Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 09:19
 NDLRB. Certes la  chasse au trésor à Nouaillé est  finie (12 au 13 juin 2009 ) mais on parle dans cet écho de Fontevraud , d’Aliénor d'Aquitaine  enterrée en l'abbaye royale  et  de la Briolette . Alors pourquoi ne pas relayer cet écho ???

     On a volé la Briolette* des Indes ! Le célèbre diamant qui a appartenu à Aliénor d'Aquitaine puis à Diane de Poitiers a disparu de l'abbaye de Fontevraud ! Les spectateurs de ce nouveau scénario médiéval vont tenter de percer ce mystère. Tout au long de leur enquête, ils vont rencontrer moult surprises et ils devront faire preuve de bravoure et d'esprit de groupe.
 
   Renseignements et réservations au 05.49.46.85.00, du lundi au samedi de 15 h à 18 h 30. Nouaillé 1356, 2, chemin de l’Aumônerie. 86340 Nouaillé-Maupertuis. Courriel : infoAnouaille-1356.org.

 Lieu de la manifestation :
Nouaillé-Maupertuis
86340 Nouaillé-Maupertuis
Tel: 05 49 46 85 00
Origine


* La Briolette des Indes     
   Ce diamant de 90.38 carats emprunte son nom à la façon dont il est taillé. La tradition veut qu’il ait appartenu à Aliénor d’Aquitaine qui l’aurait reçu, à l’époque de la seconde Croisade (1146-1149), de son époux Louis VII,(1120-1180) roi de France.
 NDLRB. Voir aussi trésors de la France royale.
  Si cette histoire est vraie, c’est le plus ancien diamant dont il ait été fait mention, plus vieux même que le Koh-i-Noor. On dit aussi que Richard Cœur de Lion, fils d’Aliénor, l’emporta avec lui quand il partit pour la troisième croisade ; fait prisonnier par Henri IV d’Autriche, il s’en servit probablement en guise de rançon.
   On retrouve la trace de ce diamant quelques siècles plus tard sur un portrait de Diane de Poitiers, maîtresse du roi Henri II. Il semble bien que le bijou ait appartenu au roi sans qu’on puisse savoir d’où il le tenait. Ce diamant disparut ensuite pendant quatre cents ans jusqu’au moment où, en 1950, un maharaja hindou le vendit à Harry Winston, bijoutier new-yorkais. Depuis lors, il a été vendu deux fois et se trouve actuellement dans une collection privée. Il est surprenant que le plus vieux diamant connu ait appartenu à deux femmes célèbres l’une pour avoir encouragé l’amour courtois et la poésie des troubadours, l’autre pour avoir laissé une réputation de beauté et de jeunesse éternelle.

Origine.
http://www.cofrase.com/triangledor/dossiers/diamants/diam2.htm

Partager cet article

Repost 0

commentaires