Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 07:59
    Le  blog de la Charte de Fontevrault vous a déjà parlé de  ce  que l’on est  bien forcé de  considérer  comme une affaire d’Etat, mais une affaire très  républicaine en ce  que  chacun la juge à l’aune de  ses propres intérêts partisans  alors qu’il conviendrait  que    de décider au regard de l’intérêt  général.

    Il n’est un secret pour personne que le président de la république ne verrait  que des avantages à ce que  son fils hérite d’un tel poste en un tel endroit. On le  comprend, il n’est pas sur  du tout que son fils lui succède à la tête de l’Etat. Alors disons, trivialement, que ce qui est pris n’est plus à prendre.

    Quant à  Ségolène Royal ;  sa critique des us et coutumes de pouvoir  actuel, doit être comprise en  négatif : moi je ne ferais pas des  choses pareilles. Ainsi  lorsqu’elle se demande ; "Est-ce que nous sommes en République? La République, c'est la reconnaissance des places de chacun en fonction de ses mérites propres, pas en fonction du nom que l'on porte".Elle feint  d’ignorer  qu’il y a longtemps  que les  républicains ont  rétabli au bénéfice de leur parentèle  une  forme parfois  très achevée de l’hérédité des  fonctions. En voici quelques exemples qui pourraient être multipliés 

 

* Francisque Gay est le beau-père de Louis Terrenoire qui fut ministre au début de la Ve République, et le grand-père d'Alain Terrenoire qui fut député de la Loire (1967-78).

* Valéry Giscard d'Estaing, dont l’aïeul était l’homme politique Jacques Bardoux, un père inspecteur des finances et son fils Louis, député.

* Jean-Louis Debré est le fils du Premier ministre du général de Gaulle et que lui-même, ex-président de l’Assemblée, et aujourd’hui président du Conseil constitutionnel, a un frère, Bernard, député et ancien ministre.

* Martine Aubry est la fille de jacques Delors.

*Localement, les dynasties sont légions. Les Baylet et Baudis à Toulouse, les Baroin à Troyes.

   La patronne des  patrons, Laurence Parisot, a tenté  fort maladroitement (voir infra) de  dire  que Jean Sarkozy était un élu du suffrage universel et  que si le  vote de ses pairs le  conduisait là où il était  question qu’il aille, elle n’y trouvait  rien  redire

    "Je trouve absolument incroyable la polémique sur Jean Sarkozy. Je trouve formidable que quelqu'un de jeune, d'engagé, puisse avoir l'envie, l'ambition de diriger un établissement public de cette nature", a lancé Laurence Parisot, lors d'une conférence de presse au Medef.

     "Pour autant que je sache, Jean Sarkozy a été élu au suffrage universel, et à ce titre, il peut postuler à être administrateur voire président de l'Epad", a-t-elle souligné

        "Je n'ai pas aimé certaines réflexions très ironiques sur son niveau de diplôme et sa jeunesse. Avec des principes comme ça, je ne suis pas sûre qu'on favorise le brassage et le renouvellement", a ajouté Laurence Parisot.

    "Moi je trouve tout à fait intéressant qu'il soit candidat et je serai intéressée de connaître son projet quand il en aura un", a souligné la présidente du Medef, s'indignant des rires suscités par ces deux dernières remarques chez les journalistes présents.

    "Je ne sais pas pourquoi ça vous fait rire. Vous n'avez même pas attendu de voir s'il avait un projet à vous présenter. Qu'est ce qui vous dit qu'il n'en a pas un ? (...) Je trouve que vous ne manquez pas de toupet!"

Origine.

 

 

 Qu’en est-il en réalité ?

   Peu importe la jeunesse  de l’impétrant, son très  faible niveau d’études juridiques, ce que tout le monde paraît avoir oublié  c’est   qu’en république, en république surtout, « La femme de César ne doit pas être soupçonnée », comprendre qu’à raison de sa proximité avec le pouvoir, elle ne doit pouvoir donner lieu à aucun soupçon,ni même aucune ombre de soupçon.

 

Origine.

 

   Et voilà pourquoi, Jean Sarkozy, à raison du nom qu’il porte en effet , n’aurait jamais dû   se retrouver dans cette polémique. Cela peut paraître injuste, bien sûr,  mais la république n’est –elle pas  le  règne de la vertu ?

 

Alain TEXIER. Charte de Fontevrault

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain TEXIER 18/10/2009 15:19


Et en core...

Le : 14 Octobre 2009

Prince Jean
NDLRB . Il s'agit de Jean .. Sarkozy. se méfier des imitations.
http://www.polemia.com/article.php?id=2439


Alain TEXIER 18/10/2009 15:17


Voir aussi :

Le : 13 Octobre 2009

La presse étrangère raille « Sarko junior » et la « république bananière française »

http://www.polemia.com/article.php?id=2436


Alain Texier 16/10/2009 13:43


Reçu à une autre adresse

Les commentaires de"G" seraient plus crédibles si la personne qui a démissionné de l'EPAD pour laisser la place à Jean Sarkozy n'avait pas été nommé par le ... Gouvernement (sic) au Conseil
économique et social(resic)

voir aussi :
"Même parmi les sympathisants de droite, 51% des sondés jugent que la candidature du fils de Nicolas Sarkozy est "plutôt une mauvaise chose".

Presque deux tiers des Français critiquent la probable arrivée du fils du chef de l'Etat, Jean Sarkozy, à la tête de l'Etablissement public d'aménagement de la Défense (Epad), selon un sondage CSA
paru dans Le Parisien/Aujourd'hui en France du vendredi 16 octobre. Même au sein des sympathisants de droite, une majorité des sondés se montre critique".
"Ça grince à droite" titre ainsi le quotidien à sa une.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20091016.OBS4789/jean_sarkozy_a_la_defense__64_de_mecontents.html

L.V.


Gaudin 14/10/2009 20:41


Sûr que ceux qui acceptent et voteront pour Jean Sarkozy fils de Nicolas, lui Président de la République en poste à l'Elysée, n'auraient pas voté pour Jean Dupont.

L'erreur vient des électeurs, pas du candidat, c'est pour cela que je défends le jeune candidat. G.


Alain TEXIER 14/10/2009 14:34


Commentaire reçu à une autre adresse .

Honnêtement, croyez-vous que s'il s'était nommé "Dupont", par exemple, il aurait connu la même promotion? Démission de celui dont il doit prendre la place comprise ??

L.V.