Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 11:45
  Les lecteurs attentifs de ce  blog  savent  que la Charte de Fontevrault  a mis en ligne  le 8 avril 2009 l’article suivant :

SUPPLIQUE A MADAME ROYAL AFIN QU’ELLE PERMETTE A L’HOMME VENDEEN D’ENTRER DANS L’HISTOIRE
 

     Nous ne doutions pas  que  cette  supplique lui soit parvenue  tant  nous  croyons Madame Royal attentive aux  articles  qui  la mentionnent.
     Pour  plus de sûreté pourtant, nous lui avons envoyé directement cette supplique par mail, non sans d’ailleurs  quelques difficultés rappelées ci-dessous.

    Le mardi 21 avril 2009 à 11 H 27, l’article intitulé :

     SUPPLIQUE A MADAME ROYAL AFIN QU’ELLE PERMETTE A L’HOMME VENDEEN D’ENTRER DANS L’HISTOIRE.
a) a été  expédié  à l’adresse  suivante :
contact@desirsdavenir.com
 b) Cette adresse  s'étant  révélée  fausse (sic), un second envoi a été effectué, après avoir pris l'attache  du secrétariat du Conseil régional, le même jour à 12H35 :
postmaster@cr-poitou-charentes.fr

    A ce jour, Madame Royal n’a pas  fait  savoir son sentiment  concernant cette  supplique. En son temps, une demande  adressée  à Monsieur François Mitterrand, Président de la république , de  bien vouloir lever  la chape  de plomb pesant  sur les atrocités  commises en Vendée  pendant la révolution avait du moins été honorée d’un accusé de réception. Mais Madame Royal n’est  pas François Mitterrand.

   Nous pensions Madame Royale attentive à la souffrance  des plus pauvres, des plus démunis.
   Ce n’est pas le cas.

   Nous  pensions que, pour Madame Royal, les hommes naissaient  et  demeuraient  égaux  en droits, quand  bien même ils auraient été massacrés.
    Ce n’est pas le cas.

    Nous pensions  que pour Madame Royal  l’homme avait de l’importance  indépendamment  de  sa qualité (?) d’électeur.
    Ce n’est pas le cas.

    Nous pensions que Madame Royal avait de la compassion pour (bien) plus malheureux qu’elle, ce n’est pas le  cas, Madame Royal n’est  que  compassée.
      
                                               CHARTE DE FONTEVRAULT  

                                                                                                        


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Saint+Michel+Archange 09/06/2009 20:36

bien dit!!!