Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 14:19

   C'est sur le site de Saint-Eusèbe, en présence du maire de Gennes, que les lieutenants stagiaires de l'école de Cavalerie ont commémoré la résistance de leurs aînés en juin 1940.

L’heure était à l’hommage, ce mercredi, à Gennes(49350). Les lieutenants de l’école de cavalerie participaient à la commémoration des combats de Saumur, sous la présidence du maire de Gennes, M. Fluneau. Cette prise d’arme, organisée sur le site de Saint-Eusèbe, était pour eux l’occasion de rendre hommage à leurs aînés, qui se sont sacrifiés en juin 1940. A cette occasion, quatre jours durant, 2000 cadets de Saumur, alors stagiaires de l’école de Cavalerie, ont empêché les 40 000 hommes de l’armée allemande de franchir la Loire sur plus de quarante kilomètres. Cet acte de bravoure a été salué par l’ennemi lui-même.
Les 51 lieutenants de l’école de Cavalerie ont entonné pour la première fois, hier, le chant des Cadets. Cette cérémonie, volontairement intime et discrète, s’inscrit dans le continuum de leur formation comme un préambule à la cérémonie d’adoubement qui se tiendra vendredi soir, 26 octobre 2012 dès 20h30, dans la cour Austerlitz des écoles.

 

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=13110#.UIkt0Bwv1vg

 

 Gennes a été le théâtre de combats acharnés les 18, 19 et 20 juin 1940 entre les troupes allemandes et les élèves officiers de l'école de cavalerie de Saumur, appuyés par des tirailleurs algériens. Des marques de combats sont encore visibles sur les murs de tuf des bâtiments les plus exposés de la ville, d'autant plus que certains d'en eux servirent de retranchement aux troupes françaises.
La défense du pont étant sans espoir, décision fut prise de le faire sauter dès l'apparition des premières troupes allemandes aux Rosiers-sur-Loire, ce qui isola sur une île une partie des défenseurs. Le pont, qui ne fut reconstruit que plusieurs années après la fin du conflit, fut provisoirement remplacé par quelques bateaux. Un projet de téléphérique n'aboutit pas faute de moyens puis de temps.
   Le clocher de l'église, sérieusement endommagé par les tirs de l'artillerie allemande basée sur la rive droite de Loire, dut être reconstruit, semble t-il de travers, après la bataille. La controverse perdit de son importance lors de la libération puisque le clocher fut endommagé plus gravement encore en 1944 et à nouveau restauré.

...

  Sur les hauteurs de la ville, au pied de l'église Saint-Eusèbe, se trouve le mémorial et les tombes des "cadets de Saumur" et de leurs camarades tirailleurs algériens, tués lors des combats de juin 1940

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gennes_(Maine-et-Loire)

 

Voir aussi :

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-les-combat-des-cadets-de-saumur-juin-1940-histoire-d-une-epopee-a-gennes-saumur-montsoreau-54577809.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires