Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 14:07
Jérôme Bouin (lefigaro.fr) 10/06/2009 |


  Devant l'émoi suscité par cette affaire, la secrétaire d'État en charge de la Famille auprès du ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité a décidé de retirer Dominique Boueilh de la procédure.

  La secrétaire d'État a décidé de retirer l'auteur de ce commentaire de la procédure lancée après la publication de commentaires injurieux sur une vidéo la concernant. Mais elle ne retire pas sa plainte pour autant.

  Dominique Boueilh ne se rendra finalement pas au commissariat de Dax jeudi. Cette mère de famille de 49 ans, domiciliée à Saint-Paul-lès-Dax, dans les Landes, devait y être entendue par un agent de la Brigade de répression de la délinquance contre les personnes (BRDP). Sa faute ? Avoir écrit ce commentaire sous une vidéo où apparaissait Nadine Morano, actuelle secrétaire d'État à la famille : «Hou la menteuse».

  Devant l'émoi suscité par cette affaire, la secrétaire d'État a en effet décidé dès vendredi (le jour même de la révélation de cette histoire dans Sud-Ouest) de retirer Dominique Boueilh de la procédure initiée le 13 février. À l'époque, Nadine Morano avait porté plainte contre X auprès du tribunal de grande instance de Paris pour «injures publiques envers un membre du ministère» sur Internet, plus précisément sur les sites Youtube et Dailymotion. Elle visait les nombreuses insultes qui avaient fleuri en réaction à une vidéo où elle s'expliquait notamment sur son intervention remarquée lors d'une réunion publique en présence de Ségolène Royal. Si une quinzaine d'internautes étaient visés par la procédure, seule Dominique Boueilh avait, semble-t-il, été convoquée.

  Finalement, cette habitante des Landes a reçu un e-mail lui confirmant l'annulation de sa convocation. Elle devait être entendue à 16 heures jeudi. En revanche, la secrétaire d'État à la famille n'entend pas retirer sa plainte pour autant. Interrogée samedi dans Sud-Ouest, Nadine Morano expliquait ne pas trouver normale la convocation de Dominique Boueilh et précisait avoir déposé plainte uniquement contre les internautes ayant écrit «des propos gravement injurieux». La secrétaire d'État avait la possibilité de solliciter les sites concernés pour qu'ils fassent le ménage eux-mêmes mais a choisi une procédure judiciaire car, expliquait-elle, «les internautes doivent prendre conscience que ce qu'ils n'ont pas le droit de faire dans la société réelle, ils ne peuvent le faire dans le virtuel». Avant d'ajouter, contrant toute accusation de dérive du pouvoir, «on peut toujours critiquer un membre du gouvernement».

Source.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires