Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 08:02

  C’est en 1648 qu’à l’instigation du peintre  Charles Le Brun sous la protection du cardinal Mazarin, et pendant la régence d’Anne d’Autriche  fut fondée  l’Académie royale de peinture et de sculpture. Cette Académie, qui, à la différence  de  sa soeur aînée  fondée par le Cardinal de Richelieu, ne dédaignait pas d’accueillir les femmes (au nombre de quatre) dans ses rangs. Elle le faisait  y compris  s’agissant  de celles qui n’étaient pas françaises  comme la vénitienne Rosalba Carriera illustre  célèbre  pour  le pastel et pour la miniature.

      Protégeant les artistes qui devaient  voir agréer leurs « morceaux de réception » auxquels, une fois académiciens, elle assurait les commandes royales,  elle  devait  aussi collaborer  à la splendeur du règne du roi de France. Elle était enfin  le lieu où s’élaboraient les règles de l’art et  du bon goût.

     C’est à partir de 1725 que  l’exposition des tableaux aux candidats des « Prix de Rome » - prix  qu’elle décernait et qui ouvrait la possibilité d’aller  se former  pendant un an en la ville éternelle- se tint pour la première  fois dans le salon carré du Louvre, d’où le nom de salon plus tard donné de façon générique aux  expositions d’œuvres d’art.

   Lorsque l’ingrat  peintre David, qui en était pourtant  membre, en obtint la dissolution en 1793, elle comptait environ 90 membres. La tourmente  passée, elle revit aujourd’hui au sein de l’Institut de France (Académie des beaux-Arts).

 

                                                               A.T.

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans TRESORS DE LA FRANCE ROYALE
commenter cet article

commentaires