Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 09:34

   Du côté français, certains attribuent aux travaux de Louis Guingot et de Lucien-Victor  Guirand de  Scevola la paternité  du développement de cette technique dans les armées.

        L'armée française utilisa les compétences de différents artistes :fernand leger,  Loÿs Prat,  André Mare  et Louis Abel-Truchet; elle les réunit au sein d'une section, appelée "camoufleurs", sous le commandement de Lucien-Victor  Guirand de  Scevola promu lieutenant à cette occasion, cette section qui adopte au col des tenues un insigne en forme de caméléon, par référence au mimétisme de cet animal, dont un vivait en liberté dans l'atelier de Louis Guingot.

      La tenue du sous-officier Louis Guingot  qui servit de test est exposée au musée de la grande guerre de Péronne (Somme) En 1918, les camoufleurs employaient 1 200 hommes et 8 000 femmes dans la fabrique de camouflage supervisé par le capitaine Lucien-Victor  Guirand de  Scevola.

      C'est durant la grande guerre que les armées étrangères utilisèrent le mot français  camouflage qui n'existait pas dans leurs langues.

-- Pour lire en entier l'article dont nous ne donnons ici que des extraits , merci d'activer le lien ci-dessous.

Origine

http://fr.wikipedia.org/wiki/Camouflage_militaire

 

Voir aussi :

 « Casser les formes, briser les lignes » in  Armées d’aujourd’hui  . N° 335 ; Novembre 2010 p. 48 ss.

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article

commentaires