Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 10:16

   Pierre-André dit Jean-Baptiste Coffinhal, né à Vic-sur-Cère, en Auvergne, le 7 novembre 1762, guillotiné à Paris le 18 thermidor an II (6 août 1794), est un révolutionnaire français.

  Clerc de procureur, il devient juge, puis vice-président au Tribunal révolutionnaire où il se fit remarquer par son humour glacial et ses réparties, comme celle faite à propos de Lavoisier: «La République n’a pas besoin de savants !».

   Par ailleurs, il fut élu et siégea au Conseil général de la Commune de Paris.

....

   Sa carrière de juge prit de l’importance lors du procès de Jacques-René Hébert et des Hébertistes. Il fut chargé avec d’autres juges de l’instruction du procès et de rédiger un journal du procès. En collaboration avec trois autres collègues, son travail ne reflète guère la réalité des débats. En 1795, sous la Convention thermidorienne, la découverte des documents concernant l’instruction des divers procès qu’il eût à charge d’instruire révèle maintes suppressions et des « rectifications » faites par Jean-Baptiste Coffinhal. Lors du procès des parlementaires, il se fit également remarquer par sa sévérité et sa malhonnêteté.

   Remplaçant René-François Dumas, il présida les audiences du procès des fermiers généraux parmi lesquels se trouvait Antoine Lavoisier. Il y eut beaucoup de discussions sur la réalité de la célèbre phrase «La République n’a pas besoin de savants ni de chimistes» que Jean-Baptiste Coffinhal aurait adressée à Lavoisier.  (Mais selon une autre source Quand Lavoisier lui demande un sursit pour achever ses travaux de recherche, Cofinhal lui répond « La République n’a pas besoin de savants« ). Selon les témoignages de son époque, Jean-Baptiste Coffinhal apparaissait comme un homme impitoyable dans l’exercice de ses fonctions, pratiquant un humour macabre et cynique. Le 10 juin 1794, on élimine les mauvais éléments du tribunal révolutionnaire, à cette occasion Jean-Baptiste Coffinhal est nommé premier des trois vice-présidents.

....

Mais , HEUREUSEMENT, la  guillotine  allait  finir par le rattraper... Pour plus de détails voir le lien ci-dessous

http://penserrendlibre.wordpress.com/2010/01/29/jean-baptiste-coffinhal-un-gauchiste-avant-lheure/

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article

commentaires