Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 21:14

22/10/2012 05:46
 
   Le calvaire a été édifié en 1933 sur un terrain privé. L'élargissement du carrefour le remet dans le domaine public. -

 

Le-calvaire-de-Saint-Genouph-cherche-un-repreneur_image_art.jpg

 

(Photo NR)
Sacrifié à l’élargissement d’un carrefour, il sera tronçonné sous peu. Une partie de la population s’en émeut.

   C'est l'histoire d'un calvaire offert par des moines à un habitant de Saint-Genouph, petite commune située sur la levée de la Loire à l'ouest de Tours. L'édifice, daté de 1933 et construit sur un terrain privé, ne se distingue pas particulièrement par son esthétique. Il en serait même presque devenu gênant pour la circulation à ce carrefour du centre-bourg. C'est la version donnée en mairie qui a motivé voici déjà plusieurs mois sa décision de le supprimer. La commune a même racheté la parcelle où il a été élevé, sur une emprise de 22 m2.

 Question évoquée en conseil municipal demain

   La transformation des lieux approche. José Da Silva, maçon en retraite, tailleur de pierre pour les Bâtiments de France, s'inquiète de la suppression du monument. : « On pouvait très bien le laisser là. D'autant que l'élargissement du carrefour ne mord absolument sur le socle du calvaire », estime-t-il, ému de voir disparaître un élément du patrimoine religieux de la commune.
Mais l'association « Saint-Genouph, son église et ses amis » veille. Le 8 octobre dernier, avec plusieurs de ses membres, son président a rencontré le maire, Christian Avenet, pour lui faire la proposition suivante : « Nous lui suggérons de nous remettre le Christ sur le tertre qui se trouve au pied de l'église… »
La question sera évoquée demain soir lors de la séance du conseil municipal.                                                                                                           «   En commission, indique Christian Avenet, décision a été prise de ne pas remettre le calvaire dans l'espace public. Nous allons donc le mettre à disposition de l'association. Je proposerai au conseil le lieu avancé par l'association… »
   Curé de la paroisse, le père Stéphane Jeanson croit en un accord. « Mais il eut été normal de prendre contact avec l'archevêché, dans la mesure où ce calvaire a été béni… »
  Pas de remake avec Peppone et Don Camillo à Saint-Genouph. Mais le dernier mot reviendra aux élus.

Origine.

 

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Loisirs/Patrimoine-tourisme/n/Contenus/Articles/2012/10/22/Le-calvaire-de-Saint-Genouph-cherche-un-repreneur

Partager cet article

Repost 0

commentaires