Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 16:54

NDLRB. Le long  texte  qui  suit ces  quelques lignes en italic a  été  écrity  avant la dernière election présidentielle  qui vit François Hollande l'emporter. Il n'est pas , pour autant  sans intérêt  comme  le démontre la suuréaliste  réconnaissance unilatérale de  culpabilité  à laquelle M. Hollande  aa cru pouvoir se livrer à propos dela manifestation  du 17 octobre 1961.

  Pour en savoir plus  sur la  façon dont  on a  compté les victimes de la  manifestation ce jour là, y compris celles du FLN (!) et  des accidents de la circulation (Sic),

   Voir:

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-les-morts-algeriens-a-paris-du-17-octobre-1961-bien-mieux-traites-que-les-martyrs-vendeens-des-col-86780810.html

   C'est pour  celà que nous le portons  à votre connaissance aujourd'hui.

 

---------

 

AFRIQUE - Un petit communiqué le 17 octobre 2012. Juste trois phrases, même pas prononcées par le président lui-même. "Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l'indépendance ont été tués lors d'une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits. Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes."

http://www.francetvinfo.fr/algerie-les-vraies-raisons-de-la-repentance-de-hollande_157885.html

-------

 

  La France a été accusée par M. ERDOGAN, Premier Ministre turc, d’avoir commis un génocide en Algérie ; Quant à François HOLLANDE, il souhaite la repentance. Il souhaite donc que la France s’excuse.

 
Rappelons tout d’abord au candidat socialiste que l’identité algérienne n’a jamais existé avant 1830
   L’Algérie, c’était le Maghreb, de la Libye au Maroc. Les populations qui y vivaient, d’origine phénicienne, berbère et romaine, étaient avant le 8ème siècle, pour la plupart, chrétiennes
    Ce sont les arabes, nomades venant du Moyen Orient qui ont envahi le Maghreb et converti de force, par le sabre et la torture, toutes ces populations.
  Puis les turcs envahirent le Maghreb pendant 3 siècles, maintenant les tribus arabes et berbères en esclavage, les laissant se battre entre elles, prélevant de force la dîme et… ne construisant RIEN, et ce, volontairement. permettant ainsi un trafic d’esclaves chrétiens.
   Vous n’êtes pas sans ignorer, Monsieur HOLLANDE, qu’au 16ème siècle, 30 000 esclaves étaient maintenus enchaînés à Alger. Ce sont les beys d’Alger (nommés par les turcs) qui se maintenaient par la ruse, la force et c’est bien ceux de Constantine qui se vantaient (n’est-ce pas?) d’avoir fait trancher  12 000 têtes pendant leur règne ! Le saviez-vous ?
Et il faudrait donc que la France s’excuse ?
 S’excuser de quoi ?
- s’excuser d’avoir débarqué à Sidi Ferruch en 1830 pour  chasser le colonisateur ottoman, détruire ses repaires, libérer ses esclaves, affranchissant ainsi de votre joug les tribus berbères et arabes
- s’excuser d’avoir fait soigner toutes ces populations dès 1830 par des médecins militaires français, amenant ces populations du Maghreb chiffrées à moins d’un million en 1830 à plus de 10 millions en 1962 !
Car ce sont bien les services de santé militaire qui ont ouvert des centres de soins à la population civile et qui consultaient gratuitement la population. Savez-vous qu’en 1962 on comptait plus de 160 hôpitaux dans le pays et que la faculté de médecine d’Alger était la 2ème de France ?
- s’excuser d’avoir respecté la langue arabe et la religion musulmane. Ce que n’avaient pas fait les arabes forçant les berbères chrétiens à s’islamiser pour ne pas être tués.
 - s’excuser d’avoir drainé, asséché, fertilisé un sol à l’abandon depuis des siècles, et ce au prix de nombreuses vies,
Car il  faut savoir qu’en 1830, à l’arrivée des français, l’agriculture en était restée au Moyen-Age et il faudrait s’excuser d’avoir créé une agriculture riche, prospère, exportatrice, d’avoir fait de la Mitidja le grenier à fruits et légumes de l’Algérie quant aujourd’hui on sait que ce pays doit importer la plupart de ses produits car cette immense plaine  a été transformée en friche industrielle… ! Et il faudrait aussi demander pardon pour les nombreux établissements de formation agricole extrêmement performants qui fournissaient jusqu’en 1962 des cadres à tous niveaux ?
-s’excuser d’avoir résolu le problème de l’eau dont dépendait l’avenir de ce pays. C’est bien l’armée française qui dès 1830 domestiquait les oueds, constituait des réserves d’eau, créait un réseau de canaux d’irrigation, stabilisait les sols. Et il faudrait demander pardon  pour ce pays qui fut entièrement irrigué, assaini et où la plupart des villes et des villages étaient alimentés en eau potable par les pieds-noirs et tout cela fut aussi possible  grâce à la construction de 12 barrages ?
 - s’excuser d’avoir créé un réseau routier de 54 000 kms, d’avoir construit 23 ports, 23 aéroports, 34 phares. D’avoir installé des bureaux de poste dans tout le pays, et d’avoir essaimé le territoire de milliers de kilomètres de chemin de fer
-s’excuser d’avoir multiplié les écoles sur tout le territoire, d’avoir alphabétisé, d’avoir enseigné les règles d’hygiène et les principes médicaux fondamentaux, ce qui a fait dire à l’écrivain kabyle Belkacem Ibazizen  : « la scolarisation française a fait faire aux arabes un bond de 1000 ans ».


Alors oui, Monsieur HOLLANDE,de tous les peuples qui sont passés en Algérie, seuls les Français ont laissé un bilan positif.
   Les vandales n’apportèrent rien au pays sinon la désolation,
   Les arabes apportèrent la religion islamique mais n’apportèrent rien de la brillante civilisation de Damas.
    Quant aux Turcs, ils firent régresser ce  pays sur tous les plans et c’est bien l’état moyenâgeux couplé à une piraterie intense qui incita la France à intervenir.


Alors oui !, je dirai, à l’instar de Ferrat Abbas (1899-1985) : « La France n’a pas colonisé l’Algérie, elle l’a fondée. »
Alors pour toutes ces raisons,
Il faudrait plutôt,  Monsieur HOLLANDE  qu’avec tous ceux qui parlent de génocide et de repentance, ce soit vous
-qui demandiez repentance à l’Algérie pour ce million de français qui ont abandonné leur pays pour ne pas être égorgés (la valise ou le cercueil)
 -qui demandiez repentance à l’Algérie pour ces 150 000 harkis, sauvagement torturés puis assassinés,
 -qui demandiez repentance à l’Algérie pour ces milliers d’européens tués ou disparus à Oran, le 5 juillet 1962, pour ces 200  000 algériens tués pour avoir refusé le parti unique,
 - qui demandiez repentance à l’Algérie pour le terrorisme aveugle, les égorgements, les attentats, les crimes gratuits,


Certes, il y eut la guerre entre les deux camps et il n’est pas question de dire qu’il n’y eût pas d’exactions du côté français comme du côté algérien et on peut regretter que l’indépendance fut bâclée pour les pieds-noirs et aussi pour les algériens. Cela aurait évité le « génocide » des harkis, des moghaznis, des européens à Oran et l’immigration de tant de pauvres algériens qui quittèrent leur pays pour la France et qui le quittent toujours !
Monsieur HOLLANDE, nous devons vous rappeler que l’Histoire est un TOUT. Oserez-vous demander aux arabes du Maghreb un acte de repentance pour les 8 siècles de l’occupation musulmane en Espagne, ainsi qu’aux turcs, pour les 3 siècles de colonisation en Algérie.


Pour ma part, jusqu’au bout :
   je prendrai position contre une repentance de la France,
    je continuerai à me battre pour que soit reconnu comme un crime d’État l’abandon de 150 000 harkis aux mains des égorgeurs et des 200 000 français enlevés ou assassinés le 5 juillet 1962
    et aussi pour que disparaisse définitivement de notre calendrier la honteuse commémoration du 19 Mars 1962.


   Monsieur HOLLANDE, remisez votre soutane de pénitent ! Ce n’est pas en perdant Marianne qu’on devient Président de la République.

 

  Maryse Joissains Masin

 

http://joissainsmasini2012.com/algerie-sexcuser-de-quoi/683

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article

commentaires

Alain TEXIER 12/01/2013 16:17

Il est possible de voir aussi :

http://oranbel-air.over-blog.com/article-ils-ont-dit-au-sujet-de-l-algerie-92063464.html

Charte de Fontevrault 17/11/2012 16:13

Merci d'activer le lien ci
-dessous pour voir la réaction de la Charte .

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-djema-soutient-la-demande-de-repentance-du-president-la-france-non-seulement-a-depossede-et-spolie-112539776.html

djema 17/11/2012 12:04

Je ne me livrerai pas ici à un cours d'histoire sur l'Algérie, et sa prétendue non existence avant 1830.
Je dirai simplement que des individus,vivaient et existaient à cette époque, et que l"arrivée de la France en 1830, loin de vouloir arracher les algérien au joug des turcs était en réalité un
prétexte pour s'approprier des terres, et soumettre une population au nom parait-il de la civilisation. La réalité est toute autre que la prétendue générosité d'une France dont le seule motif
aurait été la philanthropie. Si c'était le cas, il aurait fallu libérer ce peuple et le laisser se gérer comme bon le lui semblait. Mais le désir d'expansion, de domination au mépris de l'autre a
été le plus fort. Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui ce sont les actes de la France vis à vis de ce peuple qu'elle a soumis, quand bien même ses intentions auraient-été louables à la base ( ce
qui est loin d'être le cas).Et précisément le massacre du 17 octobre 1961 d'algériens qui défilaient pacifiquement et sans armes, pour manifester contre le couvre-feu. Réaction de la France contre
un peuple qu'elle a parait-il extrait des griffes des turcs : Les balancer comme de vulgaires déchets par-dessus la seine. Merci Monsieur Papon qui a tout bonnement livré son cher pays, la France,
aux Nazis il y avait de cela pas si longtemps.
A ce raisonnement simpliste : La France ne demandera pas pardon à l'Algérie et ce pour une raison simple : " la France n'a pas colonisé l'Algérie elle l'a fondée."
J'opposerai cette réalité : La France doit demander pardon à l'Algérie et ce, pour une raison simple : la France non seulement a dépossédé et spolié un peuple existant, mais de plus, si tant est
qu'elle ait fondé ce pays, l'a au final détruit."

Alain TEXIER 12/11/2012 09:12

Charles Lefevre 11 novembre 2012 15:58

LA FRANCE TRAHIE

> Algérie : AL-WATAN du 1ER NOVEMBRE 2012 -François HOLLANDE adresse un message de félicitations à Abdelaziz BOUTEFLIKA

France : François Hollande se réjouit de la «vigueur renouvelée» des relations algéro-françaises
Le 01.11.12 | 10h00

Le président français, François Hollande, a adressé un message de félicitations au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion de la célébration du 58e anniversaire de la
Révolution du 1er Novembre 1954 dans lequel il s’est réjoui de la «vigueur renouvelée» des relations algéro-françaises.

«A l’occasion du 1er Novembre, j’ai le plaisir de vous adresser à vous-même ainsi qu’au peuple algérien mes vœux très sincères et amicaux», a écrit le chef de l’État français dans son message. «En
cette année du cinquantenaire de l’indépendance algérienne, je me réjouis de la vigueur renouvelée de nos relations qui se manifeste à travers les nombreux domaines dans lesquels coopèrent nos deux
pays», a souligné M. Hollande".


1 - *Adresser des félicitations au chef du FLN le jour même de l’assassinat, cinquante-huit ans plus tôt, de six français et de quatre musulmans fidèles à la France.
2 - Le féliciter pour les bombes qu’il a faites exploser ce 1er novembre, date maudite qui a marqué le début du massacre de milliers de nos enfants, de vos enfants mères métropolitaines.
Cela serait qualifié, en temps de guerre, comme « intelligence avec l’ennemi » et passible du peloton d’exécution.

Le 1er novembre 1954 - Voilà ce qui s’est passé très exactement ce jour-là :

C’est le premier jour du déclenchement du terrorisme en Algérie. Ce jour-là les premières bombes du FLN ont explosé. Ce jour-là les premiers français sont morts en Algérie.
La première victime de ce 1er novembre sera un jeune homme de 22 ans, à peine libéré du service militaire, Laurent François. Il est abattu devant la gendarmerie de Lapasset.
Les autres victimes : le lieutenant Darnault plus deux spahis à Kenchela.
Le garde forestier Braun près de Saint-Denis du Sig.
Le brigadier-chef Eugène Cohet et un soldat, Pierre Audat, du 9° régiment des chasseurs d’Afrique
Hamed Harouk, un agent de police à Dra-el-Mizan
Et enfin, le plus spectaculaire, celui dont tous les médias métropolitains s’empareront, c’est l’assassinat du caïd de M’chounèche, Ben Hadj Saddok et du jeune instituteur Guy Monnerot dans le car
qui faisait le trajet entre Aris et Tifelfel, dans les gorges de Tighanimine (sa jeune femme, Jeanine, sérieusement blessée à la cuisse droite sera sauvée. Elle décèdera 40 ans plus tard le 11
novembre 1994), Le chauffeur du car était complice des meurtriers qui avaient l’ordre d’assassiner uniquement le caïd. Ils seront sévèrement châtiés (leur chef exécuté) par le responsable de la
région Mustapha Ben Boulaïd.

Après ce 1er novembre 1954 il ne se passera plus une seule journée et une seule nuit sans attentats, sans meurtres, sans explosions. Le processus est enclenché et il se poursuivra jusqu’au 13 mai
1958.

Mais je conseille à François Hollande de noter sur son agenda d’autres dates anniversaires, afin qu’il n’oublie pas de féliciter M. Bouteflika :
- 20 août 1955… 50 femmes, enfants et ouvriers innocents, massacrés à El Halia
- 18 mai 1956… A Palestro (Ouled Djerrah) 21 soldats du contingent, la plupart de la région parisienne, déchiquetés, émasculés, les testicules dans la bouche.
- 18 juillet 1956… 19 soldats du contingent découverts atrocement mutilés au douar Sidi Ghalem
Mais aussi… celles de la côte 116, des bombes du casino de la Corniche, du Milk-Bar, de l’Otomatic, du stade municipal (12 morts et 45 blessés) et la date ou 18 « exploiteurs du peuple algérien »
âgés de 8 à 12 ans, assassinés alors qu’ils attendaient le bus, après l’école, rue Sadi-Carnot et…….

J’ai honte pour mon pays.
Jamais la France n’a été autant déshonorée.
Jamais un Président de la République n’a autant déshonoré son pays.
Peut-on aller plus bas dans l’ignominie ? Cela n’est pas pensable.
Le fond est atteint.