Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 15:29
     Voilà plus de 20 ans  que la Charte de Fontevrault – fondée le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme-  s’efforce  d’être un instrument  de paix  dans le monde incroyablement  divisé des royalistes et ce n’est pas  toujours  facile. Ce serait  bien naïf de notre part de prétendre  que  dans cet « apostolat » difficile, elle n’ait jamais fait  d’erreur.

    La difficulté la plus récente à laquelle nous ayons été  confrontée  est   explicitée dans le titre de cet  article.

L'ACTION FRANçAISE REFUTE AVEC FORCE LES ACCUSATIONS D'EXTREME DROITE.

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-34413119.html

 

Deux  solutions apparaissent  possibles.

A) Ne pas  relayer l’article dont le  ton général apparaît   comme contraire aux  idéaux  de paix et de  dialogue mutuel que prône la Charte.

B) Le relayer  et  relayer non moins ponctuellement ensuite  les  réactions en défense  que   l’insertion primitive a suscitées.

 

    Nous n’allons pas mentir. La nécessaire alimentation journalière du blog de la Charte par  deux  - et parfois  sensiblement plus- articles  au moins nous  conduit  à faire la collecte de  tous les articles traitant  du royalisme. L’existence  d’un blog de  royalistes  belges ne nous a pas paru si fréquente.

    Dans  ce travail de confection d’un herbier  placé fort opportunément  sous le patronage  au moins  phonétique d’une  fleur (« AROM »-Annuaire Royaliste des Organisations et Mouvements), il peut se  glisser des fleurs  au parfum spécifique  et à la tige  aux  épines acérées. Cette  fleur n’en existe pas moins dans la campagne royaliste  et les opinions   relayées par l’article en question n’en ont pas moins été  exprimées.


      Nous aurions pu ne pas la relayer (Solution A) en ne lui offrant pas  la tribune  du blog de la Charte ,  mais nous  croyons plus  à la vertu du dialogue, fut-il tendu, qu’à la méthode d’étouffement des pensées  hétérodoxes. Car  à ce  compte-là , personne  ou presque ne se reconnaîtrait dans la Charte de Fontevrault  qui sert  le Principe  plus le prince.


    D’où la mise en œuvre de la solution B qui , si elle n’évite pas les  coups de sang – que l’on peut  comprendre- offre du moins l’avantage de permettre une explication complète des points que tel ou tel ont pu trouver litigieux.


 A ce propos  comment  ne pas  se  réjouir  que la Charte de Fontevrault, peut –être maladroitement  au départ, et ,  j’en assume  pleinement  l’origine fautive, ait pu permettre la mise en ligne  de la qualité de  celui qui suit et  dont l’auteur est  Reinelde Maes :

    Plus grave est à mon sens la source dont découlent pareilles erreurs: les droits de l’homme. Il faudrait presque être progressiste pour pouvoir promouvoir « l’ouverture aux autres » !

    En réalité, nous savons qu’il n’en est rien, que l’universalisme chrétien de nos rois n’a rien de commun avec l’universalisme révolutionnaire, lequel sert surtout à justifier d’inavouables intérêts (« les hommes doivent être égaux parce qu’il me flatte d’être leur égal ») alors que celui-là est porteur de valeurs à proprement parler « humaines » : l’égalité spirituelle (devant Dieu), par exemple, d‘où dérive une charité incompatible avec l’égalité matérielle, d’ailleurs impossible quoique les marxistes la considèrent toujours comme la seule réponse adéquate aux injustices sociales issues de l’égalité des droits.

       Et s’il déclare des droits « naturels », c’est en admettant qu’ils sont garantis à l’homme par les communautés qui l’entourent, tandis que l’universalisme lumineux n’a pas ce genre de soucis « bassement matériels ». Aussi est-ce à un Etat centralisateur et tyrannique qu’il revient d’assumer les droits que l’on aura fait miroiter vainement, et c’est là le germe du totalitarisme ! Non plus que les hommes, les valeurs ne sont égales, et c’est d’abord parce qu’il fut français dans un monde où la France était digne héritière de la Civilisation que tel Roi fut grand.

                              Alain TEXIER

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Reinelde Maes 31/07/2009 16:56

Monsieur Texier,

Vous aviez tout-à-fait raison de publier l'article en question, ce qui nous a donné l'occasion de préciser un certain nombre de choses par la réponse qui a suivi, réponse que je vous remercie par ailleurs d'avoir bien voulu publier. Nous ne sommes en aucune manière vexés de la diffusion de ce que j'ai nommé un "article-pamphlet", qui nous aura permis d'en prendre connaissance et, pour anecdotique qu'il fut, y apporter une réponse comme la charité nous y invite toujours.

Respectueusement,

Reinelde Maes.

A.T. 31/07/2009 17:57


  Votre  gentillesse me touche mais  elle n'efface pas l'idée que j'ai pu vous faire de la peine et  que même  si - en effet - la connaissance  de l'AF a été améliorée
par les analyses très interessantes que  vous avez  bien voulu nous faire parvenir, j'aurais peut -être du proceder différement .

Bien à vous pourtant. 


Gaudin 31/07/2009 16:40

Bonjour,

A mon sens vous faites le bon choix, celui de la liberté d'opinion.

Une personne peut défendre une thèse, proposer une analyse différentes de la ligne Royaliste de Fontevrault.

La défense mettra à mal l'argumentation et chacun pourra se faire sa propre opinion et les limites.

J'ai lu hier l'article. Je ne l'ai pas trouvé digne d'être attaqué car sans intérêt, ou je n'y ai pas trouvé d'intérêt.

Bien à vous tous. G.

Alain TEXIER. Charte de Fontevrault. 31/07/2009 17:33


    Merci. Il n'est pas facile de grandir - et  ce à tout  âge- et le risque est  grand de  sous-estimer  la  puissance de cet étonnant outil de diffusion
qu'est Internet.
   Merci de  contuner  à me lire  et à m'encourager, et  au besion de corriger mes erreurs . Le monde  royaliste  a sans  doute  besoin que la
Charte de Fontevrault existe.