Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 11:06
               
ACTUALITÉ Angers
lundi 21 septembre 2009
La Baumette, un site dédié à Marie-Madeleine


 Jean Mouly, un passionné de la Baumette, a fait office de guide pour les Journées du patrimoine.
    Ouverte ce week-end pour les Journées du patrimoine, l'abbaye a été construite par le roi René, dévot de la disciple du Christ. Une histoire et un site passionnants.
    Eh oui. La Baumette, c'est la petite Baume. Qui rappelle la Sainte-Baume, en Provence, où Marie-Madeleine finit ses jours. Le roi René avait une grande dévotion pour cette figure de l'histoire du Christ. Comte de Provence, il rapporta même des reliques de la sainte à Angers et édifia un monastère franciscain sur le rocher, vers 1450.
    Ce week-end, pour les Journées du patrimoine, les occupants actuels ont raconté l'histoire du site à des centaines d'Angevins. Un site magnifique, qui surplombe la Maine. Avec un jardin provençal justement. « La récolte d'amandes et de figues, cette année, nous a particulièrement gâtés », souligne Bernard Bourgeois. Lui, c'est l'époux d'une des filles Robert, la famille propriétaire.

    Pour faire vite, une vingtaine de religieux a vécu là pendant 330 ans. En 1830, changement de destination : l'avocat Jules Cheux achète le lieu pour son fils Albert, qui en fait un observatoire météorologique ! Et le lègue, en 1914, à son neveu, Henri Robert. En 1944, la tour météo disparaît du paysage, bombardée par les Américains dans la bataille pour le pont de Pruniers.

« Avec nos petites mains »

    Pierre Robert, fils d'Henri, va élever là ses neuf enfants dont sept sont encore vivants : six filles et un garçon. « On fait ce qu'on peut avec nos petites mains, raconte Yolande Stern. On se retrouve de temps en temps avec mes soeurs pour faire des travaux. » Cet hiver, elles ont commencé à retaper la pièce attenante à la sacristie, pour en faire une galerie de sculptures. Avec leurs petites mains et entre femmes : « Nos maris étaient au travail. » Seules deux d'entre elles y vivent à l'année : « C'est redoutable à chauffer. »


     Mais quel endroit ! Au départ, c'était une falaise. Le roi René a fait creuser dans l'ardoise jusqu'à 24 mètres de dénivelé. Comme écrit Rabelais, qui y vécut, dans Gargantua : l'étable et la cave sont au-dessus des habitations ! Imaginez : un étroit escalier, une terrasse et un cloître entièrement en schiste. On marche sur de la matière bleue à l'état brut. Avec une source dans la galerie du cloître. Qui jaillit une année ici, une année là ! Et qui alimente la buanderie : un lieu resté en l'état, totalement moyenâgeux.

     L'abbaye recèle bien des énigmes. Comme ce reliquaire de Marie-Madeleine, cette réplique du saint-sépulcre et autres trésors enfouis. On y fait un voyage magique, guidés par une famille accueillante et chaleureuse. Certainement une des perles des Journées du patrimoine.

Claudine QUIBLIER.
Ouest-France

Origine .
 
http://www.angers.maville.com/actu/actudet_-La-Baumette-un-site-dedie-a-Marie-Madeleine-_loc-1075744_actu.Htm

   Quant  au site référencé  ci-dessous , il vous offre un diaporama  d'une quarantaine de photos toutes plus belles les unes  que les autres . Ah ! la douceur angevine...
http://labaumette.free.fr/

Partager cet article

Repost 0

commentaires