Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 19:37

    charte fontevrault

   Pour les XXV e Rencontres de la Charte , Charte  fondée le 25 août  1988 ou, pour parler un langage plus fontevriste, son XXV e Chapître ,une originalité majeure était au programme :  L’absence de réunion tenue  dans les murs de l’abbaye royale.

 

   En effet, depuis l’origine, nos réunions s‘étaient toujours tenues dans l’enceinte du Prieuré Saint Lazare. Et quoi de plus normal en somme pour un mouvement  qui envisage de réveiller les morts . Morts qui ,à  l’époque de sa  fondation, peuplaient les rangs d’un très  grand nombre de  mouvements royalistes, mouvement plus préoccuper de  dénigrer le prince qu’ils ne servaient pas plutôt  que de combattre la république.

   La Charte avait  déjà connu une sorte d’exil intérieur lorsqu’on lui avait dit à tort  que la messe de la Saint-Louis ne pouvait être célébrée en l’église paroissiale Saint Michel de Fontevraud  puisque le rite de saint Pie V que nous demandions avait été « interdit »  par le Concile. Mais , l’Esprit  Saint  étant  revenu de  ses ( longues) vacances, cet obstacle  avait  fini par être levé.


     En cette année 2012, nous avions  bien  pu  célébrer en rite extraordinaire mais non pas nous réunir en l’abbaye royale. La cause en était  et les travaux  d’une lourde  restructuration du prieuré saint Lazare  qui nous reviendrait  après  que  sa  qualification hotellière eut été élevée de 2 à 4 étoiles et le prix trop élevé pour nos  bourses  qui nous était  fait  dans d’autres parties  de l’Abbaye. A vrai dire, le prix  que nous payâmes à l’Hostellerie de la Croix blanche était  bien cher  lui aussi  mais si nous  voulions  bien quitter l’abbaye, nous répugnions, au moins pour cette année, à quitter également la petite  ville de Fontevraud l’Abbaye.

  Autant  vous dire  que le Gouverneur  que nous allions  élire  dans  quelques heures aurait à décider  si la réunion annuelle des  Fontevristes pouvait  continuer à se tenir à … Fontevraud  ou si nous devions nous éloigner  de quelques  lieux  afin que le prix  que nous demanderions pour nous rejoindre ne  soit pas un obstacle. La messe resterait  elle- et c’était  bien l’essentiel- célébrée à Saint-Michel de Fontevraud.

P1020877.JPG

    A vrai dire, il existe  bien une solution alternative , et ceci explique le pluriel du titre, si nos discussions , pour  obtenir des prix plus accessibles  aux  royaliste un brin nécécessiteux  que nous sommes , échouaient : le pique- nique pris dans les jardins  bordant l’allée  Sainte Catherine où tout est prévu pour accueillir  ceux  qui choisisent ce mode de restauration ( 3/ 4 cette année  , ils n'avaient jamais été aussi nombreux).

hostellerie-la-croix

   Une  fois déjà, à vrai dire, la Croix Blanche nous avaient accueilli dans sa  cour intérieure  qui ressemble à s’y méprendre à un  décor très  réussi pour l’operette de Louis Varney (1880)  « Les mousquetaires  au couvent ».

http://www.dailymotion.com/video/xf0cuy_les-mousquetaires-au-couvent-air-de_music

Mais  comme en ce lieu, l’endroit  vaut l’envers , le  chaud  soleil de cette fin du mois d’août nous avait  fait préféré être servi – et  bien servi- à l’intérieur où nos agapes commencèrent par un benedecite  sur un air de trompe de chasse  dont notre aumônier général , Monsieur l’Abbé de Durât, semble s’être fait une  spécialité.


   Passés à table vers 13 heures, nous levâmes le  camp vers 14H45 où nous n’eûmes qu’à traverser la  cour   pour retrouver la  sale dite du « Pavillon » où allait  se tenir de 15 à 17 heures, délai de rigueur, on l’allait  bien  voir  notre Chapître.

Partager cet article

Repost 0

commentaires