Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 22:05
    Les lignes qui suivent  n’épuisent naturellement pas  le sujet et nous reviendrons sur la présence appréciée, car  que serions nous  sans la liberté de la presses ?,  et  documentée (consultation du blog de la Charte par une journaliste  avant l’entrevue … chapeau !)  de trois (3) journalistes  du Courrier de l’Ouest à nos agapes fontevristes.

    Pour l’heure, indiquons d’abord  que notre entretien avec les journalistes  s’est déroulé (presque) sans tabou. Je dis (presque) parce  que, elles  comme nous, ont un vécu   qui transparaît nécessairement  dans les questions comme dans les réponses  C’est  donc avec  cet éclairage qu’il convient  d’appréhender les réflexions qui suivent.

 

* La Charte de Fontevrault  n’est pas un parti royaliste, elle n’a pas, non plus, vocation à être un parti de gouvernement. Elle est une structure de dialogue  entre militants  servant des princes ou des principes différents, ce qui n’était pas sans  besoin.

    A compter du 25 août 2009, la Charte, sans rien perdre de son charisme initial,   devient  de plus une structure de réalisation d’actions communes  à tous les militants royalistes.

   Dans le cadre de cette  fonction de  prestation de services, la « Biennale  blanche » est  une action  éminemment novatrice.

 http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-33865305.html

   Elle est aussi  la réalisation la plus éloignée  de l’idée  que se   font des royalistes les républicains.

 

* Les participants aux  Rencontres  de la Charte de Fontevrault   - et -nécessairement  aussi - ses responsables suprêmes sont divers  tant dans leur origine que dans leur  vécu personnel et militant. Ils peuvent  donc tenir des discours  pas exactement « raccords », leur « programme »  est ailleurs :

      - Dans  la soumission à la  volonté  divine  s’agissant du trône de France

      - Dans  l’oubli et  aussi le pardon  des offenses  commises par des militants servant un prince différent  du leur.


* Les Fontevristes  sont  des  chrétiens. Il est  donc logique  qu’ils placent l’évangile  au cœur de leur espérance  et de leurs projets.

 

* Les Fontevristes sont  des royalistes, ils sont  donc nécessairement – par principe même -  opposés  aux errements républicains. Ils sont  donc dans leur  rôle  quand ils les critiquent  et  quand ils proposent  une  autre solution.

 

       Ceci ayant été rappelé, il est possible de lire à tête reposée, les lignes qui suivent extraites  du second article qui nous a été  consacré  et qui est intitulé :

 

    "Point de  vue ‹ Rencontre du troisième type ›.

    Je les ai vus … Pour moi tout a commencé  le long d’une route  solitaire de campagne, alors  que  je cherchais un raccourci que jamais je n’ai trouvé. Cela a commencé  à l’hôtel  Saint Lazare  à l’Abbaye de Fontevraud.

  Je ne parle pourtant pas  de l’atterrissage  d’un vaisseau venu d’une autre  galaxie. Mais de  mon improbable rencontre  avec la tête dirigeant de la Charte de Fontevrault. Elle  dénote furieusement  dans notre paysage laïque. Ses  propos  pourraient  prêter à rire . Pourtant, pourtant… il y a quelque  chose de  sulfureux  dans ses mots.


   Se rassemblant  sous le même drapeau  blanc à fleurs de lys,  critiquant la République   et ses multiples changement  d'opinions,  les avis que le trio affiche  n'en restent pas moins à des années lumières  les uns des autres . Mais, chez les  royalistes, on ne parle pas de  ce qui fâche. Comme l'exactitude, la  politesse est une  vertu royale.

     Pour présenter  un front uni à la face de la république, on n'affiche pas  non plus clairement  le fond de sa pensée ... < Pour  vivre heureux, vivons cachés! > Pourtant  Alain Texier, Pierre Vallino et Irène Pincemaille  ont répondu  à toutes mes questions  avec  franchise. maispartiellement. En effet, , en abordant certains sujets , homosexualité, sexualité et immigration, l'atmosphère  devenait pour le  coup flottante.


      Prendre ce groupe  au sérieux  donne quelque peu le frisson. On cherche le programme  autour d’idées surannées  qui, sans même parler d’obscurantisme, flirtent en permanence  avec une remise en cause   des valeurs   républicaines.

    Tellement   éloignée  des   réalités pratiques  et  économiques, le mouvement de la Charte de Fontevrault ne ressemble à rien ou à personne. Sauf  à lui-même… et sûrement pour lui- même".

 

Voir aussi sur ces rencontres:

Mardi 25 août 2009
   LES XXII emes RENCONTRES DE FONTEVRAULT DU MARDI 25 AOÛT 2009 AU DÉBOTTE

 http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-35277003.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain TEXIER 29/08/2009 15:06

Si cela contribue à faire réfléchir et aide à reprendre pied dans un monde réel...nous aurons contribué à la Création.

G.

Alain TEXIER 29/08/2009 15:05

J'ai posté votre contribution en commentaire sur le blog . la Charte demandra à un de ses amis de réagir lorsque j'aurais reçu et diffusé le second article , plus long et moins corrosif. Merci vraiment de votre soutien et de votre " activisme" sur la toile.

A.T.
A.T.

Alain TEXIER 29/08/2009 09:55

Commentaire reçu à une autre adresse et aimablement posté par son expéditeur à 40 destinataires de son carnet d'adresses. Merci pour le coup de pouce .Puisse cet exemple être suivi !

" Pour la journaliste du "Courrier de l'Ouest" les chrétiens sont sulfureux...épithète qui qualifiait le Diable, pas le Christ, ce mal aimé, cet incompris.

Me permets de vous conseiller de lire le texte ci-dessus et d'en tirer "la substantifique moelle", (Fontevrault, n'est pas loin de Chinon, paroisse du père de Gargantua)".
G.