Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 08:03

LETTRE DE PONTMAIN n° 03-13 

Appel à la Prière du Sonneur de Notre-Dame pour le 17 mars 2013 


Les petites mains…, par la petite voie 

 

Ils ont adressé à Dieu cette parole coupable : 

  "Retirez-Vous loin de nous ; nous ne voulons pas de la science de Vos voies" (Job, XXI, 14). 

  Et Dieu a obéi, Il s’est retiré ! 

  Mais il est écrit que, bon gré mal gré, et nonobstant le frémissementorgueilleux des peuples, Dieu régnera ; c’est Son droit : Dominus regnavit, irascantur populi (Ps., XCVIII, 1). 

 

ET QUAND IL NE REGNE PAS PAR LES BIENFAITS ATTACHES A SA PRESENCE, IL REGNE PAR TOUTES LES CALAMITES INSEPARABLES DE SON ABSENCE. 

(Cardinal Pie - Œuvres épiscopales, Tome 1, pages 84-89) 

 

   Oui, depuis 222 ans, La France proclame haut et fort au Christ, Unique Roi de France : 

 

« Retirez-Vous loin de moi ; je ne veux pas de la science de Vos voies. Je sais ce que j’ai à faire et je veux choisir moi-même mes maîtres et mes dirigeants. Sortez de mon domaine public ! Évacuez mon domaine social. Je ne supporte plus votre présence… Cachez-vous dans la sphère privée hors de ma vue ». 

Depuis, tout ce que nous avons voulu faire humainement et temporellement a échoué ! 

Je vous avais rappelé dans le compte-rendu du pèlerinage de Juin 2012 ce que je disais, page27 du livret de la Supplique : 

   Oui, Marie à Pontmain se pare de la robe de nos prières pour les présenter à son Fils ! 

  Mais alors, nous savons ce qu’il nous reste à faire pour obtenir en ce lieu le Retour du Roi, le salut de la France et de la Sainte-Église : 

Nous devons tisser la robe de Marie, fil à fil, point par point, cm² par cm²… La prière est répétitive, comme le tissage ! 

 

VOILA NOTRE OBJECTIF ! 

 

Si nous sommes seul ou peu nombreux, on comprend pourquoi ce travail sera lent et difficile… 

Mais si nous sommes une multitude de petites mains… tout peut aller très vite, et Marie 

paraître ainsi vêtue très rapidement devant son Fils. 

 

Un peu plus loin j’ajoutais le message du Christ à Marcel Van : 

« Mon enfant, la France est toujours le pays que J’aime et chéris particulièrement… J’y rétablirai Mon Amour… Pour commencer à répandre sur elle Mon Amour, Je n’attends désormais qu’une chose : que l’on m’adresse ASSEZ de prières. Alors, mon enfant, de la France Mon Amour s’étendra dans le monde. Je Me servirai de la France pour étendre partout le Règne de Mon Amour ». 

 

Et je terminais ainsi : 

   Alors, ne retrouvons-nous pas le message de Pontmain dans cette exhortation du Christ ? Le nombre de prières attendues n’est-il pas égal au nombre de fils de chaîne et de trame nécessaires pour tisser la robe bleue étoilée de Notre-Dame de Pontmain, Reine de France ?  

Mes chers amis, le roi est à ce prix… Le roi N’EST QU’A CE PRIX !... 

 

Voilà pourquoi nous recherchons des petites mains !… 

 

… Pour le 17 juillet prochain et les 17 des mois suivants ! 

 

  Et nous les recherchons, sans cesse, de nouveaux pèlerins au nom du Roi, comme les serviteurs envoyés par le Maître de la noce pour trouver des invités. 

   Cependant, je comprends parfaitement qu’à Pontmain toutes ces petites mains ne puissent venir chaque mois : Trop loin…, trop cher…, au travail les 17 qui tombent en semaine… Je m’incline devant les distances, les finances et les devoirs d’état ! 

  Comme nous en avons déjà parlé, vous pouvez, dans la mesure de votre temps, être en communion avec les pèlerins les 17 de chaque mois en priant avec nous à l’aide du manuel des prières de la Supplique (demandez la version électronique – Rév3.0 à chouandecoeur@orange.fr). 

 

Mais vous pouvez faire encore mieux ! 

Devoir d’état dites-vous ?  

Alors Sainte Thérèse de Lisieux, Docteur de l’Église, va nous aider ! 

Sans avoir jamais quitté son Carmel, mais en empruntant à chaque instant de chaque jour, chaque minute présente, la « petite voie », elle est devenueApôtre des Missions… Rien que ça ! 

 

Prier, c’est agir ! Mais la réciproque est aussi vraie…, agir c’est prier…, et nous l’oublions souvent. 

C’est pourtant ce que nous rappelle Sainte Thérèse.  

Nous pouvons être  « les petites mains…, par la petite voie » en pensant à offrir nos moindres faits et gestes pour la Geste de Dieu par les Francs, pour le retour du Roi, s’il plaît au Père, et de Son Lieutenant, celui qu’Il choisira, s’il plaît au Fils, Unique Roi de France. 

 Sans faire d’éclatantes ni de modestes actions politiques temporelles, nous pouvons servir le Roi, 

faire aimer le Roi et la Royauté par nos petites actions métapolitiques du devoir d’état bien fait, bien fini, peaufiné.  

Nous pouvons devenir les apôtres du Roi et de son retour sur le Trône de France, ici par nos peines, 

nos souffrances et nos angoisses, pour diminuer et raccourcir les châtiments actuels et à venir de la France ; là par nos joies, nos réussites et nos espérances pour anticiper l’allégresse qui nous envahira lors de l’avènement prochain du Roi. 

Apôtre du Christ dans sa Royauté Davidique sur la France…, compagnons (comtes d’esprit et de cœur) de Son Lieutenant ! Voilà ce qui nous attend par notre prière continue du devoir d’état. 

C’est l’application royale actuelle du message de la « petite voie » du Docteur de l’Église Thérèse de Lisieux pour les « petites mains » que nous pouvons être… Si nous voulons ! 

 

Pour nous maintenir continuellement dans le chemin de « la petite voie » vers Pontmain, Marie, le Roi de France et son Lieutenant, gardons à l’esprit la demande du Sacré-Cœur à Mme Sevray :  

http://voiemystique.free.fr/marie_sevray_extrait.htm 

Que chacun devienne un « apôtre de la minute présente ». 

Cela peut apparaître à certains fastidieux, mais en réalité, dans les faits, c’est très simple. 

ET puis, pour la France et le retour de son Roi, c’est « maintenant » que tout se joue ! 

  Pour terminer, ayons bien à l’esprit que nous ne sommes que « des petites mains » pour tisser la robe de Marie de Pontmain, c’est-à-dire que nous ne sommes RIEN… ! 

  Mais Dieu crée toujours ex nihilo. Il ne crée que comme cela… avec RIEN ! 

  Que Marie de Pontmain se pare de notre RIEN pour le donner au Roi... Il en fera une création nouvelle et il renouvellera la face de la terre de France… 

 

    « MAIS PRIEZ MES ENFANTS DIEU VOUS EXAUCERA EN PEU DE TEMPS  

MON FILS SE LAISSE TOUCHER » ! 


                                                                                      Chouandecoeur 

------------o------------ 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article

commentaires