil. Il existe d’ailleurs une relation forte entre le triangle et le cercle, nous y reviendrons.

   On retrouve chez les Romains ce nombre secret puisque leur système de numération fonctionnait de la façon suivante :

   DC + LX + VI soit 600 + 60 + 6 = 666.

  Mais, 666 est un nombre particulier qui possède des caractéristiques hors du commun. Il est en effet la somme de ses chiffres plus le cube de ses mêmes chiffres:

 666 = 6 + 6 + 6 + 6+ 6+ 6

   La somme des carrés des 7 nombres premiers donne 666:

    666 = 2+ 3 + 5+ 7+ 11+ 13+ 17

Plus incroyable encore (on retrouve la suite des 9 premiers chiffres dans l’ordre et dans le désordre):

   666 = 1 + 2 + 3 + 4 + 567 + 89 = 123 + 456 + 78 + 9 et 666 = 9 + 87 + 6 + 543 + 21.

   Alice A. Bailey fondatrice de la Lucis Trust dont fait partie Mikhaïl Gorbatchev et considérée par certains comme une « sorcière » a écrit :

   "Dans un livre ancien sur les nombres, l'initié est défini comme celui qui a fait l'expérience et a exprimé 666 et découvert que ce n'était rien, qui s'est débarrassé du 6, est devenu le 66, et s'est ainsi trouvé sur la Voie - Encore plus tard il se débarrasse du 6 et devient le 6 parfait, la forme, l'instrument et l'expression de l'esprit ".

Source " règles pour l'initiation de groupe "

 « Les rayons et les initiations ".

   Vous le voyez donc, 666 symbolise le savoir, la connaissance, le mystère mathématique. Et c’est maintenant que vous allez être surpris. On retrouve le nombre 666 un peu partout de nos jours et surtout, là où l’on ne s’y attend pas.

   Par exemple, sur le verso du billet d’un dollar US (à gauche), on peut découvrir un mot secret grâce au sceau de Salomon (666) : Mason = Franc-maçon (voir ci-dessous). La connaissance nous éclaire donc.

   Une polémique a ainsi eu lieu au sujet de la pyramide du Louvre qui comporterait 666 losanges de verre, ce qui était indiqué sur la première brochure de présentation qui a vite été retirée. La pyramide symbolise le pouvoir (système pyramidal comme par exemple le fonctionnement militaire).

   On retrouve 666 aussi dans le logo de la commission trilatérale créée en 1973 par le groupe Bilderberg et le CFR.

   Il existe de plus une polémique concernant les codes barres. En effet, le codage EAN utilisé dans les codes barres est un codage binaire fonctionnant sur le système 0 et 1.Or, le nombre 6 est symbolisé par 1 barre noire, 1 espace blanc, 1 barre noire 4 espaces blancs que l’on retrouve à gauche, au milieu et à droite. Certains y voient le nombre 666. N’oublions pas que cela ne correspond pas à la lecture que fait l’ordinateur. George J. Laurer, l’inventeur du code-barres dans les années 70 affirme sur son site : « C’est simplement une coïncidence comme le fait que mon nom de famille, mon prénom et mon deuxième prénom comportent tous 6 lettres. » Or ceci fait échos au chapitre XIII, verset 17 de l’apocalypse selon St Jean qui déclare : « que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. »

   Il existe aussi une légende des Indiens Delaware (Wyoming) qui associent la marque des griffes de l’ours au diable. C’est la légende de la Devils Tower, site sacré pour les indiens et qui a constitué le principal décor du film de Spilberg « Rencontre du troisième type ».

   Cependant, il existe un autre secret. Le chiffre 9 est considéré par certains comme un symbole puissant car c’est un six inversé. Dans les évangiles, Jésus meurt ainsi sur la croix à la neuvième heure. 9 mois est d’ailleurs le temps que passe un enfant dans le ventre de sa mère. Il est de plus associé à la sorcellerie qui « donne la vie éternelle ». Il était donc un chiffre sacré pour les Egyptiens qui voyaient en lui l’immortalité humaine car 9 = 3 + 3 + 3. En effet, n’oublions pas une loi fondamentale en géométrie : « un triangle équilatéral est inscrit dans un cercle, lui-même inscrit dans un autre triangle équilatéral », tout un symbole pour les Egyptiens qui vouaient un culte à la relation du triangle et du soleil. On peut d‘ailleurs tracer un cercle à partir du sceau de Salomon.

   L’association du chiffre 9 et du 6 est donc fondamentale pour certains. Observons maintenant les grandes dates historiques (gardons uniquement les 6 et 9):

   Fin de la première guerre mondiale (signature du traité de Versailles): 28 juin 1919 soit 699

   Le pacte germano soviétique (du 23 août 1939 au 22 juin 1941) a duré 669 jours.

   Le 1er septembre 1939 invasion de la Pologne par l’Allemagne : 1.9.1939.Soit 999.

   Le débarquement Américain le 6 juin 1944 : 6.6.1944.Soit 669.

   Création de l’ONU le 26 juin 1945. Soit 669

   Anton LaVey fonde l’église satanique le 30 avril 1966. Soit 966 (Nuit de Walpurgis, fête solaire et anniversaire de la mort d’Hitler).

Chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989. Soit 999.

Le 1er janvier 1999 naissance de la nouvelle monnaie européenne : 1.1.1999 soit 999.

  Le hasard bien sûr.

  En ce qui concerne les dates on retrouve souvent le triple 1. 111 étant le premier palindrome (qui se lit dans les 2 sens comme bob par exemple) à 3 chiffres. 666 est un palindrome triangulaire, encore une particularité exceptionnelle.

  Voilà, vous en savez un peu plus sur l’origine mathématique du 666. Comme vous l’avez constaté, il y a de nombreux secrets qui sont devant vos yeux et que vous ne voyez pas. Certains attribuent l’erreur d’interprétation du 666 à une mauvaise traduction. En effet, le mot « beith » a été traduit par bête. Il faudrait donc lire le nombre de beith qui signifie maison en hébreu (le hiéroglyphe égyptien de cette lettre représente une maison) et non le nombre de la bête. D’autres au contraire soutiennent que c’est le chiffre du diable. Quoi qu’il en soit, ce nombre est un symbole qui oppose 2 conceptions radicalement différentes et pourtant tout aussi mystique du monde. N’oublions pas que l’alphabet hébraïque comporte 22 consonnes qui correspondent chacune à un chiffre. La Kabbale étudie donc le message secret codé laissé dans la Tora dont un des plus importants concerne la valeur de Π (pi) que Marc-Alain Ouaknin (page 280) résume par une formule majeure: la parole = le rapport Alphabet / Temps = Π (pi) = 22 lettres / 7jours (les 7 jours de la semaine ont été inventés par les hébreux).

666 est souvent associé à Lucifer du latin Lux, lucis = la lumière et Ferre = porter. Lucifer est donc le porteur de lumière qui symbolise l’homme désirant être l’égal de dieu par la connaissance. Vous trouvez d’ailleurs la statue de Lucifer en plein Paris au sommet de la colonne de la Bastille. La clé de la compréhension du monde est là sous nos yeux.

Laissez-moi conclure par cette pensée remarquable d’un guérisseur sioux Héhaka Sapa :

« Nous autres, Indiens, vivons dans un monde de symboles et d'images où le spirituel et l'ordinaire des jours ne font qu'un. Il parait qu'autrefois, nous étions civilisés et instruits...

Nous, savions parler aux arbres et à toutes les plantes, au peuple aile, aux quadrupèdes, aux êtres rampants, aux mammifères et au peuple des poissons.

De plus, nous étions tous capables de communiquer entre nous [ ... ] nous formions un seul et même esprit. C'est ce qu'on appelle être civilisé, ou instruit. Et puis, nous nous sommes en quelque sorte éloignés de cette connaissance pour devenir ce que nous sommes. »

Source : Héhaka Sapa (1863 - 1950), Tribu des Sioux, Élan Noir parle, trad. J.-C. Muller, Stock, 1977.

Lien : http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=1914

Posté par citoyen_sly

http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2009/05/11/13685541.html

      Origine

http://bridge.over-blog.org/article-31288174.html

 

NDLRB. Dans la même série.

CONNAISSONS NOS ENNEMIS; 666, le nombre de la bête.

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-31483999.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires