Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 09:55

   Insolite. C'est dans la communauté des Petites soeurs des pauvres que l'on découvre ce monument unique en Europe. L'original se trouve à Jérusalem.
Edicule
  À Jerusalem, on l'appelle l'Edicule. À Angers, pour ceux qui ne peuvent faire le voyage, il a été reproduit à l'identique dans la basilique du Saint-Sépulcre. Pour l'abriter, une rotonde couronnée d'une coupole de 24 m de diamètre, au bout d'une charmante allée bordée d'arbres. Soeur Claude Marie vous y accueille le dimanche pour vous raconter l'histoire de ce lieu étonnant.

Le panorama de la ville sainte

Un déambulatoire entoure le tombeau. Il est orné d'oeuvres d'artistes angevins, de peintures et vitraux racontant des scènes de la vie de Jésus. S'ajoutent calvaire, saints grandeur nature, croix monumentale, peintures murales, dans le style des années 30. Le tout, avec des velours rouges, des nacres ramenées de Palestine... Dans le mur, un très étroit escalier permet de monter sur la terrasse de l'édicule. On y découvre peint tout autour, sur le mur, tout le panorama de la ville sainte.

Marbre de Palestine

En bas, au centre de l'édifice, en se courbant, on passe une porte basse et très étroite, exactement comme celle de Jérusalem : le sépulcre se compose de deux grottes. Dans la première, la chambre de l'ange, une stèle : à Jérusalem, elle abrite un fragment de la pierre qui fermait le tombeau. On lève les yeux, tout en haut, à 25 mètres, un trou pour l'évacuation des fumées des nombreuses lampes des rites orientaux. Celles présentes à Angers ont été rapportées de Jerusalem, comme les 600 kg de marbre du tombeau et ceux du sol, par Mgr Potard, le prélat qui a fait construire le monument en 1931.

Pélerinage à âne

À l'époque le pèlerinage à Jérusalem relevait de l'expédition. Il fallait se déplacer à cheval ou à dos d'âne sous un soleil de plomb, dans un pays où l'hôtellerie était rare. Ils avaient pourtant un franc succès. Mgr Potard en a conduit 72 à Jérusalem.

Né en 1866 à Saint-Barthélemy, il est arrivé à 17 ans dans la propriété de la rue Parmentier, dont il fit don avant sa mort en 1940, aux Petites soeurs.

Le sépulcre est ouvert à la visite le dimanche, du dimanche des Rameaux au dernier dimanche d'octobre, de 14 h 30 à 17 h 30, ainsi que les jours saints et lundi de Pâques au 49 bis, rue Parmentier. Tél. 02 41 66 38 30. Festival d'Art sacré en Anjou, visites du dimanche 28 octobre au dimanche 4 novembre.

 

http://www.angers.maville.com/actu/actudet.php?idCla=fil&idDoc=2234824&abo=632675&serv=17&utm_source=newsletter&utm_medium=email_interne&utm_campaign=lettre_information_maville&utm_content=actualite&xtor=EPR-300-%5Blettre_information_maville%5D-20121029-%5Bactualite%5D-632675@2

 

Et aussi:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Église_du_Saint-Sépulcre_d'Angers

http://fr.wikipedia.org/wiki/Église_du_Saint-Sépulcre_d'Angers

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article

commentaires