Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 19:27

image2    Il n’apparaît pas inutile, alors qu’un peu de temps s’est  déjà passé  depuis le samedi 25 août dernier, de revenir  sur  nos XXVe Rencontres  Fontevristes , et  sur  son "Chapître", en  particulier, afin d’en définir les ombres et les lumières, tout  ceci naturellement  avec le désir de faire encore mieux  l’année prochaine et les années qui suivront .

     Cet aperçu général a une autre utilité. Chacun des participants privilégie- c'est  bien normal, et il lui est d'ailleurs bien difficile  techniquement de faire autrement-  son point de vue. Il est nécessaire qu'in fine  une approche générale  soit  livrée. Aprés  tout la Charte de Fontevrault n'est-elle pas un mouvement royaliste .Tel est  le  bût de  ces lignes. 

 

Les ombres.

   1) Assurément  la  façon dont quelques interventions de notre Université d’été  se sont  déroulées. Le regret étant toujours  de ne pas avoir eu assez  de temps pour s’exprimer et aussi , dans quasiment  tous les cas,  pour poser des  questions au conférencier ?

   La raison de l’encadrement  "chronologique" assez  strict des conférenciers est assez  simple:  Les Rencontres de Fontevrault ne  sont  pas que des exposés ; ils sont aussi  le lieu statutaire  du rapport moral et  du rapport  financier  que l’association  de 1901 «  Charte de Fontevrault » doit à ses  adhérents. Pour ne  rien dire  du temps nécessairement  consacré  à l’élection du Gouverneur pour la période 2012-2015.

   Pour autant, les Conférenciers  qui nous  font l’honneur  de nous rejoindre  doivent pouvoir  s’exprimer . j’ai saisi ce jour notre Gouverneur,  Madame le Derff, d’une proposition de réorganisation du Chapitre ( avec un allongement raisonnable de sa durée)  lui permettant de remplir les deux  objectifs ci- dessous  , objectifs  qui ne peuvent être  contradictoires.

   Allongement raisonnable  car  je  vous demande aussi de tenir  compte que  les débats du Chapître  sont  déjà épuisants . Nous avons  charge d'âmes et je ne  voudrai pas obliger nos participants à rouler  trop de nuit pour regagner leurs pénates.

   Encore un mot  sur le temps qui a manqué aux  intervenants à notre "Université d'été" pour  pouvoir , en particulier, répondre  aux  asssistants au Chapitre. J'ai motivé la demande de respect  du temps attribué par la nécessité  d'être à l'heure  pour accueilir la presse .. Or de presse (Courrier  de l'Ouest, Ouest-France) , il n'y en eut pas, de  quoi raviver quelques regrets  bien entendu.

  Vous m'accorderez  bien que  que je n'étais pour rien dans cette  absence  et  qui si , parallélement , nos conférenciers n'avaient pu recontrer la presse, vous auriez été en droit  de me le reprocher. Quant  à la publicité  que nous n'avons ainsi pas eu, n'ayez pas de regret, la Charte est  connue et même  bien connue. Jugez-en:

  http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-la-notice-consacree-a-la-charte-de-fontevrault-fait-son-entree-dans-les-dix-pages-ou-top-ten-le-109497399.html

   S'agissant des échanges maintenant  avec les  conférenciers, nous allons rattraper le  coup ; Je leur  demande -dès maintenant - de me faire parvenir ( altexier 1@orange.fr  le texte  qu'ils souhaitent  que je mette en ligne  dans un  de mes plus prochains  compte-rendu des rencontres . Vous poserez  vos  questions par  le  biais dela  fonction "commentaire" et  je  vous donnerai leurs réponses par le même  canal.

2) La messe manque d’enfants de  chœur (Il n’y en a  pas du tout… ) et de personnes qui répondent  au célébrant. Ce 2 éme point  doit pouvoir se régler facilement.

3) Le prix du repas  a été jugé unanimement  comme (très) cher  surtout ajouté aux autres frais  qu’entraîne la journée. Nous  tenterons une négociation  avec les Restaurateurs. Mais eux - et nous - sommes  conscients  que leur situation frise le monopole … Un rayon de soleil pourtant : le pique nique  « servi »  dans un endroit trés tranquille (voir  photo ci-dessous) paraît trouver de plus en plus d’adeptes.


                 P1010577.JPG

Les  lumières.

 1) la journée  dans son ensemble et ce pour la  24 eme   fois de  l’histoire de la Charte de Fontevrault. A notre époque où la durée  de  vie des institutions militantes est si bréve … Comment ne pas rendre grâce pour un quart de siècle de  service  de Dieu et  du roi et  ce  sans l’ombre d’une  scission alors qu’ailleurs, hélas …

2)  La présence  pieuse et pacifiante à nos côtés de notre aumônier général Monsieur l’Abbé de Durât que je remercie encore d’avoir veillé  sur nous .

3) Le  bilan financier positif de  la Charte de Fontevrault et  ce, pour la 2 éme année  consécutive  malgré les gros frais engagés par la tenue de la  2 ème Biennale blanche. 

4) L’élection sans aucune contestation . J’ai bien dit  « élection »  car  si nous ne  présentions qu’un seul candidat, je rappelle  que la possibilité  de s’opposer  au candidat proposé est  expressément prévue  sur les procurations et  que j’ai demandé   s’il avait des votes  « non » .  L’élection du Gouverneur de la Charte a  matérialisé de plus une parité parfaite homme / femme et  ce sans avoir recours aux truquages et  magouilles républicaines habituelles.

5) L’assistance de  vingt personnes au Chapitre dont, naturellement, nos éminents  conférenciers. Comment  ne pas  se souvenir avec  émotion de celui qui  aurait pu aller ailleurs et  qui a préféré  venir  ici ? Comment  aussi ne pas remercier la  divine Providence  qui avait permis que  chacun de ceux  qui ont pris la parole en cet après-midi ait rappelé, chacun avec  son charisme propre ( Jeanne d’Arc, saint Suaire, Pontmain)  même s'il aurait pu - en effet- souhaiter le faire plus longuement , les droits que  Jésus-Christ, le vrai roi de France  avait  sur notre pays et  qu’il y avait urgence par nos consécrations et nos prêtres à Le prier de nous rendre Son Lieutenant.


    La Charte de Fontevraut  s'est  donc affirmée en ce XXIVe Chapître,-non sans douleur parfois , mais nous sommes une institution humaine- en ce XXIV e Chapître, comme le "navire amiral" de la flotte providentialiste- pour reprendre la belle expression d'un de nos amis-.Nous allons  faire en sorte, avec  votre aide, que celà dure.

 

                                               Vive Dieu! Vive le Roi, Vive la France!

  

NDLRB. Comme il apparaît  que  cette réunion ne  vous a  pas laissé indifférents, je  vous prie instamment  de  vous servir  de la  fonction «   commentaires » de ce  blog , en dessous de cet article, pour me  faire  savoir  ce  que  vous n’avez pas pu me dire sur place et j’y répondrai par le même  canal.

   Rien ne  vaut les échanges directs de vous à moi.

 

                                                                 Alain TEXIER

Partager cet article

Repost 0

commentaires