Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 08:40
NDLRB. L'approche de l'anniversaire  de la commémoration de l'assassinat  de la reine de France Marie-Antoinette nous permet  de porter à votre connaissance  ce mail reçu avant la naissance du blog de la Charte de Fontevrault.

Très chers amis

   Enfin, 90 ans (!) après l'infâme assassinat de la famille impériale de Russie, la Cour suprême russe a enfin officiellement réhabilité le 1 er octobre 2008  le Saint-Tsar Nicolas II et sa famille, odieusement massacrés par les révolutionnaires communistes en 1918 sur l'ordre de Lénine après un an de captivité alors que les troupes de l'armée Blanche n'étaient qu'à quelques
kilomètres seulement d' Iekaterinbourg (lieu de captivité de la famille
impériale détenue en Oural).


   Cela aurait certainement réjoui au plus haut point mon ami Vladimir VOLKOFF qui, animé du même esprit "pan-royaliste" que moi-même, n'aurait pas manqué d'ajouter :
   A quand le tour de l'Etat français à l'égard du roi martyr Louis XVI, de la
reine Marie-Antoinette et du si jeune Louis XVII martyrisé par ces geôliers
révolutionnaires?

   Certes, le dérnier Tsar de toutes les Russies avait déjà été canonisé depuis
bien longtemps par l'Eglise orthodoxe russe exilique, puis, seulement après
la chute de l'URSS et après bien des réticences, par l'Eglise orthodoxe
officielle de Russie en l'an 2000.

    Mais il s'agit là d'un grand geste de l'Etat russe qui tourne ainsi définitivement la page de l'abject révolutionnarisme régophobe ... contrairement hélas à la France républicaine.

Ci-dessous une dépêche très complète à ce sujet de l'AFP

Vive le Roy
Vive le Tsar
Vive le Shah
                                                           C.

MOSCOU (AFP)
   La Cour Suprême de Russie a réhabilité mercredi le dernier tsar russe
Nicolas II et sa famille, les jugeant victimes de la répression politique bolchevique, une décision longtemps attendue et saluée par les descendants de la famille impériale et l'Eglise orthodoxe russe.
        "Le Présidium de la Cour Suprême (la plus haute instance juridique en
Russie, ndlr) a reconnu les répressions contre le tsar Nicolas et sa famille comme injustifiées et a décidé de les réhabiliter", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la Cour.
       La justice a ainsi répondu favorablement à une plainte déposée en 2005 par l'avocat de la Grande Duchesse Maria Vladimirovna, qui vit à Madrid et affirme être l'héritière de Nicolas II. "La Grande Duchesse a exprimé sa joie et sa satisfaction", a indiqué à l'AFP son représentant en Russie, Alexandre Zakatov, la décrivant comme "heureuse" car "elle a toujours été convaincue que cette question serait réglée en Russie et refusait de s'adresser à des
tribunaux internationaux".
      "Les forces politiques qui avaient freiné pendant plusieurs années la réhabilitation de lafamille impériale n'ont pas réussi à s'opposer au respect de la loi", a encore commenté M. Zakatov. "Il s'agit d'une décision définitive qui ne peut être contestée", a expliqué l'avocat de la Grande Duchesse, Guerman Loukianov, soulignant que sa cliente n'avait pas l'intention de
réclamer la restitution des biens impériaux.
     Ivan Artsichevski, représentant d'une autre branche de descendants des
Romanov dirigé par le prince Nikolaï Romanovitch, en tensions avec Maria Vladimirovna, a lui aussi salué la décision, tout en minimisant sa portée. "Le fait que l'Etat russe a reconnu sa responsabilité pour ce meurtre est un pas vers un  repentir général et la réhabilitation de toutes les victimes innocentes" des bolcheviks, a estimé M. Artsichevski, joint par l'AFP. Mais selon lui, la réhabilitation avait déjà eu lieu de fait, lorsque les restes du tsar etde sa famille ont été solennellement inhumés en 1998 à Saint-Pétersbourg et lorsque l'Eglise orthodoxe les avait canonisés.

     L'association de descendants dirigée par Nikolaï Romanovitch "n'a jamais
songé à obtenir un quelconque document officiel de réhabilitation, car l'essentiel est que Nicolas II (...) soit réhabilité dans les coeurs et les esprits du peuple russe", a-t-il ajouté.
     La réhabilitation du dernier tsar russe et de sa famille a également été
saluée par l'Eglise orthodoxe russe qui les avait canonisés comme martyrs en 2000.
      "Sans aucun doute, cette décision aura des conséquences importantes pour la Russie moderne, car il renforce la priorité de la loi et restaure la continuité historique", (NDLRB. On ne saurait mieux dire ) a estimé un porte-parole du Patriarcat de Moscou, Gueorgui Riabykh, cité par l'agence de presse Interfax.
     Nicolas II, son épouse et leurs cinq enfants avaient été faits prisonniers, puis exécutés par la Tcheka, la police politique de Lénine, le 17 juillet 1918 à
Ekaterinbourg, dans l'Oural. La plainte de la Grande Duchesse Maria Vladimirovna avait été rejetée à plusieurs reprises, mais elle avait toujours fait appel.
      La Cour Suprême de Russie avait statué en novembre 2007 que Nicolas II et sa famille ne pouvaient pas être réhabilités, arguant de "l'absence du verdict" émis par les bolcheviks. (NDLRB. Sic). C'est cette décision qui a été renversée mercredi par le présidium de la
même Cour.
   Le tsar, son épouse et trois de leurs filles, Olga, Tatiana et Anastassia, ont été solennellement inhumés en 1998 à Saint-Pétersbourg. En juillet, le parquet russe a annoncé, tests ADN à l'appui, avoir identifié les ossements de deux autres enfants du tsar, découverts en 2007 près d'Ekaterinbourg, ceux du tsarévitch Alexeï et de sa soeur Maria.

Texte mis en ligne sur le  forum de discussion Vexilla regis

http://www.vexilla-regis.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires