Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 11:46
        Anne de Kiev (également Agnes), en russe Анна Ярославна (Anna Iaroslavna), est la fille de Iaroslav le Sage, grand-prince de Kiev et de Ingigerd. Elle serait née à Kiev, selon les sources vers 1024, 1032 ou 1036. Quelques généalogies appellent Romain II, empereur de Constantinople, qui affirmait descendre des rois de Macédoine, son arrière grand-père paternel, mais la fille de Romain, Anne de Byzance, n'était que marâtre de Iaroslav le Sage et pas sa mère.
         Appartenant, par sa confession, à l'Église des sept conciles, elle épouse à Reims en premières noces, le 19 mai 1051, Henri Ier de France (1008-1031-1060)  qui relève, quant à lui, de l'Église catholique romaine qui, à l'époque, est elle-même encore une Église des sept conciles puisque nous sommes là avant le schisme de 1054 et les deux Églises forment encore l'Église indivise.
           Ils ont ensemble quatre enfants :
Philippe Ier (1052-1060-1108)
Robert (1054-vers 1063)
Emma (1055-vers 1109)
Hugues le Grand (1057-1102)
         C'est elle qui introduit le prénom Philippe à la cour de France en le donnant au fils aîné de son premier mariage qui régnera sous le nom de Philippe Ier.

         Devenue veuve d'Henri Ier, elle devient régente de son fils Philippe jusqu'en 1063, date de son remariage avec le comte de Valois, Raoul de Crépy, après que celui-ci eut répudié son épouse légitime. Cette union suscite la colère des évêques, et le couple est excommunié en 1064.
      Anne fait construire à Senlis une église qui est consacrée en 1065, puis un ensemble abbatial, l'abbaye Saint-Vincent.

      Elle meurt entre 1076 ou en 1089, peut-être en 1079, et est enterrée à l'abbaye de Villiers à Cerny près de La Ferté-Alais dans l'Essonne 4. L'abbaye de Villiers a été détruite à la Révolution (NDLRB. "dite") française consécutivement au vote par l'assemblée nationale d'une loi/décret sur la destruction des mausolées. Les pierres de l'abbaye ont été utilisées pour la construction de certaines maison de La Ferté Alais.

Origine.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_de_Kiev

Partager cet article

Repost 0

commentaires