Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 08:44

  Voilà  bien deux  siécles  que nous , royaliste, répétons à l'envie qu'il n'est pas  "normal"  de  confier le pouvoir  suprême à quelqu'un qui, de toute  façon sera l'élu du hasard. Rappelons cettte  vérité  d'évidence, le nombre ne  fait pas la force, et la majorité pas l'intelligence, surtout pas politique . Cinq personnes  débiles  ne  souléveront pas plus facilement un lourd  fardeau que  quatre personnes  musclées.

 

    Voilà déja plusieurs élections présidentielles   que  le  suffrage universel donne des  résultats  étranges et  cela  se  vérifie  que le le nombre de  votants  soit  élévé  ou bien  trés  faible par  rapport à l'enjeu considérable  que  constitue, ou devrait  constituer, une élection présidentielle.

 

     Mais  comment  pourrait-il en être autrement  lorsque le  chef  de l'Etat  dispose  , au maximum,  d'une poignée  de  secondes juste aprés  20 heures  pour  se  glisser  dans la peau du nouveau président  de la  république  qu'il se doit  désormais d'être?

 

    Rien de  comparable ,  seuls ceux  qui s'aveuglent  volontairement ne le  voient pas, avec la  situation de l'héritier  d'une  dynastie  dont le service de son peuple est la raison d'être; cet  héritier  qui , dés son plus jeune  âge, se prépare à prendre sa place  dans une  chaîne   jamais  brisée, chaîne  dont il sait n'être  qu'un  passeur parmi d'autres.   L'on est  donc  aux  antipodes de quelqu'un qui ne  dispose - spécialement en France-  que de  cinq  ans  pour accomplir  sa  destinée personnelle , destinée qui n'a  vraiment  aucune raison de  coincider avec la destinée  de  son pays.

 

     Et ce que nous  venons de  dire pour le  chef  de l'Etat  est transposable, mutatis mutandis, pour  celle  dont  il partage, au moins pour quelque  temps, la  vie. Il est arrivé à la mére  de nos futurs  rois d'être des  régentes  excellentes? Voit-on vraiment  ce  que  pourrait  faire  d'aussi utile à notre pays qui vous savez ?

 

                                             La Boutière

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires