Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 10:08
   A les  (les républicains) en  croire, l’Ancien Régime serait caractérisé par une folie dispendieuse de la couronne de tous les instants.

  Voire.
  L’on sait  le  nombre de  grands féodaux entretenus par  la république (Membres de cabinets ministeriels  souvent pléthoriques, présidents des Conseils régionaux, généraux Hauts  comités , Conseils , Commissions et  autres Hautes autorités en tout genre) qui ne peuvent la plupart du temps décemment  fonctionner  sans  Hôtels  de la région ou du départements,  logements de fonctions , voitures  et chauffeurs de maîtres...

   Les Sages de la Cour des Comptes ont également  pointé une progression de 47% des dépenses des députés en dix ans et constatent des pratiques «curieuses». Les frais de personnel de l'Assemblée seraient les plus élevés d'Europe_
Origine.
http://www.lefigaro.fr/politique/2008/11/01/01002-_20081101ARTFIG00441-la-cour-des-comptes-epingle-les-depenses-de-l-assemblee-.php 

    Quant à la Présidence de la république la Cour des Comptes  vint d’y conacrer un rapport  spécifique;
Origine.
http://www.ccomptes.fr/fr/CC/documents/RPT/Lettre-PR-160709.pdf

LE COÛT DES DEMEURES PRÉSIDENTIELLES
   Le premier président de la Cour, Philippe Séguin, a porté un jugement mitigé lors d'une conférence de presse.
"Des progrès significatifs ont été accomplis. Le chemin à parcourir est encore important", a-t-il dit.
   Les économies demandées concernent des frais jugés inutiles liés aux voyages publics, qui ont coûté 14 millions d'euros en 2008, mais aussi aux déplacements privés du chef de l'Etat.
Des commandes très ordinaires de nourriture ou de combustibles sont aussi visées. La Cour met aussi le doigt sur d'importantes factures d'études et de sondages commandés à l'institut Opinion Way.
   Elle demande une révision complète de l'affectation de trois résidences présidentielles à Rambouillet, Marly-le-Roi (Yvelines) et Souzy-la-Briche (Essonne), inutilisées mais entretenues en permanence pour 1,76 million d'euros par an.
    La Cour demande en outre à 55 conseillers et collaborateurs du président de déclarer complètement et régulièrement les avantages liés à leurs logements de fonction gratuits du Quai Branly à Paris et qui sont selon elle sous-évalués.
   Ce travail est le premier du genre concernant les dépenses d'un chef d'Etat français depuis le roi Louis XVI, juste avant la Révolution, à la fin du XVIIIe siècle. Nicolas Sarkozy avait accepté de s'y soumettre au début de son mandat.
   L'Elysée a promis, dans ses réponses publiées par la Cour, de corriger certaines pratiques et a mis à l'étude certains points.
     Philippe Séguin a annoncé que les finances de la présidence seraient désormais contrôlées tous les ans. "L'Elysée sera ainsi l'une des institutions de l'Etat les plus contrôlées, pour ne pas dire la plus contrôlée", a-t-il déclaré.
SARKOZY REMBOURSE 14.000 EUROS
   L'enquête a produit un résultat concret immédiat. Le chef de l'Etat a remboursé avant la publication du document 14.123 euros de dépenses privées - d'une nature non précisée - prises en charge sur les fonds publics de la présidence en 2008.
     Il ne s'était pas rendu compte de ce problème découvert par la Cour, a dit l'Elysée à l'institution. La Cour dit prendre acte que Nicolas Sarkozy veut payer désormais directement.
   La Cour des comptes lui donne aussi crédit d'avoir opéré une remise en ordre dans le budget de la présidence, qui fonctionnait avant lui dans l'opacité. Une grande partie de ses employés et de ses dépenses étaient en effet affectés aux budgets de ministères ou d'entreprises publiques.
     Cette consolidation du budget et des emplois est presque terminée, a dit Philippe Séguin, sauf notamment pour France Télécom, qui paye toujours 21 employés de la présidence.
     Grande nouveauté, la présidence a désormais une comptabilité d'engagement et il se pourrait même qu'elle soit bientôt informatisée, a annoncé Philippe Séguin. "Ça n'a l'air de rien, mais il s'agit d'une révolution culturelle", a-t-il dit.
     Les dépenses de l'Elysée ont représenté 110 millions d'euros en 2008, soit environ 0,05% des dépenses totales de l'Etat pour 944 employés actuellement. Ces dépenses ne constituent donc pas un enjeu financier, mais le symbole reste crucial, a estimé Philippe Séguin.
     La Cour des comptes s'est refusée à comparer avec l'année 2007, opération jugée impossible. Le député socialiste René Dosière, qui a tenté ce travail, a conclu le mois dernier que les dépenses de fonctionnement avaient augmenté de 21,7% à l'Elysée en 2008.
    La Cour des comptes va maintenir la pression, a prévenu Philippe Séguin. "Il va de soi que la Cour procédera à un suivi systématique des effets de ses préconisations", a-t-il dit.
    Il lance également une alerte sur la rénovation du palais de l'Elysée, dont l'état évalué officiellement met en danger selon lui la sécurité des personnes. La facture estimée est de 25 millions d'euros, dont sept de travaux urgents.
Origine.
http://www.lexpress.fr/actualites/2/la-cour-des-comptes-epingle-l-elysee-sur-ses-depenses_774914.html

   A l'ensemble de ces dépenses  induites par le  fonctionnement propre à la république ,  qui sont  quand  même loin d'être négligeables , il convient d'ajoute le  coût propre à l'election présidentielle qui necessitera une analyse spécifique .

NDLRB.
  Pour retrouver l’ensemble des notices réalisées  par la Charte de Fontevrault sur le « Bétisier républicain », consultez sur  ce  blog même :
http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/pages/6_BETISIER_REPUBLICAIN-1033876.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires