Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 11:11

  5 mars 2012. 

  "On peut parler de miracle, sans mauvais jeu de mot concernant une œuvre marquée au fer rouge par la religion. Menacée de disparition, sauvée in extremis, une œuvre d'art monumentale, inscrite dans les murs de l'ancien carmel de la rue de Strasbourg, va retrouver cette semaine sa place aux yeux du public. Pas à Niort, mais dans l'un des plus importants musées d'art sacré en France, celui de Paray-le-Monial, en Bourgogne. (NDLRB. A Paray-le-Monial , "la cité du Sacré-Coeur", cela ne s'invente pas  non plus)

  Thomas Gleb (1912-1991), artiste dont les œuvres sont visibles au centre Pompidou, a créé « Le Signe » en 1979 spécialement pour la chapelle du couvent niortais. A la place de la croix traditionnelle, un Y géant (3,70 m de haut) incisé dans le mur : Y comme le Yahvé des juifs et le Yeshoua (Jésus) des chrétiens, symbole de dialogue entre les deux cultures.

 

113380117_slider.jpg

 

La chapelle transformée en loft

    « Le Signe » a failli disparaître. En 2008, les carmélites quittent leur couvent, trop grand, trop cher à entretenir, pour s'installer à Bessines. Un promoteur rachète le site historique pour en faire une résidence immobilière haut de gamme. La chapelle est transformée en loft grand standing. Que faire du Y qu'on dit impossible à transporter ? Faute de mieux, un compromis se dessine : le laisser en place, mais masqué derrière une cloison.

 

....

La suite de cette abacadantesque histoire grâce au lien ci-dessous;

  http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Loisirs/Patrimoine-tourisme/n/Contenus/Articles/2012/03/05/Une-oeuvre-niortaise-unique-definitivement-sauvee"


 

1912 - Naissance à Zelow petite ville du sud ouest de Lodz, au centre de la Pologne de Thomas Gleb de. Il est le second enfant d'une famille de cinq. Son père, Moïse Kalman est tisserand. Sa mère se nomme Rebecca Laskier.

Origine

http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Gleb

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires