Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 15:42

   armoirie-du-LiechtensteinLe Prince du Liechtenstein contre l’avortement
Par Pierre de Bellerive le 17 août, 2011 @ 11:13

 

   Le Prince Aloïs du Liechtenstein a annoncé qu’il mettra son veto à une initiative dépénalisant l’avortement, si elle est adoptée.

  Cette situation n’est pas nouvelle et n’est pas sans rappeler la courageuse prise de position du Roi Baudouin de Belgique qui, en 1991, avait joué son trône en refusant de signer la loi autorisant l’avortement. Ce dernier n’avait pas hésité à écrire au Premier ministre que ce projet de loi soulevait en lui « un grave problème de conscience. » Le souverain Belge, qui n’avait pas de possibilité constitutionnelle d’intervenir autrement dans le champ législatif, avait alors été mis en « congé du trône » pendant quelques jours.

    Au Liechtenstein, la situation est tout autre, le Prince souverain dispose de bien plus de pouvoirs que n’en disposait le Roi des Belges en 1991. Depuis 2003, ce pouvoir s’est accru après l’adoption du référendum étendant les prérogatives du Prince en matière de nomination des juges, de veto législatif et de choix du gouvernement.

   Dans ce petit Etat situé entre la Suisse et l’Autriche, constitutionnellement, le pouvoir provient du Peuple autant que du Prince. Ainsi l’article 2 de la Constitution du Liechtenstein dispose clairement que « la puissance de l’État est incarnée par le Prince régnant et par le Peuple et doit être exercée conjointement ». A cet égard, outre un pouvoir d’initiative en matière législative, le Prince dispose d’un droit de veto sur les lois en vertu de l’article 9 de la Constitution qui précise que « toutes les lois doivent être sanctionnées par le Prince régnant pour avoir force de loi. »

Article  complet  grâce au lien ci-dessous:

http://www.ndf.fr/la-une/17-08-2011/le-prince-du-liechtenstein-contre-lavortement

 

  Du haut de son château surplombant la petite capitale Vaduz, le prince héritier Aloïs von und zu Liechtenstein a vu son pouvoir attaqué ces derniers mois par un comité de citoyens réunis sous le slogan «oui, pour que ta voix compte». Leur objectif est de lancer un référendum afin de faire abroger le droit de veto du prince, qui peut par son intermédiaire bloquer toute loi ou initiative populaire. La simple menace d'usage du veto peut faire capoter tout projet de réforme, comme celle visant à légaliser l'avortement.

Article  complet  grâce au lien ci-dessous:

http://www.lessentiel.lu/fr/news/monde/story/15024068

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires