Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 08:32

    « Venez à moi quand vous souffrirez. Ce qui surtout éloigne de vous les  consolations célestes, c’est  que  vous recourez trop tard à la prière. Car, avant de me prier avec instance, vous chercherez  au-dehors  du soulagement  et une multitude  de  consolations.
    Mais tout cela vous sert peu, et  il vous faut enfin reconnaître que c’est moi seul  qui délivre  ceux qui espèrent en moi ; et que  hors de moi il n’est point  de secours efficace, point de conseil utile, point  de remède durable.
    Mais à présent que vous commencez à respirer après la tempête, ranimez-vous à la lumière de mes miséricordes … ».

    17 heures. Basilique-cathédrale Notre-Dame de la Treille. En cette fin d’après-midi, je m’apprête à assister à la messe  de ce jeudi fin d'après-midi. Il faudra  bien tout  cela pour me recadrer un peu après les dramatiques nouvelles en provenance du large du Brésil ces derniers jours.
   Dans le train en direction de Lille, ce matin, j’ai lu quelques pages de l’Imitation de  Jésus-Christ dont les lignes ci-dessus sont extraites. Il est vrai qu’avant  de  prier et d’essayer  de  dire  avec un –  tout petit- minimum de crédibilité « Que Votre   volonté  soit faite sur la terre comme au ciel »… Hé bien oui, le ciel justement au-dessus de l’Atlantique et ces 228 morts ;avant donc de commencer à prier, j’ai cherché  « au-dehors , du soulagement  et une multitude  de  consolations » et des consolations pas des plus relevées , dois-je confesser.

     Ce n’est pas  que la basilique mineure Notre-Dame de la Treille de 1856 à 1999 soit belle ,mais la  chapelle axiale  qui  accueille  ce soir une  quinzaine de personnes est propice à notre prière avec sa superficie resserrée mais voûtée, ses vitraux soigneusement  figuratifs et notre assemblée recueillie, privilège des messes en semaine.

    Ce matin, entre deux lectures  de mon « Imitation », le Père François, un de mes confesseurs de ma chapelle tradi. m’a appelé  pour me faire savoir  qu’il allait  me faire parvenir par mail le morceau de son sermon traitant des rapports entre les  dons  du Saint-Esprit et les vertus, sermon de Pentecôte  naturellement.  C’était un premier rayon de soleil. L’intention de la messe de  cette fin de journée- nous fêtions la Sainte Clotilde, Clotilde, la maraine de la France Chrétienne, Clotide qui conduisit le roi Clovis au mariage en 496- en fut un second.

        Assurément notre Dieu n’est pas le Dieu des matins  calmes, mais il aimerait vraiment que nous le priions les jours de joie certes, mais aussi les jours de détresse et  que nous le prions tout  de suite, enfin le plus tôt possible, et sans arrières pensées.
     Notre Dieu n’est pas le Dieu des matins calmes. D’ailleurs aucun des siens  ne le fût et nous savons  bien que le disciple n’est pas au-dessus du maître.

   C’était  l’Elévation et - faute  d’agenouilloirs  dans cette  chapelle, nous n’allons quand même pas  demander des prie Dieux - la quasi-totalité des assistants, dans l’ensemble plutôt jeune d’ailleurs, s’agenouilla à même le sol.
    Notre Dieu n’est pas le Dieu des matins calmes, mais  il était là supplicié pour nous, pour donner un sens à notre  vie, pour orienter nos souffrances, pour vivifier notre mort, supplicié, mais en majesté, ce Dieu qui effacera toute larme de nos yeux.

                                                           Alain TEXIER
                                                                                                   
     




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Saint+Michel+Archange 05/06/2009 10:15

magnifique!merci