Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 20:28

  Comment  se  débarasser des FEMEN ?  Mais mon Dieu c'est assez  simple,  il faut et il suffit de les asperger d'eau bénite... non attiédie au préalable. Et étant donné leur (absence de) tenue, le résultat me parait assuré.

L50y2.png

 

                                                                  La Boutière

                                     

http://www.france-petitions.com/petition/302/exigeons-des-condamnations-contre-les-extremistes-femen


Femen Notre-Dame 12fevrier2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires

Alain TEXIER 17/02/2013 21:47

Cependant, il semblerait que les ‘Femen’ se soient trompées de cible. Leur happening de mardi gras a fâché le Ministre de l’Intérieur, dont voici le communiqué intégral :

"Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, tient à faire part de sa consternation face aux agissements des neuf membres du groupe Femen qui se sont introduites, aujourd'hui, torse nu, dans la
Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Ces agissements, commis au sein même d'un lieu de culte, sont contraires aux valeurs républicaines qui offrent – faut-il le rappeler -, à chacun, la possibilité de s'exprimer librement. Si la
laïcité permet à chacun de croire ou de ne pas croire en toute liberté, la République entend, dans le même temps, garantir à tous les croyants de pouvoir pratiquer leur religion dans la dignité et
le respect mutuel.

Manuel Valls condamne donc cette provocation inutile et témoigne de son soutien aux catholiques de France qui ont pu être offensés par ce geste grossier."