Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 20:59

L'EPIPHANIE DU CHRIST-ROI ET LA MISSION DE JEANNE D'ARC

....

   Cette attente du grand fait, de la délivrance par la France du tombeau du Christ, annoncé par Jeanne elle-même dans sa lettre aux Anglais, persista longtemps encore après le martyre de la Pucelle. N'est-ce pas le bon saint François de Sales qui, dans l'oraison funèbre qu’il prêchait, devant Henri IV, d’Emmanuel de Mercœur, le dernier des croisés français, prononçait ces paroles qu'on ne peut relire à la fois sans une légitime fierté du passé de notre nation, et, malgré les angoisses présentes, sans un ardent espoir des gloires futures : « Ah ! que les Français sont braves quand ils ont Dieu de leur côté !... Qu'ils sont heureux à combattre les infidèles !... Aussi plusieurs estiment que ce sera un de vos rois, ô France, qui donnera le dernier coup de la ruine à la secte de ce grand imposteur Mahomet ». Apres la mort de Henri IV, le saint Evêque écrivait : « Certes, il semblait bien qu'une si grande vie ne devait finir que sur les dépouilles du, Levant, après une finale ruine de l'hérésie et du Turcisme ». (Œuvres, Epist. 83, ed. 1652.)
   Ce n'est pas le lieu ici de montrer dans tout son jour l'extension que les documents autorisés donnent à la mission de la Vénérable. La délivrance et le salut de la fille ainée de l'Eglise furent le but premier, absolu et fondamental de cette mission : sans elle, « sujette du roi d'Angleterre, la France aurait vu s'établir chez elle une nouvelle et puissante féodalité étrangère, bien différente de celle, toute nationale, à qui, lors de la débâcle de l'empire carolingien, le peuple des campagnes s'était librement donné. C'eut été la ruine de l'œuvre capétienne, l’ajournement indéfini de notre unité territoriale et morale » (discours de M. Auguste Longnon, de l'Institut, prononcé -au Meeting nationaliste du 5 décembre 1904, contre les insulteurs de Jeanne d'Arc).
Si capitale soit-elle, cette œuvre de préservation n'était qu'un commencement de la mission de La Pucelle : l'expansion de la Royauté du Christ dans le monde entier en devait être l'achèvement. Mais le relèvement complet de la France et celui de la chrétienté avaient pour condition expresse la coopération parfaite du Roi très-chrétien et des grands. Elle fit défaut : le naturalisme politique aboutit au traité de .Westphalie (1648) qui sanctionna l'anéantissement de la chrétienté et donna comme son extrait de naissance à l’ère de l'impiété et des révolutions.
....

 

LA ROYAUTE DE JESUS-CHRIST ET LA VENERABLE JEANNE D’ARC

Dom ARMAND CLERC, moine de Ligugé

Préface du R.P. AYROLES

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article

commentaires