Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 14:37
CHARTE DE FONTEVRAULT
Fidélité-Unité Royale
  
Nisi Dominus aedificaverit domum, in vanum laboraverunt qui aedificant eam.
   Si le Seigneur ne bâtit la maison, en vain peinent les bâtisseurs 
                                                           Ps 126.


    Au lendemain d’élections qui n’ont en rien arrêté  le long  déclin commencé par la France, il y a deux  cent  vingt ans ; et pouvait-il en être autrement ? il apparaît utile de regarder  derrière soi et de contempler le chemin qui reste à parcourir.

D’où venons  nous ?
   D’un état  de forces doublement  divisé. Les Royalistes sont  émiettés  au-delà  de l’envisageable. Les Souverainistes  ne représentent  plus  rien  après ce scrutin et  la nouvelle Europe, fédérale  tout autant  que libérale, est imposée à des  peuples par leurs représentants  qui savent  bien que ceux qui les élisent  y sont pourtant opposés.

  La Charte de Fontevrault a  ouvert ses colonnes aux tenants des deux listes  (Libertas et Alliance Royale) qui l’ont priée de les aider  dans la diffusion de leurs idées.
   Cela n’a malheureusement  pas suffi  à assurer  le succès comme on le sait. Et si cela était conçu comme un témoignage, il est à craindre qu’il n’ait s’agit d’un contre témoignage.
   Au demeurant, si un mécanisme illégitime (le suffrage universel) permettait  de rétablir le Lieutenant  du roi très  chrétien en France, cela ce saurait …  et  ce  serait  sans  doute – à la longue - en train de se faire.
Ajoutons  que  les quelques fois où un prince en Europe a tenté de faire de l’entrisme  dans le  système républicain, cela s’est retourné  contre lui.
   Au surplus, précisons que la république n’a nulle envie d’être remplacée par  une  monarchie et qu’elle a tous les moyens pour  s’y opposer.

   A  vue humaine donc, il est impossible à l’homme d’opérer  le changement de  régime:république/ monarchie  et  croire le contraire est  s’exposer  à de cruelles désillusions  et c’est une perte de temps dramatique en plus. Or, du  temps nous n’en avons pas, nous sommes en train de perdre la guerre des berceaux.

Où allons nous ?
   A ce  compte-là ? nulle part et la France avec nous. Chacune des chapelles royalistes n’entend  que servir son prince et  discréditer  celui qu’elle ne sert pas  . Nos  revues  sont plus préoccupées à  critiquer le prince d’en face  que les institutions républicaines sur les  limites desquelles, pourtant, nous  sommes  bien tous d’accord.
  Agir d’accord  mais pour  mettre en œuvre quel programme? La  doctrine  chrétienne a  su guider,et pendant  si longtemps, tant de monde  que l’on ne voit pas pourquoi elle n’éclairerait pas aussi le chemin du roi restauré. Les républicains n’ont pas de  « Docteurs de l’Eglise », nous si. Ce lendemain de  fête de la Sainte Trinité n’est pas  trop mal placé pour rappeler la puissance du Saint Esprit.
  Un programme au bénéfice de quel prince ? Voilà  plus de vingt ans  (NDLRB. 25 août 1988. Fondation de la Charte de Fontevrault) que tout le microcosme  royaliste sait ou devrait savoir :
- qu’il n’appartient  qu’à Dieu, et non aux  hommes de choisir qui sera Son Lieutenant en France et que  si Dieu a  su se  choisir un aîné parmi les descendants de Saint Louis, il saura tout aussi bien se  choisir un roi. Si l’on n’est pas d’accord  avec  cela  , c’est  qu’on ne réfléchit pas lorsqu’on dit  au Père : « Que Votre volonté soit faite sur la terre  comme au ciel »… Le trône  ne ferait-il plus partie de la terre ?
- que la bonne  volonté divine serait accélérée par notre propre  conversion et c’est aussi dans le Notre Père : «  Pardonnez nous nos offenses  comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ».

  Tout  ceci a déjà été déjà dit dans l’article intitulé : Le Pater de la Charte de Fontevrault.

Nous vous y renvoyons.

  Et quand  vous l’aurez lu. Ecrivez nous pour nous dire votre sentiment :
Charte.de.fontevrault@wanadoo.fr

                                              Alain TEXIER
                                         Charte de Fontevrault

Partager cet article

Repost 0

commentaires