Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 09:03

   Après leur manifestation, seins nus, à Notre-Dame de Paris, les Femen n'avaient, en février dernier, fait l'objet que d'une simple vérification d'identité. Dans la nuit de dimanche à lundi, les soixante-sept opposants au mariage pour tous interpellés alors qu'ils installaient des tentes près de l'Assemblée nationale ont immédiatement été placés en garde à vue, au commissariat du XVIIIe arrondissement. Ils ont été relâchés, lundi soir, par petits groupes, après un rappel à la loi.

    La semaine dernière, ils avaient organisé un «Camping pour tous» au Luxembourg, histoire de «soutenir nos sénateurs», qui étaient en train d'examiner le projet de loi Taubira. «Après le coup de force du gouvernement, qui a avancé le passage du texte à l'Assemblée, nous avons décidé de déplacer notre camping près du Palais-Bourbon, raconte Thibault, 25 ans. Il faut savoir que sur cette place Édouard Herriot manifestent régulièrement des sans-papiers, par exemple, sans jamais être inquiétés…»

    Consigne a été donnée de ne faire aucun bruit, pour ne pas déranger le voisinage. Vers minuit, les jeunes déploient leurs tentes et disposent des bougies sur le trottoir, en hommage à leur ami Samuel Lafont, l'un des instigateurs du «Camping pour tous», poignardé samedi par des délinquants. «Il y a eu une première sommation, poursuit Thibault, qui s'éloigne à ce moment. Puis les policiers ont encerclé les autres jeunes et les ont embarqués, un à un, dans leur camion.» Un autre témoin, Bernard, 31 ans, raconte sa stupeur d'avoir vu «les jeunes, couchés sur le sol, accrochés les uns aux autres par les coudes, séparés de force par les policiers».

    La Manif pour tous a aussitôt fait part de «toute sa solidarité» à l'égard des jeunes gens. «Ça devient effarant!, fulmine Frigide Barjot. Ces jeunes, c'est pas des séditieux ; en plantant leur tente près de l'Assemblée, ils voulaient juste protester contre le passage en force du texte. Décidément, le pouvoir est complètement déconnecté de la réalité…» Le député UMP Hervé Mariton, l'un des fers de lance de la contestation, est allé, lundi après-midi, au commissariat «saluer ces jeunes, qui prennent ça dignement, et qui sont suffisamment pas agités pour qu'on les laisse baguenauder dans les couloirs». «En plus on leur sort la grande artillerie!, poursuit-il. Ils ont dû se soumettre à des tests ADN et seront inscrits au fichier…»

   Avocat de trois des jeunes filles interpellées, qu'il dit «très impressionnées», Me Stéphane Maître s'offusque: «En vingt ans de métier, je n'ai jamais vu une garde à vue de cette nature pour un simple sit-in pacifique!»;«Certaines devaient passer un examen ce matin, précise l'avocat. Elles sont dans un état de stress qu'elles ne méritent pas, elles qui n'ont commis aucune infraction pénale! Il semble toutefois que leur cas soit une priorité de l'État aujourd'hui…»
....

http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2013/04/15/10001-20130415ARTFIG00644-une-nuit-de-garde-a-vue-pour-67-campeurs-anti-mariage-gay.php

 

   Depuis le week-end dernier, plus de 200 opposants au mariage gay ont été interpellés. Près de 70 ont été placés en garde à vue après avoir tenté de camper pacifiquement devant l'Assemblée nationale, dimanche. «C'était une manifestation non déclarée. Les sommations d'usage ont été faites», rappelle-t-on dans l'entourage du préfet de police, Bernard Boucault.

    Le 15 septembre 2012, une autre manifestation «spontanée» avait eu lieu, à l'appel des salafistes cette fois, devant l'ambassade des États-Unis. Bilan: 152 arrestations et aucune garde à vue immédiate… Y a-t-il une doctrine claire en matière d'ordre public dans la capitale? Le parquet juge en opportunité…

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/04/15/01016-20130415ARTFIG00604-des-forces-de-l-ordre-desorientees-par-la-technique-du-harcelement.php

 


Lettre d'information du Centre royaliste d'Action française - 19 avril 2013

COMMUNIQUÉ DE L’ACTION FRANÇAISE : LA STRATÉGIE DE LA TENSION EST À DOUBLE TRANCHANT
  Hier soir, jeidi 18 avril 2013, à 18h30 nous nous sommes retrouvés à quelques uns à saint Germain l’Auxerrois pour la messe d’anniversaire de la mort d’un de nos amis d’Action française, décédé l’an dernier.

Deux cars de police et quelques policiers en civil se tenaient de chaque côté de la rue pour, « paraît-il », assurer notre sécurité. Cela ne les a pas empêcher de fouiller certains de nos militants à l’entrée de l’église.

Après la messe, certains d’entre nous, dont des cadres de l’AF, se sont rendus au restaurant pour évoquer ensemble et dans la bonne humeur le souvenir de notre ami commun.

Après quoi un petit groupe s’est rendu à l’esplanade des Invalides accompagné par l’un des cadres de notre mouvement pour saluer les « veilleurs ». Un déploiement de force sans précédent encerclait les jeunes gens, sans toutefois interdire qu’on les approche de l’extérieur.

Après avoir serré quelques mains et échangé joyeusement avec les jeunes assis dans la pelouse, vers minuit, le représentant de l’AF s’est soudainement vu ceinturé par quatre CRS et emmené de force dans un fourgon de police. Ce père de famille se trouve à l’heure où j’écris, encore dans les geôles de la République.

Nous avons reçu de nombreux témoignages sur la violence gratuite, la brutalité et l’arbitraire de certains policiers.

Que visent ces brimades, cet acharnement ? A user notre patience pour provoquer un incident ?

Et ainsi pouvoir dénoncer les « extrémismes » et pourquoi pas les interdire par décret ?

Attention Monsieur Valls, la stratégie de la tension est à double tranchant, l’exaspération populaire est à son comble et la partie pourrait bien vous échapper.

Qui sème le vent récolte la tempête.

               Olivier Perceval, secrétaire général de l'Action française

Centre royaliste d'Action française
10 rue Croix-des-Petits-Champs 75001 Paris

communication@actionfrancaise.net
www.actionfrancaise.net

 

Et aussi, nuit du vendredi 19 au samedi 20 avril 2013 :

http://www.ndf.fr/nos-breves/19-04-2013/video-cette-nuit-les-deputes-ont-failli-en-venir-aux-mains#.UXKQyxwv1vg

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires