Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 08:29

   A partir  du moment où les armoiries témoignaient  d’une foi toute  chrétienne, il était prévisible  que celles -ci pouvaient  être:
    *déchristianisées dans un premier  temps
    * et  remplaçé par  un logo  dont on connait le  côté passe- partout et  coupé du réel dans  un second temps.


Ex :Armoiries  de Vaison- la- Romaine (84)
 D'azur au vase d'argent d'où sort une tige de sable, surmonté d'une croix pattée du même, côtoyé de deux ceps de vigne de sable à feuilles de sinople et à grappes de gueules sortant du vase
    Ces armoiries parlantes (Vase= vaison) remontent au moins à l'année 1630, mais le vase était alors surmonté de la Vierge en raison du titre de l'antique cathédrale N.-D. de Nazareth.
    La devise Unitas fortitudo, dissentio fragilitas ("L'union fait la force, la discorde la faiblesse"), extraite d'un ancien registre de délibérations, a remplacé celle du XIXe siècle: Vas honorabile ( Vase  honorable  qui est, comme on le sait peut -être une des titualatures sous laquelle est priée  la Sainte Vierge )
Ex :Armoiries  des Sables d’Olonne (85)
    D'azur au vaisseau équipé et habillé d'argent voguant sur une mer de sinople mouvant de la pointe, surmonté de la Vierge aussi d'argent, les bras croisés sur la poitrine et au voile mouvant à senestre, posée sur une nuée du même, accostée de deux chérubins aux ailes déployées d'argent cantonnés l'un en barre à dextre, l'autre en bande à senestre
Devise:  Advocata nostra, ora pro nobis.
    Ô notre avocate (médiatrice), priez  (intercedez) pour nous.
    Armes et devise  remonteraient à la  deuxième moitié du XVIIIe  siècle, donc assez peu de temps finalement  avant les événements révolutionnaires. Ceux-ci virent la ville, quelques années plus tare,  résister vaillament  à une attaque menée par les insurgés royalistes, supérieurs en nombre, du 24 au 28 mars 1793 sous le commandement d’un pharmacien de Machecoul, nommé Joly.
    A cette époque, les armes de la cité qui pouvaient paraître bien trop chrétiennes et hagiographiques  par leur référence à la sainte patronne de la Cité , accompagnée d’anges au surplus! firent l’objet d’une épuration. Au terme de celle-ci ne figura plus dans l’écu que le vaisseau et la mer symbolisant la vocation maritime de la cité   encadrés de l’inscription  “ LES SABLES DOLONNE”  sans  apostrophe entre le D et le O. Passée la tourmente, les anciennes armes furent reprises.


                                  Pour aller plus loin
    Au dela des analyses purement  techniques qui viennent  d’être  conduites, l’on n’aura garde d’oublier que ce trucage  de l’histoire  de sa  ville constitue à la fois, et un mensonge  et un acte de vandalisme. L’un et l’autre aboutissant  à un appauvrissement  de l’histoire  de la  ville.

 

Alain TEXIER

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans GLANES HERALDIQUES
commenter cet article

commentaires