Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 17:59

  Photo des lieux due à l'obligeance de D. & M. Bataiile  que nous remercions de leur obligeance.

 

P1060029.JPG

 

PRETRES MARTYRS DE LA REVOLUTION. G.AUBRAY. SIXIEME EXTRAIT.
Le " champ des martyrs" de l'île Madame.
 
Un siècle d'abandon.
 
  C'est un troublant mystère, et qui irrite d'abord et puis confond, que le délaissement presque complet de ces pauvres morts pendant plus de cent ans.
Comment se fait-il que pendant plus d'un siècle l'Eglise de France a négligé les restes et la mémoire de tels héros, qui devaient être sa gloire, dont elle pouvait faire des saints et des martyrs ?
  Comment le clergé de Saintonge et d'Aunis, dépositaire de telles reliques, les a-t-il méconnues, délaissées, tandis qu'il eût dû, dès la première heure, y porter ses prières, y mener ses processions du deux novembre ?
   Il y a là des abbés, des prieurs, des vicaires généraux, des chanoines, des curés, des religieux de tous les ordres. Comment leurs successeurs, leurs frères en Dieu, ne sont-ils pas venus, eûssent-ils dû user leurs pieds à faire le chemin, chercher leurs traces et baiser la terre où dorment ces reliques ?
   Et six cents familles de France, de toutes conditions sociales, et des plus hautes, ont là quelqu'un des leurs.

...
   Et sans doute ce n'est pas les gouvernements suivants tous pactisant plus ou moins avec la Révolution persécutrice de l'Eglise qui allaient vouloir déterrer ce passé formidable.
  Mais qui sait encore si les malheurs de l'Eglise de France n'ont pas pour une de leurs causes qu'elle s'est laissée gagnera cet oubli systématique, et qu'en laissant s'effacer le souvenir de tels héros du sacerdoce, en ne leur accordant même pas le tribut d'hommages et de prières auquel tout chrétien a droit, elle a gravement péché contre les morts et contre elle-même ?...
   Car je ne suis pas le premier à rappeler, je me couvre pour le faire de l'autorité d'un prêtre, la terrible sentence du pape saint Damase.
  Haec ecclesia moritur quae martyrum suorum obliviscitur… « Une église est condamnée à mort qui oublie ses martyrs... »
 
                           Gabriel AUBRAY.

 

Article  complet  grâce au lien ci-dessous :

http://rhonan-de-bar.over-blog.com/article-pretres-martyrs-de-la-revolution-g-aubray-sixieme-extrait-107331585.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article

commentaires